Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dark Tranquillity, Hypocrisy, In Flames, The Black Dahlia Murder
- Membre : Hellfest Open Air Edition, Cradle Of Filth, The Lurking Fear
 

 Site Officiel Du Groupe (512)
 Myspace Officiel Du Groupe (322)

AT THE GATES - The Red In The Sky Is Ours (1992)
Par KERAZ le 23 Avril 2008          Consultée 5515 fois

Attention, pièce d'anthologie ! Véritable pierre angulaire du death mélodique, ou du moins ses premiers balbutiements, le premier opus d'AT THE GATES, restera gravé dans les mémoires comme un album innovateur, inspirant une toute nouvelle génération de groupes, principalement Suédois. Avec une approche nettement plus mélodique du death metal, AT THE GATES arrive de nulle part en 1992, avec ce "The Red In The Sky Is Ours", avec ce son si crade, appuyé par une production brouillon, mais d'une richesse incontestable, témoignant d'une recherche musicale plus approfondie que les traditionnels structures chromatiques et répétitives des groupes death metal de l'époque.

D'une maturité plutôt mitigée, le jeune groupe démontre pleinement son désir ardent d'innover et d'offrir quelque chose de nouveau à l'auditeur et ce, dès ce premier album. Alternant passages bourrins à souhait, avec quelques séquences plutôt anecdotiques au violon, qui seront la marque de commerce du groupe pour un court laps de temps, le groupe se veut sans concession. On a pas droit ici à un groupe facile d'accès, car malgré la richesse de ses mélodies, le groupe pratique un death metal qui ne fait pas dans la demi mesure, très rapide, très violent, et à l'ambiance sombre à souhaits.

D'une technicité déjà assez impressionnante, les compositions du groupe alternent pour la plupart passages rapides, avec double-caisse dans le tapis, gros riffs qui tachent et parties plus techniques, parfois hypnotisantes, notamment sur "Through The Gardens Of Grief", issu de leur mythique démo parue un an plus tôt. Sans doute un des meilleurs morceaux de l'album, il introduit à merveille l'univers d'AT THE GATES, avec la variété de ses riffs. Bien loin des harmonies de guitares qu'on retrouvera plus tard notamment dans la musique d'IN FLAMES ou de DARK TRANQUILLITY, les guitares enchaînent une succession de riffs plutôt inusuels pour du death metal. L'efficacité est au rendez-vous, notamment sur les classiques "City Of Screaming Statues", sans doute le morceau le plus mélodique de l'album, ou alors "Kingdom Come", morceau phare de la courte carrière discographique du groupe, avec ses riffs catchy à mourir. Le tempo se veut pour la plupart du temps très rapide, à quelques exceptions près, dont la magnifique intro de "Within", pesante comme une tonne d'acier, où "The Scar", petit moment d'accalmie dans la tempête, où même le hurleur déjanté Tomas Lindberg se calme un peu.

Si la production est, comme je l'ai cité plus tôt extrêmement brouillon, qui plaira sans doute aux fans de black metal du bon vieux temps, il n'en est certainement pas de même pour les compositions, qui pour la plupart tiennent la route et sont d'une efficacité immanquable. Le groupe manque toutefois de maturité, comme tout bon jeune groupe qui débute. Ainsi, peut-être ont-ils voulu en mettre un peu trop, notamment sur certaines harmonies de guitare un peu dissonantes, où l'exagération au niveau de la batterie, qui est beaucoup trop mise à l'avant sur la plupart des morceaux. Mais bon, nul n'est infaillible, et ces quelques défauts n'enlèvent rien à cet album, que je sacre sans hésitation album culte du death mélodique, si je peux me permettre le terme car franchement, on y est presque. "The Red In The Sky Is Ours" est donc un excellent premier album, qui ouvrit les portes à de nombreux autres groupes de la scène underground, et qui amènera AT THE GATES à son apothéose quelques années plus tard avec des chefs d'œuvres de metal moderne.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par KERAZ :


AMON AMARTH
The Crusher (2001)
Valhalla I am coming!

(+ 1 kro-express)



QUO VADIS
Defiant Imagination (2004)
Death mélo surpuissant


Marquez et partagez




 
   KERAZ

 
   FENRYL
   POSITRON

 
   (3 chroniques)



- Anders Björler (guitare)
- Jonas Björler (basse)
- Adrian Erlandsson (batterie)
- Alf Svensson (guitare)
- Tomas Lindberg (chant)
- Gesper Jarold (violon)


1. The Red In The Sky Is Ours/ The Season To Come
2. Kingdom Gone
3. Through The Gardens Of Grief
4. Within
5. Windows
6. Claws Of Laugher Dead
7. Neverwhere
8. The Scar
9. Night Comes, Blood Black
10. City Of Screaming Statues



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod