Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (24)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Adagio, Waverly Lies North, Circus Maximus, Dgm, Myrath, The Armada , Arachnes, Time Requiem, Majestic
- Membre : Michael Romeo , Allen - Lande, Waken Eyes, Seven Witches

SYMPHONY X - V - The New Mythology Suite (2000)
Par NICO le 1er Décembre 2002          Consultée 12536 fois

Leur précédent album "Twilight in Olympus" n'était pas aussi aboutit qu'il aurait dû l'être. Tout en étant d'une grande qualité, il avait dû être enregistré dans l'urgence, sous la pression d'un label japonais impatient, pas franchement délicat. Michael Romeo l'avait dit : pour le prochain album, c'est le groupe qui aurait le dernier mot.
Alors ils ont pris leur temps. L'attente a été longue, mais le résultat en valait la peine.

"V" est un concept-album. Ne me demandez pas de quoi il parle, je n'ai pas encore eu le temps de me concentrer sur les textes. La musique à elle seule est déjà d'une richesse incroyable et c'est d'ailleurs peut-être la première fois que l'on peut réellement qualifier un album de "heavy symphonique". "V" alterne les morceaux chantés et les instrumentaux. Certains diront que la musique perd en rapidité, par contre elle gagne en intensité. Comme une musique de film, avec ses ambiances, ses montées en puissance ou les passages plus calmes. Ca vous donne des frissons. Ah oui par contre, le côté heavy ne disparait pas, la guitare rythmique est toujours aussi lourde.

Les morceaux chantés sont dans la lignée de ce que Symphony X nous proposait déjà avant : rapides ("Evolution", "A Fool's Paradise"), carrément heavy ("Fallen"...) ou plus progressifs ("Communion and the Oracle"...), le groupe nous offre le meilleur de lui-même. Des mélodies superbes (le refrain de "Egypt" est inoubliable), des solos fantastiques, une technique époustouflante, des idées à chaque seconde, que ce soit au clavier, à la guitare, à la batterie...La composition de
cet album a probablement représenté un énorme travail. Le résultat est d'une beauté que je pensais inaccessible.

Mais là ou Symphony X frappe un grand coup, c'est au niveau des parties instrumentales. Là, on touche au sublime. Que ce soit l'introduction ("Prelude"), les très courts "Transcendence" et "Rediscovery", et surtout les magnifiques "On the Breath of Poseidon" (sonl'enchainement avec "Egypt" me laisse sans voix) et "The Death of Balance / Lacrymosa".

Tout s'enchaine très naturellement pendant plus d'une heure. Je ne vois pas grand chose à reprocher, seules quelques toutes petites minuscules longueurs (et encore c'est un avis très personnel !!!) me retiennent de donner à "V" la note maximale.

A lire aussi en METAL PROG par NICO :


ROYAL HUNT
The Mission (2001)
Metal prog




SYRENS CALL
Fantasea (2000)
Metal prog


Marquez et partagez



Par EDEN, JULIEN



Par DAVID



Par BAST, STEF




 
   NICO

 
   JANETHEFUCKINJURIST

 
   (2 chroniques)



- Jason Rullo (batterie, percussions)
- Michael Lepond (guitare basse)
- Michael Pinnella (claviers, chant)
- Mikael Romeo (guitare électrique et acoustiq)
- Russell Allen (chant)


1. Prelude
2. Evolution (the Grand Design)
3. Fallen
4. Transcendence (segue)
5. Communion And The Oracle
6. The Bird-serpent War / Cataclysm
7. On The Breath Of Poseidon (segue)
8. Egypt
9. The Death Of Balance / Lacrymosa
10. Absence Of Light
11. A Fool's Paradise
12. Rediscovery (segue)
13. Rediscovery Part Ii - The New Mythology



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod