Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ASTROFAES - Idea.form.essence (2007)
Par POSSOPO le 3 Mai 2008          Consultée 2476 fois

Dans la galaxie du Black ukrainien, il est deux entités qu'on ne parvient jamais à classer. Apparemment toujours soucieuses de brouiller les pistes, peut-être simplement attachées à développer leurs envies sans se soucier des étiquettes ni d'une quelconque évolution artistique. Du true, du sympho, du païen, les planètes LUCIFUGUM et ASTROFAES modifient leur orbite au gré des vents, se laissent porter par la météo sidérale. Avantage, chacun saura trouver dans les discographies respectives des deux artistes un petit quelque chose à grailler. Inconvénient, celui qui aura supporté l'album X se verra souvent bien en peine de supporter l'album X+1. LUCIFUGUM bénéficie d'une aura immense, fruit de son statut de grand ancien, nul besoin de se soucier de lui. Mais ASTROFAES ne possède aucun atout maître. Les accointances avec d'autres mammouths du Black ukrainien, DRUDKH et HATE FOREST en tête, sont insuffisantes, le groupe risque bien, par manque d'intelligence, trop grand besoin de liberté ou éparpillement amateur, de rester collé à une deuxième division qui n'intéresse pas grand monde.

Dommage ?
Après tout, la scène ukrainienne commence elle aussi à tomber dans la redite et manque de se renouveler en profondeur. Alors ASTROFAES vaut-il vraiment le coup ? Pardon, je m'y prends mal. "Idea.Form.Essence", nouvel album tout frais sorti des usines délabrées de Kharkov, vaut-il vraiment le coup ?

Au rayon des inamovibles, un son et un muscle. Une caisse claire décharnée, des guitares qui grésillent tout en se permettant de jouer les grandes, on reconnaît là ce qui a fait le succès de la scène post-soviétique. ASTROFAES joue les gros bras, comme cette Ukraine entière qui doit constamment garder la tête haute afin de ne pas se faire broyer par un grand frère qui ronge son frein depuis la chute de la faucille et du marteau. On les comprend, les Ukrainiens. Ils doivent se forger une histoire, une identité, leur nationalisme exacerbé mérite l'indulgence. On excusera donc une thématique bras dressé, première des caractéristiques de cette scène génitrice de quelques chefs-d'œuvre.

Une indulgence qui ne doit pas tourner à la faiblesse. Et si "Idea.Form.Essence" regorge de testostérone, l'album est aussi censé emprisonner dans sa fine rondelle de plastique de l'art. Une idée, un sentiment, un caractère. Va la transpiration, la prise d'hormones, les discours sévères, l'auditeur a le droit de demander plus. Et plus encore sachant que ce disque vient après des dizaines d'autres pourvus des mêmes armes. Soyons plus précis, "Idea.Form.Essence", c'est beaucoup de HATE FOREST en fait, chant en tête.

Voilà, tout est dit, épique, bien construit, volontaire, ASTROFAES l'est sur ce dernier disque. Et peu m'importe qu'il ait une fois encore viré de bord pour se débarrasser de sa robe païenne et naturaliste. Seulement, il n'avance pas. Comme si cette démonstration de force était celle d'un colosse inanimé incapable d'action. Un discours véhément sans passage à l'acte (sinon une vulgaire ratonnade de quartier).
"Idea.Form.Essence" cru, viril, puissant mais sans but (sinon celui de copier HATE FOREST ?) !
Un peu dommage, oui.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


DARKTHRONE
A Blaze In The Northern Sky (1992)
1er album de Black 90's norvégien, référentiel !!!

(+ 1 kro-express)



LUGUBRUM
De Ware Hond (2007)
Black metal rural et fou


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Thurios (guitares, chant)
- Amorth (batterie)
- Krechet (basse)


1. Let Life Be Carried Away By Emptiness
2. The Catacombs Of Consciousness
3. Idea. Form. Essence...
4. And Swallowing The Foam Of Fury In The Rage
5. Among Hungry Curs
6. Conspiracy Of Silence
7. In The Fog



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod