Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL / GOTHIC  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


FOREVER SLAVE - Tales For Bad Girls (2008)
Par POWERSYLV le 16 Mai 2008          Consultée 2618 fois

Ceux qui ont assisté à des concerts français de la dernière tournée de KAMELOT et FIREWIND ont certainement, s'ils sont arrivés à l'heure, pu écouter et regarder la performance du groupe espagnol FOREVER SLAVE. Emmené depuis 2000 par le bassiste Servalath et la chanteuse Lady Angellica, le duo est devenu quintet avec l'adjonction du guitariste Oswalth, du batteur Edward et du claviériste Leal. Que des noms d'aristocrates pour dénoter d'une musique rafinée car beaucoup parlent pour le groupe de metal gothique. Je dirais pour ma part de FOREVER SLAVE n'est pas que cela, car le groupe mélange metal mélodique et énergique, rock et tonalités effectivement gothiques.

Après 3 démos (Hate en 2000, Schwarzer Engel en 2001, Resurrection en 2004), Armageddon Music remarque le groupe et le signe pour un premier opus, le sombre concept Alice's Inferno (2005). L’aventure commence sérieusement pour FOREVER SLAVE : en France, Alice’s Inferno est numéro 9 des ventes du label Underclass et album du mois dans l’édition espagnole de Metal Hammer. Un joli petit succès donc qui leur ouvre les portes de prestigieux festivals aux nombres desquels le Wacken Open Air, le Metal Female Voices Festival, le Rock Stars Festival espagnol et d’autres.

Alors que le groupe évoluait dans des contrées sombres, magiques et légendaires, ce nouvel opus Tales From Bad Girls se veut un peu plus terre à terre. Certes les sujets ne sont pas très réjouissants encore une fois mais beaucoup plus réalistes : SIDA, relations homosexuelles troublées, cybersexe, femmes battues, élevage intensif des biquettes et que sais-je encore. A noter que le groupe fait désormais partie de l’écurie Wacken Records et est distribué par SPV.

Ce Tales From Bad Girls possède quelques qualités qu'il faut souligner. Les morceaux metal/rock sont dans l’ensemble bien dynamiques et heavy : « Dickhead ! » (rien à voir avec ce camarade bigleux et intello que vous martyrisiez à l'école primaire en le traitant de « tête de bite ») est une super introduction en la matière avec un refrain carton et un solo percutant, « Say Good-Bye » et ses quelques touches électro (itou dans « Our Story » où l'on est pas loin du IN FLAMES moderne) et « GothiX Girls » (participation d'un mââââle aux vocaux, Servalath peut-être) démarrent l'album sous les meilleurs hospices. Un dynamisme qui fait, comme je le disais ci-dessus, que j'ai du mal à classifier ce groupe exclusivement dans le metal gothique. Et c'est tout à l'honneur du groupe que de tirer son épingle du jeu à ce niveau. Nous avons même droit à un titre en français (« Larmes et Roses »). Plutôt marrant.

Bon, un des premiers problèmes, c'est que sur la longueur ça s'essouffle un peu, et surtout le combo fait progressivement l'erreur de lorgner beaucoup trop vers des mélodies à la WITHIN TEMPTATION ou EVANESCENCE sur certains titres au milieu de l'album (« Afterlife », « Our Story », « Mar, No Te Vayas » et son break typé « piano romantique ».) Les claviers sont alors plus présents. La ballade « The Lovers » est sympa mais pas ultime non plus. Dernier point (et non des moindres) qui pour ma part désert le groupe : la voix de Lady Angelica qui pourrait être plus convaincante, surtout sur les chansons plus musclées. Disons que j'ai du mal pour ma part à coller le chant au registre de ces morceaux ... un peu comme si Liv Kristine se mettait à chanter une chanson de WARLOCK. Le registre gnan-gnan a du mal à passer dans ce contexte (« Kristin A.I.D.S. »), dommage.

Mais ne drapons pas le disque d'un drap complètement noir et j'offrirai en final cette réponse de normand et cette note de 2.75/5 (arrondie à 3) : « FOREVER SLAVE : P'têt bien qu'oui, p'têt bien qu'non ». Tales From Bad Girls est un disque sympathique qui s'écoute tranquillement et qui possède quelques pépites appelées à devenir des hymnes du groupe. Mais en ces temps où prolifèrent les groupes à chanteuses, celà suffira-t-il ? Car nombre de fans ont aujourd'hui leur compte et sont largement rassasiés. Aussi, c'est bien dommage qu'il y ait quelques remplissages avec des titres qui manquent de panache et d'originalité. Peut-être qu'avec le troisième ...

Site Internet :
http://www.foreverslave.com

MySpace :
http://www.myspace.com/foreverslavemusic

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par POWERSYLV :


LACUNA COIL
Comalies (2002)
Heavy metal / gothic

(+ 3 kros-express)



BATTLELORE
Sword's Song (2003)
Heavy metal / gothic

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Lady Angellyca (chant)
- Oswalth (guitare)
- Servalath (basse)
- Edward (batterie, chant)
- Leal (claviers)


1. Dickhead !
2. Say Good-bye
3. Gothix Girls
4. Pulse
5. Kristin A.i.d.s.
6. Afterlife
7. Our Story
8. Mar, No Te Vayas
9. The Lovers
10. Larmes Et Roses
11. My Girl (she Loves Her)
12. Gasoline



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod