Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT ET BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


VINTERRIKET - Gebirgshöhenstille (2008)
Par POSSOPO le 24 Avril 2008          Consultée 2798 fois

VINTERRIKET, petit prince du clavier cheapos et des climats dépressifs à 3 euros. VINTERRIKET, remarquable faiseur d'ambiances réfrigérantes et nihilistes. Entre les deux, personne, le néant. Celui-là même que met en son Christoph Ziegler depuis de longues années. Nouveauté qu'on n'attendait pas mais qui n'en est pas non véritablement une, l'artiste a retrouvé son appétit black. Et qu'il est intéressant de constater que ce retour du grésil ne modifie que très peu la marche de l'auditeur à travers ce paysage famélique. Paysage famélique et éternel qui ne dévoilera d'atours que ceux que nous connaissons déjà depuis une tripotée d'albums.

La question se pose du peu d'intérêt pour ces guitares au papier kraft, cette batterie de plastique et ce chant miséreux. Ceux qui ont aimé le remarquable "Winterschatten" n'apprendront rien à l'écoute de ce nouvel opus blanc (gris ?). N'apprendront rien en tout cas sur la tentation noire de notre expert es sinistrose. Elle n'a en rien évolué. Come-back timide de surcroît, qui ne concerne que quelques passages ("Im Dunkel Des Höhenzuges" et l'éponyme "Gebirgshöhenstille") dans cette immensité de neige et de rocaille. On constatera néanmoins que le dernier titre affirme une nouvelle envie, un goût pour le muscle qu'on pensait impossible chez un être malingre et en proie à la pire neurasthénie. Goût somme toute relatif, Christoph Ziegler est vite rassasié de ses modestes tentatives énergiques. Et la maladie reprend instantanément ses droits.

Le Bontempi n'a pas non plus changé. Un semblant de morbidité pointe une microseconde, une simili effluve décadente jouée par un piano qui n'en est peut-être même pas un, une nappe surgie des profondeurs. Le reste n'est toujours qu'une infinie litanie, définition à tiroirs de la longue solitude de glace qui inonde l'affect du Germain, éternel créateur de vide.

Du vide qu'il n'y a pas lieu de qualifier de prévisible, tant l'adjectif s'adapte mal au discours minimaliste de VINTERRIKET. Mais même les âmes les plus soumises à la déréliction ont droit à un sursaut de vie. Et comme ce n'est clairement pas ici qu'elles le trouveront, elles s'en iront, peut-être pour revenir, visiter d'autres contrées au charme moins uniforme.

J'ai mis du temps à m'apercevoir de la faiblesse de l'artiste. Une faiblesse pourtant tellement évidente, qui entre dans la composition même de la volonté d'un personnage monomaniaque. Un personnage dont il est parfois bon de se détacher. Car l'appétit de chacun pour l'œuvre du monsieur dépend totalement du poids déjà ingurgité. C'est certes le cas pour de nombreux groupes mais le caractère monolithique des travaux de l'Allemand, caractère savamment assumé et fruit d'une volonté délibérée, impose d'ouvrir la fenêtre de temps à autres, à moins de s'évanouir en respirant un air toujours un peu plus vicié, de tomber dans l'asociabilité la plus noire et de ne plus jamais trouver la marche arrière. A trop se complaire dans le morose, on risque la folie, la perte définitive de tous les liens avec le monde tel que nous le connaissons. Soit, mais y gagnera-t-on le sentiment d'une expérience totalement fascinante ? Non, enfin pas suffisamment longtemps, celle-ci ne peut s'avérer éternelle, elle muera un jour ou l'autre en ennui mortel. Aucune overdose n'est à recommander, un trop plein de VINTERRIKET peut s'avérer franchement nocif. Et pourtant, que tout cela reste hypnotique et attirant.

A lire aussi en AMBIENT par POSSOPO :


JESU
Conqueror (2007)
Drone pop ambient...




VINTERRIKET
Lichtschleier (2006)
De la beauté du blanc

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Christoph Ziegler (tout)


1. Gipfelpforte
2. Im Dunkel Des Höhenzuges
3. Felsmassiv
4. Bergesland
5. Steig In Die Ungewißheit
6. Gebirgshöhenstille



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod