Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Long Day Fear, Trucker Diablo
- Membre : Pride & Glory, Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Zakk Wylde , Crowbar
 

 Site Officiel Du Groupe (1011)
 Site Officiel De Zakk Wylde (1003)
 Myspace Officiel Du Groupe (506)

BLACK LABEL SOCIETY - Alcohol Fueled Brewtality Live !! Plus 5 (2001)
Par FENRYL le 10 Mai 2008          Consultée 3886 fois

Chapter 1- Bières, sueurs, molards...

Larsen de grattes, et c'est parti..
Ce n'est pas faute de vous l'avoir écrit tout au long de mes chros, mais qui n'a pas vu BLS live, n'a pas véritablement acquis la connaissance du combo. Alors pas de hurlements SVP: par live, j'entends bien sûr l'acquisition au pire d'un support vidéo qui lui est dédié, les voir sur scène au mieux (et cela, c'est tout de même plus rare pour un frenchy !!).
Après deux albums studio (seulement, diront certaines mauvaises langues...) sous l'appellation BLACK LABEL SOCIETY, Wylde nous propose la substantifique moelle de ce qu'est son groupe: une ode à la scène !
Tiré du « Penchant for Violence Tour 2000 » (en compagnie de CROWBAR et SIXTY WATT SHAMAN), c'est un show carré qui nous est servi ici.
La set-list est tout bonnement bourrée d'hymnes dans la plus pure tradition BLACK LABEL SOCIETYienne. On retrouve ce que ZW sait faire de mieux. Et vous savez quoi? Putain, il le fait excessivement bien.
Tout d'abord, parce qu'il a toujours su s'entourer de zicos de haut niveau. A ce titre, Nick Catanese est son parfait acolyte à la guitare rythmique: un type discret mais technique, sans égo démesuré ni volonté de surpasser ou voler la vedette au seul maître à bord. J'ai à ce propos un profond respect pour ce gars. Craig Nunenmacher est le cogneur qui sied parfaitement au style de groupe.
Le son et la prod' sont de très belle facture. Sans doute un peu trop pour les fans du public, que l'on entend peu... Si l'on ne connait pas le son « live » de BLS, on peut se demander où se déroule l'enregistrement !!
Une intro classique en jam et le très bon « Low Down » plus tard, le carnage commence avec un enchaînement de titres monumentaux comme « 13 years of grief », « All for you » et l'ultra plombé « Super Terrorizer » (au cours duquel Wylde déverse son désormais célèbre « Limp Bizkit sucks dicks !!! », les fans, si ils existent encore, apprécieront !! arff !).
Je ne vais pas me farcir toutes les tracks une à une, vous l'aurez certainement compris: tout est « aux p'tits oignons ». Si vous cherchiez un de vos titres préférés et qu'il apparaît dans le flot de riffs, vous l'adorerez davantage, si c'est possible!! C'est live, c'est du feeling, mais c'est tellement proche de l'original que c'en est vraiment bon.
« A.N.D.R.O.T.A.Z » divisera comme chaque morceau instru au cours duquel le guitariste fait preuve d'un talent hors norme: vous serez bluffés ou vous trouverez cela chiant à mourir. Moi je suis dans le premier cas (mais à dose homéopathique tout de même, sauf pour quelques maîtres de la six-cordes!).

Mes tops: les 5 premiers titres, « Born to Booze ».. entre autres!

Deux super moments: la reprise de « No more tears » version body buldée BLS (la dernière note du solo me fait toujours autant d'effet... Quel frisson !). On achève enfin tout le monde avec l'ultra speedé « The beginning... At Last »... ENORME !!
Sur ce riff monumental, le groupe a décidé de libérer la meute sur un constat limpide: BLS, c'est définitivement S.D.M.F(*).

Chapter 2 – Unplugged & co...

Buurrrrrp... Histoire de digérer l'ensemble de décibels ingurgités au cours du premier temps de ce double album, le sieur Wylde nous agrémente le tout d'un cd que certains qualifieraient trop facilement de « bonus ». Et bien, il n'en est assurément rien !
Jugez plutôt: le maître nous illustre que, sous ses airs de baroudeur barbu de la six-cordes au look d'un parfait Hell Angel, il est capable de moult sentiments. Ambiance, ambiance... Écoutez cette reprise de « Snowblind » du SAB' (tirée du « Volume 4 »)! Enivrante à s'en damner, mélancolique à souhait. Tout simplement excellent le long des 7 minutes! Couplée à la cover de Neil Young « Heart of Gold », on comprend ainsi de nombreuses choses sur les influences de ZW: même si on se doutait bien que le groupe de Birmingham avait influencé le natif du New Jersey (et Ozzy par la suite, of course !!), on se surprend à écouter et savourer cette réorchestration Wyldienne de toute beauté. Ceci expliquera sans nul doute les futures compos « ballade » piano/guitare/voix (avec parfois une légère participation de la batterie). A ce titre, « Like a bird » et « Blood in the wall » sont à ajouter aux nombreux exemples typiques justement décrits à l'instant: ceux-là même où Zakk Wylde se laisse aller à déclamer des textes empreints d'émotions avec sa voix si particulière: chaude et grasse, touchante à souhait. Le tout accompagné d'un solo électrique post-break des plus bluffants (« Blood in the wall »).
Toujours sur le même modèle, le bougre pousse le vice encore plus loin en nous servant, en guise de digestif, une interprétation acoustique du titre concluant le set précédent: « The beginning... At last ». Même pas une faute de goût !

Alors, force est de constater que, même si ce matériel est un moyen comme un autre pour Zakk Wylde d'occuper le terrain avec son projet à la suite de la tournée « Down to earth » du dieu Ozzy OSBOURNE, mon gratteux favori ne s'est pas foutu de notre gueule: qualité de production, set burné et offrande acoustique de premier choix. Que demande le peuple? A boire et des femmes? Et bien la première partie de la demande est comblée au cours d'un concert... Le reste, à vous de jouer !

Verdict: 4/5

Bleed BLS.

(*): Strength, Determination, Merciless, Forever...

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


BLACK LABEL SOCIETY
Sonic Brew (1999)
L'acte de naissance d'une légende... Bleed BLS




BLACK LABEL SOCIETY
The Song Remains Not The Same (2011)
La chanson vous rappellera bien quelque chose...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Zakk Wylde (chant, guitares)
- Craig Nunenmacher (batterie)
- Nick Catanese (guitare)
- Steve « S.o.b » Gibb (basse)


- disque 1:
1. Intro / Lowdown
2. 13 Years Of Grief
3. Stronger Than Death
4. All For You
5. Superterrorizer
6. Phoney Smiles & Fake Hellos
7. Lost My Better Half
8. Bored To Tears
9. A.n.d.r.o.t.a.z.
10. Born To Booze
11. World Of Trouble
12. No More Tears
13. The Beginning... At Last

- disque 2:
1. Heart Of Gold (cover)
2. Snowblind (cover)
3. Like A Bird
4. Blood In The Wall
5. The Beginning...at Last (acoustique)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod