Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CELESTIA - Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis (2008)
Par POSSOPO le 14 Avril 2008          Consultée 3355 fois
CELESTIA, une personnalité peut-être insuffisamment exploitée. C'était en tout cas mon sentiment après la découverte d'"Apparitia - Sumptuous Spectre", un album qui ne dévoilait tous ses charmes que tardivement, après des écoutes plus qu'attentives. Le génie putride de PESTE NOIRE m'éclaboussait à la figure dès les premières démos, AMESOEURS m'attendrissait sur son unique EP, MORTIFERA constitua vite une agréable surprise. Nul besoin de parler du parcours irréprochable d'ALCEST. Tous consanguins ! Sur ce nouveau disque, Noktu devait rétablir la hiérarchie. Au moins s'assurer une place de choix dans ce mini-panthéon black du sud méditerranéen.

Objectif atteint ! "Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis" surclasse en bien des points son aîné. CELESTIA a osé livrer plus avant ses émotions. Un affect romantique et démesuré qu'il expose aujourd'hui au grand jour. Certes toujours drapées sous un voile black aride et malodorant, les humeurs mélancoliques, parfois tragiques, encore timides sur "Apparitia - Sumptuous Spectre", font une vraie sortie. Elles paradent sur de nombreux titres, généralement soulignées par un clavier respectueux des normes black et pourtant totalement présent. Les touches noires et blanches insufflent le rythme, écrivent le scénario, décident des temps forts et faibles quand la voix toujours décharnée du crochu Noctu s'attache à ne pas nous faire oublier l'univers vampirique si original au milieu duquel nage CELESTIA. Qu'on débarrasse la scène de cet immonde velours, ces immortels-là détestent le faste, l'opulence et le stupre. Ils errent dans des cimetières hideux vêtus de hardes pestilentielles. Leur peau sent la lèpre, leurs yeux mélangent le jaune le plus laid et un rouge maladif, leurs membres refusent le moindre muscle qui saurait les porter de plus élégante manière.

Un romantisme mortifère dénué du moindre apparat. Voilà de quoi se nourrit ce disque riche de contrastes jouissifs. Coït spectaculaire entre le plus beau féminin et le macabre, alliance contre-nature du fantôme et de la chair, rencontre du funèbre et du sexuel. Oui, le romantisme de CELESTIA n'a que faire de la bienséance et de la pudeur. Concupiscence jamais refoulée, libido parfaitement assumée et des sentiments pourtant terriblement profonds.

Musicalement proche de MORTIFERA, soniquement approchant, CELESTIA abandonne les légers accents new wave de son voisin pour lui préférer ces nappes sophistiquées tendance gothique. Amusant d'évoquer cette différence en parallèle avec l'étude de deux line-up fort similaires. Une nouvelle fois, Noktu s'acoquine avec une étoile noire du black américain. Alors que Diabolus (monsieur VROLOK) assumait la basse chez MORTIFERA, c'est le divin Malefic (homme-orchestre du dépressif XASTHUR) qui occupe le poste de choix, celui de claviériste, de faiseur d'âme, de pathos et de désirs. Contre-emploi étonnant pour un fervent supporter du monotone anémié qui porte ici tous les accents d'un ouvrage difficile car résolument cru mais qui saurait peut-être plaire à ceux qui en sont restés aux débuts de CRADLE OF FILTH et qui ne craignent pas les ambiances de papier Kraft. Quant à ceux qui se polissent régulièrement les lobes avec le même émeri, il leur suffira de laisser parler leur part féminine pour entamer une saine masturbation sur cet album de caractère.




Marquez et partagez






 
   POSSOPO

 
  N/A



- Noktu (chant, basse, guitare)
- Malefic (clavier)


1. She's Dead (valse Funeste De Decomposition)
2. A Plaintive Cry Merely Echo
3. Admirable Eros Abstraction
4. A Regrettable Misinterpretation Of Mournfulness
5. Death Of The Lizard Queen (necro Phaanthasma)
6. Morbid Romance (arcana Vi Revisitae)
7. The Seed Of Negation (abnegativia Rejections)
8. Frigidiis Apotheosia (dormant Rests Of Raped Necro



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod