Recherche avancée       Liste groupes



      
DU JUDAS ISCARIOT !  |  E.P

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Myspace Fanpage (358)
 Fansite (432)

JUDAS ISCARIOT - Dethroned, Conquered And Forgotten (2000)
Par ONCLEGUUD le 14 Mai 2008          Consultée 2791 fois

Amateurs de Black Metal violent aux ambiances froides et nécrotiques, bienvenue dans le royaume du défunt étasunien Judas Iscariot ! Avec cet E.P sorti chez Red Stream, un an après Heaven in Flames et deux avant le dernier ful-lenght “To Embrace the Corpses Bleeding” (2002), Andrew Harris alias Judas Iscariot, exprimait en un concentré brutal de haine et de méchanceté, l'immense désir de mort que destinent à leurs congénères les partisans les plus extrêmes du Black Metal. En effet, “Dethroned, Conquered and Forgotten” (superbe nom d'album ai-je toujours pensé) qui ne dure que vingt-et-une minutes, pour cinq magnifiques pistes, dépasse allègrement les limitations de vitesse, avec la bénédiction du compère et ami batteur Cryptic Winter (ex-Dying Fetus). Je ne sais pas si la rumeur est fondée, mais il me semble avoir lu quelque part que la vitesse du marteleur en question avait été doublé pour l'enregistrement, histoire qu'on ne comprenne pas si l'on avait à faire à un être humain ou à une machine... Quoiqu'il en soit, “Dethroned, Conquered and Forgotten” contient cinq excellentes pistes rassemblant le meilleur de Judas Iscariot... version ultra-speed. Un disque écouté mille fois...

Œuvre qui m'a toujours suivie où que j'aille, cet E.P m'a également toujours fasciné. Si vous connaissez bien l'œuvre de ce Maître es Black Metal étasunien, vous devez lui reconnaître son talent de génie pour dénicher des accords mémorables, vicieux, apocalyptiques, foncièrement mystiques et uniques en leur genre. Rien que cela suffit à acquérir n'importe quel opus du Nietzschéen. Ce qui surprend, c'est : d'une, la production sèche et grésillante, et de deux, la vitesse. Inutile d'en dire plus, car les titres en eux-même, sont surprenant sans cela. “Descent to the Abyss” s'ouvre sur quelques notes menaçante avant que la vague meurtrière ne déferle, impitoyable et nous ravage l'esprit... Quelle claque ! Après tant d'années, c'est toujours et encore un régal. Quelle puissance, quelle haine ! Quelles images également, Judas Iscariot déploit-il dans mon esprit !!! Le paradis en flammes : voilà ce qu'est Judas Iscariot et ce que désire Judas Iscariot. S'ensuivent “Benevolent Whore, Dethroned for Eternity” avec ses riffs et son refrain entêtants : les Black Metalleux n'ont qu'à en prendre de la graine. Puis “Journey Through Visions War” : commençant lourdement, en rupture avec les autres morceaux, il annonce, à la manière du précédent album, la marche funèbre à suivre... avant de tout éclater avec fureur une minute avant la fin... Jouissif. La quatrième station de Judas Iscariot est un superbe instrumental à plusieurs voix de guitares, sans batterie, très évocateur des tourments intérieurs de son auteur... La dernière track veut bien dire ce qu'elle veut dire : une “Blitzkrieg version” de “Spill the Blood of Lamb”,dernière piste de l'album précédent. Un hymne à la mort, véritable rouleur compresseur et titre-phare de Judas Iscariot. Un déferlement de haine qui met rapidement à genoux et fait dire qu'on regrettera longtemps ce mythique Andrew Harris...

Vingt-et-une minutes de haine totale, de jouissance, de Black Metal - inoubliables.

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


TRANCELIKE VOID
Destroying Something Beautiful (2008)
Funeral black/doom spectral, génial et belge !




ETHER
Depraved, Repressed, Feelings (2007)
Quand douleur & folie prennent vie. Impressionnant


Marquez et partagez




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Akhenaten/andrew Harris (cordes, voix, keys)
- Cryptic Winter (batterie)


- dethroned, Conquered And Forgotten
1. Descent To The Abyss
2. Benevolent Whore, Dethroned For Eternity
3. Journey Through Visions War
4. March Upon The Mighty Throne
5. Spill The Blood Of The Lamb (special Blitzkrieg Ve



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod