Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (13)
Questions / Réponses (3 / 8)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Power Symphony, Galloglass, Manticora, Iron Savior, Gamma Ray
- Membre : Demons & Wizards, Serious Black, Coldseed, Sinbreed
- Style + Membre : Savage Circus
 

 Site Officiel (1400)
 Site Francophone (1002)

BLIND GUARDIAN - Somewhere Far Beyond (1992)
Par PIERRE le 1er Décembre 2002          Consultée 15280 fois

Un an après nous avoir pondu l'excellent "Tales from the twilight world", Blind Guardian remet ça avec "Somewhere far beyond". Et les espoirs qu'ils avaient fait naître avec le précédent album sont confirmés.
La progression du groupe est encore flagrante. André Olbrich fait désormais tous les solos, et Hansi a encore progressé au niveau vocal, devenant réellement un des grands chanteurs de heavy metal. Le groupe poursuit dans la voie qu'il a commencé à tracer avec "Tales from the twilight world": du bon speed mélodique avec une rythmique puissante. Les mélodies sont encore plus mises en valeur, et il y a plus de choeurs et de passages accoustiques. L'album est plus varié encore: les chansons mid tempo sont plus nombreuses, et le groupe varie les tempos sur de nombreux morceaux, passant insensiblement d'une partie accoustique à un passage utlra speed.

Et la puissance est toujours là. Les hymnes sont plus nombreux encore, et la plupart des morceaux de cet album sont considérés comme des classiques du répertoire de Blind Guardian. "Theatre of pain", avec ses choeurs majestueux (ça le fait encore mieux sur la version orchestrale, qui est en bonus à la fin de l'album), "Time what is time" et "Journey throught the dark", qui ouvrent l'album avec fracas, ou le très émouvant "The bard's song" (morceau en deux parties), sont de très grands morceaux du heavy metal.

Autre preuve de la renommée grandissante de Blind Guardian: l'apparition en guest de Kai Hansen, le dieu du speed metal, qui fait des solos sur "The quest for Tanelorn". Mais il faut dire aussi que l'album était assez ambitieux à la base: les compos n'ont jamais été aussi élaborées. Idem pour la production, toujours aussi puissante mais très travaillée. Cette fois-ci, le groupe a vraiment bénéficié des moyens à sa mesure. Côté visuel, c'est à nouveau Andreas Marschall qui s'en est chargé, avec un livret et une pochette du plus bel effet.

"Somewhere far beyond" un album marquant dans la carrière de Blind Guardian, car c'est depuis que la bande à Hansi est devenue l'un des maitres du speed metal, après avoir été pendant pas mal de temps un bon outsider. On a donc affaire là à un grand album, à posséder absolument!

A lire aussi en POWER METAL par PIERRE :


WHITE SKULL
Public Glory, Secret Agony (2000)
Power metal




FREEDOM CALL
Taragon (1999)
Power metal


Marquez et partagez




 
   PIERRE

 
   BAST
   FENRYL
   JEFF KANJI
   MR. AMEFORGEE

 
   (5 chroniques)



- Hansi Kursch (chant,basse)
- André Olbrich (guitare)
- Marcus Siepen (guitare)
- Thomas Stauch (batterie)


1. Time What Is Time
2. Journey Through The Dark
3. Black Chamber
4. Theatre Of Pain
5. The Quest For Tanelorn
6. Ashes To Ashes
7. The Bard's Song (In The Forest)
8. The Bard's Song (The Hobbit)
9. The Piper's Calling
10. Somewhere Far Beyond
11. Spread Your Wings [QUEEN Cover]
12. Trial By Fire [SATAN Cover]
13. Theatre Of Pain (orchestral Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod