Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Judas Priest, Scanner, Helloween, Chroming Rose
- Membre : Virgo, Aina

HEAVENS GATE - Planet E. (1996)
Par STEF le 1er Décembre 2002          Consultée 4487 fois

"Planet E.", c'est l'album qui permet au quintet allemand de Heavens gate de passer un niveau supérieur en terme de progression musicale, même si l'album ne sera pas un best-seller en terme de ventes, et que le groupe ne sortira pas de l'anomymat dans lequel il évolue depuis ses débuts, surtout en France.

Le premier morceau "terminated world" démarre en trombe et les mélodies de Heavens gate avec cet excellent chanteur qu'est Thomas Rettke (le sosie de Kai Hansen mais çà ne tient qu'à moi ^_^) font mouche à la première écoute. Au deuxième morceau, une situation originale s'offrait alors à moi, puisque d'habitude, on connait plutôt les versions électriques avant les accoustiques.. Alors que pour moi c'était l'inverse grâce au coffret "boxed". Et je dois dire que les versions de "Noah's dream" ou "Planet E." passe haut la main le passage à l'électricité. Bien sur, cela reste du heavy traditionnel mais quelques violons un peu arabisants sur "planet E.", quelques choeurs dans le style rhapsody (qui n'existait pas encore à l'époque) sur "Noah's dream" apporte une petite touche d'originalité à l'album.
Ajoutons pour compléter l'énumération des chansons de l'album, une très belle ballade accoustique ("the children play"), des morceaux speed ultra-accrocheurs ("black religion", "back from the dawn") et deux reprises un ton en dessous et pas forcément indispensables.

"Planet E." est un album différent des premiers Heavens gate, où l'on ressent beaucoup moins les influences de Judas Priest présent sur les premiers albums. Ici, on sent se dessiner une vraie personnalité, un heavy épique, racé... comme peut le pratiquer actuellement Kamelot sur "the fourth legacy". De ce fait, on ne sera qu'à moitié étonné de voir Sasha Paeth et Thomas Rettke apporter leur participation à l'album de Kamelot.
Du tout bon, aussi bien en terme de chansons que de production, production où l'on retrouve la paire Sasha Paeth/Miro dans leurs premiers exploits.

A lire aussi en POWER METAL par STEF :


VIPER
Theater Of Fate (1989)
Power metal




POWER SYMPHONY
Lightbringer (2000)
Power metal


Marquez et partagez



Par STEF




 
   STEF

 
   FREDOUILLE

 
   (2 chroniques)



- Thomas Rettke (chant)
- Sascha Paeth (guitare)
- Bonny Bilski (guitare)
- Robert Hunneke (basse)
- Thorsten Muller (batterie)


1. Terminated World
2. Planet Earth
3. Back From The Dawn
4. On The Edge
5. The Children Play
6. Rebel Yell
7. Black Religion
8. Animal
9. Noah`s Dream
10. This Town Ain`t Big Enough For Both Of Us (the Spa



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod