Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH THRASH TECHNIQUE  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BELIEVER - Dimensions (1993)
Par POSSOPO le 19 Mai 2008          Consultée 2184 fois

Aujourd'hui, retour vers le passé. Et cela fait un sacré quelque chose. Non pas que je me penche à nouveau sur un album que j'avais écouté il y a 10 ans et que je redécouvre. Car je n'avais jamais écouté BELIEVER avant ces derniers jours. Je savais pourtant où je mettais les pieds. Assimilé de façon un peu grossière au mouvement death metal technique de Floride, l'orchestre compose un thrash alambiqué gavé de sonorités morrisoundiennes, l'ensemble délicatement parfumé à des effluves issues d'un monde déphasé, difficilement qualifiable mais si souvent qualifié de jazz.

La formule est connue. Et BELIEVER puise ses idées à la même source qu'ATHEIST ou CYNIC. CYNIC tiens, qui fait tant parler à cause de son chanteur généralement peu considéré. Et Kurt Bachman, s'il maîtrise parfaitement son instrument de bois, pourrait bien faire naître chez certains des envies de sarcasme similaires à celles que l'on aura entendues à propos de Paul Masvidal. Un organe qui singe de façon peu adroite les borborygmes de John Tardy (beugleur d'OBITUARY), capacités en moins. Une impression de légère approximation. Mais passons, l'essentiel ne se situe pas à hauteur de micro chant.

Allons voir du côté des fûts. Là, c'est du sérieux. Si on refusera de s'émerveiller sur un énième batteur techniquement irréprochable, on se permettra tout de même un signe d'approbation. Le boulot est fait, bien fait. Sans véritablement toucher au génie, le dénommé Joey Daub fait preuve d'un savoir-faire plus que méritoire.
Hop, on se dépêche, on est pressé, écoutons la basse. Curieux, on ne l'entend guère. Bizarre quand on connaît les impératifs du genre. Et on choisira une des deux postures suivantes : pointer du doigt une production manquant légèrement de clarté car il est évident que l'instrument aurait plus eu à dire si sa rondeur n'était pas floutée par manque de moyens dès que les guitares commencent leur blabla. Se dire que comparativement à la foultitude de disques thrash et de death qui ont inondé le marché dans les années 80 et 90, les 4 cordes de BELIEVER conservent plus qu'un semblant de parole. Encore la dame parvient-elle à porter quelque accent fusion sur certaines pistes.
Tout va donc se jouer au niveau des guitares. Et là encore, c'est du solide. Riffs saccadés, brisures rythmiques, abécédaire complet du petit thrasheux passé en revue. Les soli sont appliqués.

Mais quelle erreur commettons-nous ! Cette sotte analyse instrument par instrument ne vaut rien. Car BELIEVER possède une identité. Il tisse une toile un peu folle faite d'intros absurdes et d'instants décalés aux relents de PESTILENCE.

Une toile qui se parfume au baroque sur le dernier titre, la pièce de choix de l'animal, le brillant triptyque "Trilogy Of Knowledge". Des cordes envahissantes (qui rappellent sur la première partie du premier mouvement les débuts d'APOCALYPTICA) peignent un tableau subtilement décadent, une chanteuse joue les cantatrices. Avis aux amateurs de metal symphonique. Et ce buffet royal hisserait presque "Dimensions" au rang de grand album si les premières plages ne manquaient pas d'un petit quelque chose de bidule de vraiment vraiment chouette. Enfin, vous avez compris l'idée.

A lire aussi en DEATH METAL par POSSOPO :


SENTENCED
North From Here (1993)
Death thrash technique




LOUDBLAST
Sublime Dementia (1993)
(vice-) champions du monde !


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Kurt Bachman (chant, guitare)
- Joey Daub (batterie)
- Jim Winters (basse, guitare)
- Julianne Laird (chant soprano)
- Glenn Fischbach (violoncelle)
- Scott Laird (violon, alto)


1. Gone
2. Future Mind
3. Dimentia
4. What Is But Cannot Not Be
5. Singularity
6. No Apology
7. Trilogy Of Knowledge - Intro: The Birth
8. Trilogy Of Knowledge - Movement I: The Lie
9. Trilogy Of Knowledge - Movement Ii: The Truth
10. Trilogy Of Knowledge - Movement Iii: The Key



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod