Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER/HEAVY  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 


FIREBALL MINISTRY - Their Rock Is Not Our Rock (2006)
Par THE MARGINAL le 22 Avril 2008          Consultée 1813 fois

FIREBALL MINISTRY, voilà un groupe sur lequel certains américains fondent de gros espoirs. Il y en a même qui perçoivent ce groupe comme le sauveur du heavy-rock americain. Rien que ça ! Pourtant, le précédent opus("The second great awakening", sorti en 2003), s'il contenait son lot de bonnes choses, n'avait rien de génial ni de transcendant.

A cette époque, je m'étais dit que peut-être que FIREBALL MINISTRY ne s'était pas complètement lâché, qu'il réservait ses meilleures cartouches... Aussi, la sortie de l'album "Their rock is not our rock" en 2006 tombait à pic car le quartette américain avait là l'occasion de confirmer tout le bien que beaucoup pensent de lui d'une part, et surtout de clouer le bec à ses détracteurs et aux sceptiques d'autre part.

Lorsque les premiers titres de l'album déboulent, on se dit que FIREBALL MINISTRY a fait ce fameux saut en avant, donnant enfin raison à tous ceux qui espéraient en lui. En effet, le mid-tempo "It flies again", à mi-chemin entre AC/DC et Ozzy Osbourne, est assez entêtant, catchy, mélodique, judicieusement appuyé par une rythmique binaire. Qui plus est, la voix du chanteur James A. Rota, tantôt voilée, tantôt plus hargneuse, colle parfaitement avec le ton de la chanson. Le groupe enchaine brillamment avec "Sundown", une compo hard rock/stoner accrocheuse, bien structurée, "The broken" avec son refrain envoûtant, son splendide solo de guitare plein de feeling, qui n'est pas sans rappeler le CORROSION OF CONFORMITY inspiré des 90's (celui que les initiés ont tant chéri à l'époque), le rythmé "In the end" qui fait taper du pied, très rock n'roll dans l'esprit et qu'on retient aisément, et "Hellspeak", un mid-tempo accrocheur avec un final plus enlevé et assez surprenant au regard de ce qu'on pouvait attendre. On se dit alors que FIREBALL MINISTRY répond enfin aux attentes qu'il avait suscitées et qu'on va avoir droit à une excellente galette de heavy-rock.

Malheureusement, le quartette americain ne confirme pas et fait preuve d'une très grosse baisse de régime par la suite. Est-il à court d'inspiration ou simplement confronté à ses limites ? Difficile à dire, mais il est malaisé de faire abstraction des titres ennuyeux que le groupe enchaine, comme s'il voulait faire du remplissage. Ainsi, on remarque sur "Two tears" que la formule est répétitive. "Under the thunder" est tellement lourdingue qu'il donne la migraine. Je ne m'attarderai pas sur les titres suivants puisqu'ils donnent plus ou moins la même impression. Toutefois, FIREBALL MINISTRY parvient in extremis à sauver l'honneur grâce à "Save the saved", un up-tempo heavy assez rugueux, de bonne facture, qui se distingue par ses riffs hypnotiques. Ce titre laisse en même temps des regrets car si le groupe avait davantage travaillé les titres les moins inspirés, l'album aurait nettement gagné en efficacité, en force et FIREBALL MINISTRY bénéficierait peut-être à l'heure actuelle d'une meilleure reconnaissance, au moins dans le monde hard/metal.

Tout bien considéré, ce "Their rock is not our rock" laisse un goût amer, un sentiment d'inachevé. En effet, le groupe est capable de pondre d'excellentes compos quand il s'en donne la peine et qu'il exploite bien ses capacités. Le hic, c'est qu'il a des baisses de régime qui lui sont fatales. Sur cet album, l'excellent côtoie le médiocre et, du coup, FIREBALL MINISTRY s'est fendu d'un disque inégal et a peut-être loupé une belle occasion de se faire davantage connaitre.

Note: 2,5/5

A lire aussi en STONER par THE MARGINAL :


NEBULA
Apollo (2006)
Du stoner à la fois percutant et cosmique




SPARZANZA
Into The Sewers (2003)
Stoner


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- James A. Rota (chant, guitare)
- Emily J. Burton (guitare)
- Johny Chow (basse)
- John Oreshnick (batterie)


1. It Flies Again
2. Sundown
3. The Broken
4. In The End
5. Hellspeak
6. Two Years
7. Under The Thunder
8. Spill The Demons
9. Rising From The Deep
10. Save The Saved



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod