Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Machine Head, Bpmd

VIO-LENCE - Nothing To Gain (1993)
Par CANARD WC le 12 Novembre 2008          Consultée 2837 fois

Lorsqu’on parle du dernier album de VIO-LENCE, la tentation est grande de dériver vers MACHINE HEAD. On se dit qu’il doit bien avoir des liens de cause à effet avec le terrifiant « Burn my Eyes ». Il est difficile d’imaginer la paire FLYNN / DEMMEL se contentait de participer à un album de Thrash lambda, puis quelques mois après de foutre un gros coup de pied au cul à la scène US.

De ce fait, Nothing to Gain n’est pas très « logique ». Pas la peine donc de tenter de sublimer quoique ce soit ou de chercher des germes prophétiques, le dernier album de VIO-LENCE est fidèle à la marque de fabrique du groupe, toujours aussi « megadethien » et toujours accablé de son chanteur si particulier (1). Les quelques passages Heavy servent uniquement l’ambiance ("Pain of Pleasure"), tout comme l’utilisation assez novatrice (2) des chœurs ("Ageless Eyes"). Tout ce petit monde est à des années lumières de la Tête de Machine, n’insistez pas puisque je vous le dis.

Nothing to Gain donne dans le Thrash qui se croirait virtuose (cf. les soli) et qui l’est presque. On joue du décalage entre le riff mid tempo sombre et le solo explosif (3), les rythmiques varient complètement d’un titre à l’autre et le groupe tente d’alterner les ambiances. Ce dosage est plus que délicat à mettre en œuvre et VIO-LENCE finit par emmerder l’auditeur plus qu’autre chose. Sans être mauvaises, certaines compos sont lourdingues (Psychotic Memories) et donnent un coup de mou à un album qui avait pourtant commencé sur les chapeaux de roues. Le chanteur ayant renoncé à nous faire subir son talent, cette sensation de mollesse se trouve renforcée par les lignes de chant débitées de façon monocorde (avec un petit coté « imprécations »), registre qui (s’il limite la casse) est loin d’embellir la musique des ricains.

Plus l’album avance, plus les « ponts » avec MEGADETH (période Countdown) apparaissent flagrants. VIO-LENCE a troqué sa rage et sa violence contre une recherche constante d’harmonies malsaines. Un deal qui a ses limites, d’autant que le groupe est bien plus doué pour la bastonnade franche et massive que pour le mid tempo ambiant. Preuve en est ce « No Chains » qui, après deux titres bien lourds, donne l’impression de tout dévaster et de submerger l’album comme une vague de fraîcheur intense. Alors qu’il ne s’agit que d’un honnête morceau. Tout un symbole.

VIO-LENCE n’a rien gagné à changer sa recette et récolte une image plus que laborieuse, malgré quelques passages enthousiasmants. L’album est à l’image du batteur, si brillant mais complètement muselé par la direction prise. STRICKLAND semble vouloir s’extirper de ce méli mélo à la moindre occasion et explose son set frénétiquement dès qu’une accélération pointe le bout de son nez.

C’est de ce gros Thrash mid tempo et dans ses pires moments qu’une lueur de MACHINE HEAD clignote. Lumière trop fugace à mon sens pour établir un Carbone 14 vraiment fiable. Paraît que justement à la base les diamants sont des bouts de carbones. Faut croire que VIO-LENCE n'a pas été assez pressurisé.


Note : 2/5


Morceau préféré du Canard : No Chains
Ça tue aussi : Atrocity


______________________________________________
(1) Pour ne pas dire « limité ».
(2) Pour le groupe, j’entends.
(3) « Technique » usitée par CORONER par exemple.

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


HEATHEN
Breaking The Silence (1987)
Speed thrash mélodique et qui encule pas trop...




EXODUS
Another Lesson In Violence (1997)
Ca arrache... les poils et la peau avec !


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Sean Killian (chant)
- Robb Flynn (guitares)
- Phil Demmel (guitares)
- Dean Dell (basse)
- Perry Strickland (batterie)


1. Atrocity
2. Twelve Gauge Justice
3. Ageless Eyes
4. Pain Of Pleasure / Virtues Of Vice
5. Killing My Words
6. Psychotic Memories
7. No Chains
8. Welcoming Party / This Is System
9. Colour Of Life



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod