Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (45)
Questions / Réponses (3 / 6)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Power Symphony, Galloglass, Manticora, Iron Savior, Gamma Ray
- Membre : Demons & Wizards, Serious Black, Coldseed, Sinbreed
- Style + Membre : Savage Circus
 

 Site Officiel (1396)
 Site Francophone (998)

BLIND GUARDIAN - A Night At The Opera (2002)
Par ANCESTOR le 1er Décembre 2002          Consultée 18235 fois

Ainsi, le voilà donc, cet opus tant espéré du GARDIEN AVEUGLE. Nos ménestrels germains, inspirés et minutieux, ont pris leur temps (4 ans depuis NIME quand même …) afin de nous élaborer un succulent festin, une fête barbare consacrée aux plaisirs du Métal. D'abord, le visuel. Mon dieu ! Cette pochette … Une véritable galerie de tronches d'hallucinés notoires en veux-tu, en voilà. Bref, haute en couleurs, elle évoque tout à fait l'incroyable exubérance musicale de cet album.

Le chant y est extraordinaire. Hansi virevolte en tout sens, ensorceleur ou arrogant, paladin moderne des mélodies d'antan. Les chœurs sont monumentaux et solennels, décuplant le coté épique des harmonies. Les guitares sont magistrales, assénant des riffs incisifs et énergiques, des solos et des thèmes fulgurants, ciselés à l'or fin. L'assise rythmique est imparable, d'une grande finesse mais toujours avec ce punch jubilatoire qui caractérise le groupe.
Les arrangements, subtils et discrets, y sont néanmoins omniprésents : des compositions puissantes et variées, souvent empruntes d'accents moyenâgeux et symphoniques qui raviront les fervents du genre (dont je suis ;-).

Mais attention … Tout cela n'est pas du tout évident à la première écoute. Personnellement, celle-ci m'a plutôt laissé une étrange impression de linéarité, un peu comme si je n'avais perçu dans ANATO qu'un seul et unique morceau. Ce CD, en effet, nécessite une audition très attentive, concentrée et surtout répétitive. En somme, une immersion totale. A mon avis, c'est seulement à ce prix que l'on peut en apprécier toute la diversité et la majesté. Malgré cela, ce digne successeur de NIME (dont il est, d'ailleurs, fort différent) est sans conteste un chef-d'œuvre. A passer en boucle donc, et au casque s'il vous plait : le bonheur y succède à l'étonnement lorsque l'on s'aperçoit qu'à tout moment, de nouveaux éléments se dévoilent et que c'est encore mieux que ce que l'on s'était imaginé.

Au chapitre des griefs, peu nombreux il est vrai, je citerais la regrettable absence d'arpèges cristallins de guitares acoustiques et un certain manque de relief dans le son, un peu trop compact, et qui ne facilite pas toujours la perception des différents instruments.

Enfin, en admettant qu'il faille choisir, mes titres préférés sont les suivants : "Battlefield ", hymne guerrier aux couleurs folkloriques, "The Maiden And The Ministrel Knight" complainte chevaleresque et romantique et bien sûr " And Then There Was Silence ", sublime point d'orgue de cet ouvrage ou "Comment transcender le Métal".

A lire aussi en POWER METAL par ANCESTOR :


BLIND GUARDIAN
And Then There Was Silence (2001)
Power metal




ANGRA
Hunters And Prey (2002)
Power metal


Marquez et partagez



Par EDEN, DAVID, BAST



Par JULIEN



Par STEF, METAL




 
   ANCESTOR

 
   BAST
   JANETHEFUCKINJURIST
   JEFF KANJI
   POULPI
   T-RAY

 
   (6 chroniques)



- Hansi Kursch (chant)
- André Olbrich (guitare)
- Marcus Siepen (guitare)
- Thomas Stauch (batterie)


1. Precious Jerusalem
2. Battlefield
3. Under The Ice
4. Sadly Sings Destiny
5. The Maiden And The Minstrel Knight
6. Wait For An Answer
7. The Soulforged
8. Age Of False Innocence
9. Punishment Divine
10. And Then There Was Silence



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod