Recherche avancée       Liste groupes



      
EPIC WAR METAL  |  STUDIO

Commentaires (17)
Questions / Réponses (2 / 3)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (542)

SA MEUTE - 50 Contre 1 (2006)
Par ONCLEGUUD le 24 Mars 2008          Consultée 7195 fois

En 2002, dans les montagnes pyrénéennes, naissait d'une autre formation elle-même fruit d'une longue lignée ténébreuse, un trio tout à fait singulier qui fit rapidement son nom dans une certaine frange de l'underground : SA MEUTE. Le trio se distingua d'emblée avec son premier full-lenght, Hyperborée, en 2004, oeuvre qui alimentera moults rumeurs sur un groupe ne voulant rien évoquer de son existence, cultivant l'anonymat allant de pair avec “l'underground attitude” ... suivit en 2005 une démo avant qu'en 2006, je prenne contact avec le leader, qui me fila le master de 50 contre 1 ... et quelle claque n'ai-je pas pris à son écoute !

50 contre 1 fut pour moi le meilleur album français de 2006 (même s'il ne sort que maintenant !) et l'un des meilleurs que j'aie écouté cette année-là, tous genres confondus. En 2007, le trio splitta (gloups) et en 2008, le skeud fut enfin disponible sur un label allemand ... je passerais sur la personnalité on ne peut plus extraterrestre du leader et vous dirais que dans sa tête se trouvent bien des choses sombres et qu'un réel talent, une véritable personnalité, forte et implacable, ne pourra rester dans l'ombre sans explosion. Heureusement pour nous tous, le meilleur de sa cervelle se trouve dans cette belle galette de vynile ! A ce jour, je ne crois pas qu'une version CD existe de ce chef-d'oeuvre, ce qui est bien malheureux. Si demain j'avais plus de sous que je n'en ai actuellement, le disque partirait direct à l'usine pour une diffusion à grande échelle (que fait Drakkar Productions ???) ... bref. A l'instar des lyrics de cet album – le leader y chante une certaine vision de la tragédie des Atlantes, tout en faisant un parallèle avec notre époque ; tout comme le reste, les paroles sont très soignées – la formation semble avoir connu ses tragédies internes et semble belle et bien morte, pour mon plus grand désespoir.

Alors, qu'est-ce que c'est que ce fichu album ? De l“Okkult Epic War Metal” : c'est l'étiquette que Stronghold-Diaphora appose sur le travail de SA MEUTE. A défaut. Car résumer en quelques mots une telle personnalité est bien difficile. On y retrouve de tout : Black Metal (sans le grésil typique : la prod est tout bonnement énorme ; l'opus a été enregistré au Winterized Studio), War Metal, Thrash, Power, Doom, Folk ... mais il est vrai que la bombe est tout à la fois épique et occulte. Elle dégage une puissance folle, une amplitude immense, possédant en même temps les dimensions humaines et cosmiques ... toute la personnalité (un terme incontournable, accroché à l'opus) de son leader se retrouve dans cette perle d'Art Noir qu'est 50 contre 1. Depuis 2006, j'ai dû écouter ce bijou plusieurs centaines de fois et je n'ai jamais su trouver les mots justes pour le qualifier : c'est dire sa valeur ! L'oeuvre fourmille d'idées neuves, ne connait aucune limite, fait référence à toute une histoire de la musique extrême et traditionnelle ... ne mourrez pas idiot et faites tout ce que vous pouvez pour l'écouter !

S'ouvrant sur une charge d'éléphants (carrément), puis par un martèlement barbare annonçant la guerre – le batteur a bénéficié de l'apport d'une véritable tymbale classique lors de la prise de son – "Croisade Invisible", première et longue piste de huit minutes et demi, est destinée à frapper d'un grand coup les oreilles et esprits des auditeurs. Et c'est réussit : la batterie file à toute berzingue, les guitares, lanscinantes, torturées et atmosphériques dressent un mur éthéré dans le fond avant que le break ne fasse son irruption pour imposer une atmosphère lourde. C'est également sur les deux premières minutes, que l'on comprend bien comme le chanteur a une voix hallucinante : je dis souvent que la voix est un véritable instrument, modulaire – beaucoup n'en font pas bon usage, n'en savant rien, mais ici, je vous garantis que vous ne le regretterez pas : tout y passe, rage, haine, désespoir. Tel le démon Legion, le chanteur semble posséder plusieurs voix ... et je ne vous parle pas du jeu de guitare, ni de cette basse ronflante ... ce n'est pas mentir que de dire que SA MEUTE a voulu tout donner lors de la composition et de l'enregistrement de 50 contre 1. Rien ne bave ni déborde de cette oeuvre magique. Il n'y a RIEN à lui reprocher. Par ailleurs, l'opus est si riche que la palette des sentiments qu'il présente se révèle vaste et variée : impressionnant !

Une oeuvre mâture et puissante que seuls les possesseurs d'une platine mangeuse de vinyles pourront écouter pour l'instant ! Le meilleur album français de 2008 !

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


TRANCELIKE VOID
Destroying Something Beautiful (2008)
Funeral black/doom spectral, génial et belge !




ARPHAXAT
Loudun La Maudite (2008)
La nouvelle entité de l'ex-deathspell omega !


Marquez et partagez






 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Pas De Line-up Communiqué.
- Exclusivement Un Trio.


- 50 Contre 1
1. Croisade Invisible
2. La Loi De Poséidon
3. Blondes Valkyries
4. L'eternelle Récurrence
5. Le Bouclier Et La Lance
6. Zoolatrie
7. 50 Contre 1



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod