Recherche avancée       Liste groupes



      
SPECTRAL !  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Animus Mortis (292)

ANIMUS MORTIS - Atrabilis (residues From Verb And Flesh) (2008)
Par ONCLEGUUD le 16 Mars 2008          Consultée 2687 fois

Debemur Morti est un label sortant des produits ordinaires, comme de purs bijoux de Black Metal. Fut une époque où ça n'était même que ça, des chefs-d'œuvre. Puis le label connut son petit désert. Toutefois ses dernières sorties lui ont redonné, vraisemblablement, un petit coup de fouet.

Déjà, en 2005, le label français mettait la main-mise sur la démo et les titres d'un obscur split, qu'un jeune groupe chilien nommé Animus Mortis issu de l'underground profond venait de pondre peu auparavant. A l'époque, ça avait fait dresser Popol. J'attendais donc la suite, qui vint trois ans plus tard, sous le doux nom d'Atrabilis (Residues From Verb and Flesh). Je peux ainsi, avec le sourire et d'ors-et-déjà, vous dire comme je ne regrette pas d'avoir attendu autant de temps : Animus Mortis a fabriqué avec Atrabilis une nouvelle pièce de haute volée, confirmant les espoirs que tout le monde ou presque plaçait sur le futur du combo de Santiago du Chili. Atrabilis, à l'instar du Muspellz Synir de Nastrond sorti juste avant, est désormais un disque sur lequel il va falloir se pencher sérieusement, pour, en fin de compte, définitivement l'adopter.

Dans le même trip que le dernier né des Suédois de Nastrond justement, Atrabilis s'inscrit dans une lignée bien précise du Black Metal : celle de l'occulte, celle du son épais et ample, avec ses réverbérations et sa production spectrale, celle tendant vers l'atmosphérique si je peux qualifier ce style-là de cette manière. On pensera même à son écoute au fabuleux dernier album de Celestia ou encore, à un autre très grand groupe sortant son nez timidement de l'underground étasunien : Wolves in the Throne Room... voire à l'autre du même genre et pays, Absonus Noctis. Comme ces derniers, Animus Mortis conçoit un Black Metal aux atmosphères appesanties, éthérées, quasi féériques, ce dernier effet étant dû aux guitares quelques peu en retrait dont on perçoit difficilement le jeu, créant un mur sonore infranchissable : une maîtrise délicate, mais efficiente. On retrouve également ici toute la « patte » des Chiliens : des riffs occultes, vrombissant et hypnotiques, une batterie utile, mettant en valeur le reste sans tomber dans le bourrinage, une grosse réverb, une voix écoutable (me rappelant celle du leader d'Enslaved bizarrement) aidée de celles du groupe, et un rendu épais, ample et un peu léché. L'ensemble est carrément massif tout en étant spectral, dynamique sans être bourrin, cohérent tout en étant varié dans ses structures : magique, pour faire simple ! L'opus, long d'environ trente-cinq minutes, contient huit titres dont trois repris de l'EP précédent – ce qui est intéressant pour ceux ne l'ayant pas ! Animus Mortis a persévéré, et a fort bien fait.

En somme, Atrabilis est un superbe album que les mordus d'atmosphères sombres, spectrales, éthérées, de ces ambiances vous attirant vers d'autres mondes plus macabres, aimeront sans nul doute. Un très bon cru !

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


GORGOROTH
Pentagram (1994)
Le meilleur de Gorgoroth - du Black Metal infernal

(+ 1 kro-express)



BLACK FLAME
Imperivm (2008)
Un Behemoth/Marduk italien fidèle au black.


Marquez et partagez




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Nicholas Onfray (guitare)
- Sidragath (vocaux)
- Bauda (basse)
- Horus (batterie)
- Idimmu (guitare)


1. Ambivalent Aura
2. Hosannas From The Depths
3. My Ashes Inside
4. Dying Murmur
5. Among The Phlegm Of God
6. Ethereal Dimensions
7. Splendour Ruins
8. Thresholds Of Insanity



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod