Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sadus
 

 Site Officiel (271)
 Myspace (203)

VOIVOD - Negatron (1995)
Par DAVID le 1er Décembre 2002          Consultée 4387 fois

Difficile de succéder à un chef-d'oeuvre comme "The outer limits"; le départ du chanteur Denis Belanger alias Snake pour divergences musicales remet en cause la période plus mélodique de Voïvod sur les albums "Angel rat" et "The outer limits". En effet, Snake souhaitait continuer dans la lignée de "Outer limits" et les autres membres du groupe au contraire voulaient revenir à un style direct et brutal, plus proche des débuts.
L'arrivée du bassiste-chanteur Eric Forrest (ex Liquid) apporte un surplus d'énergie, et même si son chant n'est pas aussi brillant que celui de Snake, il n'a aucun mal à se fondre dans le style Voïvod.
Malheureusement, on ne retrouve pas sur "Negatron" le même niveau de créativité présent sur des disques comme "Killing technology", "Dimension Hatröss" et "Nothingface". Voïvod se contente bien souvent d'être simplement bourrin pour être bourrin, la finesse des riffs n'étant pas toujours au rendez-vous.Mais attention, "Negatron" n'est pas mauvais pour autant, bien au contraire.

Dès le titre d'ouverture, "Insect", le ton est donné, on a bien à faire à du brutal de chez brutal, c'est peut être même un peu excessif par moments, c'est très heavy mais bon, le meilleur passage reste l'accélération sur le pont, là pas de doute ça tue à ce moment précis !!!! Les choses sérieuses commencent avec "Project X", un morçeau bien thrash avec une putain de rythmique, wow quelle puissance, les riffs écrasent tout !!! "Nanoman" continue dans cette lignée, avec un joli refrain mélodique (un des rares passages mélodieux du disque, faut en profiter !!!) et toujours ces riffs plombés, qui laissent cette impression permanente d'être en situation de conflit nucléaire !!!! "Reality ?", peut être mon favori du disque, tout y
est, un putain de bon titre, c'est d'ailleurs avec celui là que j'ai découvert Voïvod. "Negatron" et ses relents indus est assez lent, ça permet de varier un peu les plaisirs mais bon, on ne retrouve pas la magie du groupe là dedans. Et l'accélération prévisible au milieu n'a pas l'effet escompté.

D'ailleurs tout au long du disque, on a l'impression que Voïvod applique toujours la même recette avec ces accélérations au milieu de chaque titre histoire de booster le tout ! Cela devient monotone à la longue et surtout sur la 2ème moitié de l'album, où ça commence à sentir le roussi.
Reste une dernière speederie, "Meteor", du plus bel effet. Mais à part ça, je reste sur ma faim. Il y a bien quelques riffs par ci par là qui retiennent l'attention sur Cosmic conspiracy et Drift (belle intro très sombre) mais l'ensemble reste plat, ça ne parvient jamais à vraiment décoller. Et la tentative indus (avec boite à rythme) sur le dernier titre, D.N.A.(Don't no anything) est plutôt raté et sans intérêt.
Negatron est donc au final un bon album de Voïvod surtout grâce à la 1ère moitié qui cartonne ! Mais le problème, c'est que Voïvod a déja un passé chargé derrière lui, Negatron souffre de cette comparaison et fait un peu tâche dans la discographie. Mais si on fait abstraction du passé, Negatron reste un excellent album thrash, supérieur aux Fear factory, Sepultura et autres groupes brutaux de l'époque.

A lire aussi en THRASH METAL par DAVID :


VOIVOD
Killing Technology (1987)
Thrash metal




INFECTIOUS GROOVES
Groove Family Cyco (1994)
Le meilleur album d'Infectious Grooves

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Michel Langevin (batterie, percussions)
- Denis D'amour (guitare)
- Eric Forest (chant, basse)


1. Insect
2. Project X
3. Nanoman
4. Reality?
5. Negatron
6. Planet Hell
7. Meteor
8. Cosmic Conspiracy
9. Bio-tv
10. Drift
11. D.n.a (don't Do Anything)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod