Recherche avancée       Liste groupes



      
heavy chant black  |  STUDIO

Commentaires (28)
Questions / Réponses (1 / 10)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : In Flames, Made Of Hate, Toc / Throne Of Chaos, Imperanon, Norther, Skyfire, Arch Enemy, Wintersun
- Membre : Warmen, Sinergy
 

 Forum Francophone Sur Cob (1302)
 Myspace Du Groupe (429)
 Site Officiel Du Groupe (487)

CHILDREN OF BODOM - Follow The Reaper (2001)
Par FENRYL le 23 Octobre 2009          Consultée 10998 fois

Quand on est jeune, on est con...(adage populaire)

Il ne se passe pas une écoute de cet album sans que je me le répète. Il faut bien enfin l'avouer mais cet adage ne peut être nié. Je m'entends encore l'assurer à tout mon entourage. "Jamais d'extrême"... Impossible ! SLAYER ET SEPULTURA seront les deux groupes les plus violents à mon tableau de chasse... et le Black n'aura pas besoin de citer chez moi..."

Putain, mais quel con !

Il aura fallu que mon pote Eddie (SHÄDE, chroniqué ici même) me dise tout simplement : "Tu devrais écouter CHILDREN OF BODOM, cela devrait assurément te plaire..." Étant donné que je lui dois MÖTLEY CRÜE, OZZY OSBOURNE et Zakk Wylde, bien obligé de lui faire confiance une fois de plus...

J'en termine là le mode "Je raconte ma vie" pour simplement indiquer que c'est une sacrée gifle que j'ai pris. CHILDREN OF BODOM est entré tout simplement au panthéon de mes groupes fétiches et ce, grâce à cette petite merveille de "Follow The Reaper". Voilà, le terme est lancé et parfaitement assumé. Je suis ici pour rétablir une injustice : cet opus mérite la note ultime.

L'auteur tient à prévenir les lecteurs assidus de Nightfall In Metal Earth que la chronique ci-dessous est overdosée en superlatifs de tout genre... Et que le dictionnaire des synonymes est exhaustif, à son grand désarroi...

"Follow The Reaper" est insolent. En tout point. Il est capable de satisfaire les plus exigeants, d'assouvir les fantasmes des plus disposés à succomber à ce Heavy ultra technique et gavé de mélodicité. En effet, sur les 9 titres (+ une reprise) de cette galette, on ne cesse de toucher au merveilleux. Là où les deux opus précédents avaient laissé entrevoir un formidable potentiel, la 3ème livraison des sales gosses de Bodom explose en pleine tronche à un auditoire médusé. On atteint ici un équilibre parfait entre extrême et mélodicité exacerbée. Pour preuve, un "Mask Of Sanity" qui envoie du bois comme un taré mais qui sait breaker à merveille !

De toute façon, dès les premiers accords du titre éponyme qui ouvre le bal, on sait que l'on entre dans quelque chose de monumental : il n'est pas question ici de quelconque compromis ou d'une livraison édulcorée mais bien d'une succession de parfaites alchimies entre déluges de riffs, de soli de grattes à vous défenestrer et nappes de claviers somptueuses qui viennent parfaitement se caler dans la construction bétonnée des titres. Ce que l'on pourrait prendre pour des batailles entre Warman et Laiho ne fait que catalyser le process de création... "Bodom After Midhnight" déboule et enfonce le clou avec un pré-chorus et un refrain instantanément tatoués sur votre aire de la mémoire à long terme et un solo, mes amis, un solo !

De toute façon, on ne peut que s'extasier devant tant de maestria à chaque track ! L'immense force de chaque composition c'est de ne pas tirer l'ensemble vers le bas : rendez-vous compte que l'on ne peut pas citer de titres "faiblards" ou médiocres ici ! "Children Of Decadence" et cette intro punchy et ultra headbandante (!)

Ne me parlez pas non plus de redondance : cette idée n'a pas le droit de cité ici ! "Everytime I Die" est à ce titre un mid-tempo MAGISTRAL (l'un de mes titres fétiches du groupe), surprenant tout son monde, moi le premier. Le silence est requis, religieusement à chaque écoute de cette compo, tellement le terme "posséder" peut s'appliquer à son intro. Je ne sais pas quoi dire si ce n'est que ma découverte médusée du morceau à l'époque m'avait laissé littéralement envoûté. Une tuerie de réussite qui fait exceller le combo sur des terres inconnues. Respect total !

"Mask Of Sanity" idéalement placé après ce monument nous remet en selle de façon magistrale avant le duo "Taste Of My Scythe"/"Hate Me!", qui constituent une doublette solide, sorte de corps de l'album bétonnant l'ensemble. Toujours la même et fantastique recette : des riffs imparables, cinglants et ciselés avec des soli de psychopathes ("Kissing The Shadows" et son final dantesque ? Ça n'a pas de la gueule ça bordel ?!) transportés par un clavier en état de grâce et une section rythmique appliquée et totalement dévouée à la vitesse et la rage ("Northern Comfort" balance de la double à bon escient).

C'est résumer tout ce qui vous attend au long des 9 compositions originales de ce "Follow The Reaper"... Et comme nos Finlandais sont véritablement en état de grâce, ils s'offrent un grand chelem avec une reprise d'un titre de W.A.S.P que Blackie ne pourrait renier ! "Hellion", ouvert par une ouverture de canette de bière qui semble libérer toute la furie latente du morceau, achève de convaincre les rois de la mauvaise foi, ceux-là même qui s'évertuaient à ne pas accorder de crédit à ce groupe...

C'est en tentant de conserver ma plus grande objectivité que je me suis efforcé de vous convaincre que cet album est un INDISPENSABLE/FONDAMENTAL de toute discographie Metal se respectant un temps soit peu... Il constitue ni plus ni moins qu'un formidable tremplin vers le Black et tout son univers ténébreux.

Cet album s'est logé direct dans mon Top 10 et ne risque pas de le quitter...

Une pure claque MONUMENTALE. Un album définitif.
Triomphe Romain...

A lire aussi en HEAVY METAL par FENRYL :


WASP
Golgotha (2015)
Quelques grammes de pureté dans un monde de brutes

(+ 2 kros-express)



ANIMETAL USA
Animetal Usa (2011)
Heavy Speed et anime japonais au firmament


Marquez et partagez



Par JULIEN



Par EDEN



Par METAL




 
   FENRYL

 
   MEFISTO
   METAL ADDICT
   POSSOPO
   RENAUD STRATO
   T-RAY
   VOLTHORD

 
   (7 chroniques)



- Alexi 'wildchild' Laiho (guitare,voix)
- Jaska Raatikaienen (batterie)
- Alexander Kuoppala (guitare)
- Henkka Blacksmith (basse)
- Janne Warman (claviers)


1. Follow The Reaper
2. Bodom After Midnight
3. Children Of Decadence
4. Everytime I Die
5. Mask Of Sanity
6. Taste Of My Scythe
7. Hate Me
8. Northern Comfort
9. Kissing The Shadows



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod