Recherche avancée       Liste groupes



      
OLD SCHOOL BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Tsjuder

KRYPT - Preludes To Death (2008)
Par ONCLEGUUD le 15 Mai 2008          Consultée 2248 fois

KRYPT est l'autre moitié née de la séparation du Norvégien TSJUDER en 2006 : Nag, le bassiste vocaliste, s'en est allé fonder KRYPT de son côté avec un ancien batteur de TSJUDER, tandis que Drauglin et Anti-Christian ont eux, fondé TYRANN, dont on attend le premier skeud avec une certaine impatience. Une impatience également portée sur KRYPT : En effet, TSJUDER a fait grincer bien des dents lors du split, eux qui avaient mis bas trois fabuleux albums de Black Metal brutal et satanique des plus durs et purs... Leurs maniacs, dont je fais partie, en attendent donc autant des deux projets. Pour patienter, ce bougre de Nag avait rapidement produit l'an dernier un E.P, « I am God » - que je n'avais pas acquis, comme l'album arrivait et qu'il ne contenait que deux tracks... Que l'on retrouve d'ailleurs dans ce premier méfait long de 50:30.

Qu'en est-il donc de ces « Preludes to Death », fraîchement sortis chez Agonia Records ? Tout d'abord, il m'est très difficile de me dire que ce n'est pas une suite de TSJUDER. Pourtant c'est réellement autre chose. KRYPT n'a pas le line-up historique, même si la voix de TSJUDER est présente. C'est en effet le batteur et guitariste, Desecrator, qui accompagne Nag et qui fait la moitié du boulot, même si le bassiste gratte des six cordes également. Maintenant reste à savoir qui a composé quoi (apparemment, ce serait surtout Nag). C'est là que les choses divergent et convergent, si je puis dire : KRYPT reste un groupe cru et brutal comme l'était TSJUDER, mais plus simple. Avec Nag au micro, il est comme je l'ai dit, très dur de ne pas penser au groupe mythique dans les premiers titres... Comme ce n'est pas du TSJUDER, cela reste perturbant bien que je le sache, que KRYPT réalise un Black Metal dans un style approchant, y faisant une nette référence tout en jouant une version dissemblable... Un peu comme une décalcomanie ratée en somme. Vraiment ratée ?

Je vous vois venir : « il s'attendait à du TSJUDER et n'en a qu'une pâle copie ». C'est vrai pour la première affirmation, car je suis un grand fervent de l'ancien trio Norvégien, l'une des engeances les plus maléfiques qui soient apparues sur Terre. Mais c'est faux pour la seconde affirmation : KRYPT, s'il n'atteint pas la perfection ou peu s'en faut d'un « Desert Northern Hell » dans ces « Preludes to Death », a ses qualités et ses défauts. Certes, Desecrator n'a pas le niveau d'un Anti-Christian, son jeu est moins carré ou juste, mais il a un feeling plus old school qui colle avec réussite au reste du missile, qui fait appel aux vieilles références du Metal Extrême. Et le jeu de guitare de Desecrator, ou celui de Nag allez savoir, n'a pas le diabolisme inhumain de Drauglin, possédé par Satan en personne. Desecrator et Nag n'ont pas son inspiration, ni sa technique. Du côté de la basse, parcimonieusement dosée et de la voix, moins démoniaque que sur TSJUDER – elle prend, comme tout « Preludes to Death », une grosse teinte old school, ressemblant à s'y méprendre parfois à celle de Nocturno Culto sur « F.O.A.D » – rien à redire, c'est nickel.

Là où le bât blesse quelque peu, c'est dans la personnalité de KRYPT : il ne ressort pas vraiment de pistes exceptionnelles du disque, même si des atmosphères bien senties (l'apocalyptique et malsain « Death » par exemple, ou le thrashy « Hell's Grim Tyrant ») donnent une meilleure saveur à ces cendres mortifères... Par ailleurs, la production, massive mais quelque peu poussiéreuse, et la longueur de l'opus noient un peu le poisson dans l'eau et rendent le tout difficilement digeste, même pour les estomacs d'acier comme le mien. Les cinquante minutes et des brouettes passent trop lentement, et pèsent dans les boyaux... En somme, du chemin a été parcouru et il faut voir ces « Preludes to Death » comme un retour à un Black Metal Old School pour Nag et son pote. La route est longue et étroite, et le chemin est difficile... « KRYPT is True Norwegian Black Metal » disent-ils ! « Preludes to Death », en fin de compte, n'est pas mauvais mais ne casse pas des briques : On attend un successeur à la personnalité mieux trempée. A découvrir !

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


REVERENCE
Chamber Of Divine Elaboration (2007)
Du grand bm industriel. c'est français. excellent.




ARPHAXAT
Loudun La Maudite (2008)
La nouvelle entité de l'ex-deathspell omega !


Marquez et partagez




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Nag (vocaux, basse, guitare)
- Desecrator (batterie, guitare)


1. Worthless
2. Krypt
3. I Am God
4. Misfits
5. Preludes To Death
6. Death
7. Jeg Hater Deg !
8. Death Satan Black Metal
9. Hell's Grim Tyrant



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod