Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY BLACK MéLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Children Of Bodom, Imperanon, Toc / Throne Of Chaos
- Membre : Ensiferum, Amberian Dawn
- Style + Membre : Wintersun
 

 Site Officiel Du Groupe (382)
 Myspace Officiel Du Groupe (245)

NORTHER - N (2008)
Par FENRYL le 26 Février 2008          Consultée 4574 fois

Il est de bon ton de mettre en avant les évolutions de carrière d'un groupe, de louer son courage et son audace à ne pas s'enfermer dans un concept ou une ligne de création qui, de manière sempiternelle, se reproduit ...
Mais que penser alors, d'un groupe qui n'est plus que l'ombre de lui même ? Car je ne vais pas tourner autour du pot bien longtemps, tellement ma déception est grande en ce début d'année 2008 : c'est un NORTHER moribond, à côté de ses pompes que je viens de retrouver ... Dithyrambique et tout enthousiaste que j'étais à l'écoute d'un "Death Unlimited" (2003), quelque peu refroidi par un "Till Death Unites Us" (2006) par la suite, j'attendais cet opus au tournant ... Il est vrai que je me suis appliqué à défendre bec et ongles ce combo finlandais jusqu'alors relativement inspiré, en tentant de passer outre le cataloguage « CHILDREN OF BODOM-like » qu'il s'était vu (assez justement) attribué.
Et là c'est de notre gueule que l'on se fout. Comment voulez vous voler au secours d'une copie puant le baclage à plein nez et surtout le manque total d'inspiration ?

La force d'un Petri Lindroos, despote responsable de la quasi totalité des productions jusqu'alors, était de nous pondre des riffs monstrueux, des plans mélodiques de toute beauté, l'ensemble mis en valeur par des nappes de claviers savamment distillées ... C'est d'ailleurs ce qui m'avait bluffé tout au long d'un "Death Unlimited" qui posait les jalons d'une spécificité du groupe : fureur, rage et hargne mis en avant par un chant death ultra violent, porté par des compositions fines et ciselées.
Depuis, le groupe n'est plus que l'ombre de lui même : la virtuosité des compositions est en baisse (cf l'opus précédent) et on aborde désormais les côtes de la médiocrité.
Pourtant, "My Antichrist" qui ouvre ce "N" est un titre relativement efficace, et bien typé dans la lignée du groupe ... jusqu'à l'apparition de LA nouveauté de ce disque : le chant clair à outrance. Gavage comme à Noël, tellement Ranta est présent dans ce disque, mais de la pire des façons, avec une participation horripilante, abrutissante et nullissime. Celui-ci n'apporte absolument rien, si ce n'est un côté « verrue » dans chaque morceau, notamment sur "Frozen Angel" ou "To Hell", au refrain ridicule ultra popisant.
Chiant au possible, ce chant clair révèle très vite l'immense seconde déception : la disparition pure et simple de toute forme de créativité et de technique. On ne remarque aucun hymne, aucun riff marquant ("Savior", durant laquelle on s'emmerde ferme ...). Pire encore, la virtuosité des musiciens est totalement absente, tant est si bien que l'on subit 12 titres sans saveur, fades ... pour ne pas dire quelconques et chiants. Le nouveau batteur n'apporte rien, si ce n'est un jeu plat, les claviers sont réduits à une portion congrue (ultra discrets de part la production ou inutiles en guise d'intro ou d'accompagnements). Rien, je vous dis, rien que je ne saurai mettre en avant ...
Ici, il n'y a rien, ou bien on manque de tout, au choix : mauvais refrains, titres ultra simplistes (c'en est presque insultant à notre encontre) le tout servi par une production des plus minimalistes. A ce titre, "Down" ou "Black Gold", pas mauvais en soi, se révéleront être des tracks sans grand intérêt.
Et le pire, c'est que le groupe a eu le doux espoir de vouloir nous faire passer le coup du titre « super novateur » en la présence "If You Go". Et là, on touche le fond avec cette ballade chant clair totalement pitoyable ... Au secours ... NORTHER n'est plus que l'ombre de lui même.

Alors Monsieur Lindroos, c'est bien beau de vouloir s'investir ailleurs, en l'occurrence avec ENSIFERUM, mais si c'est au détriment de votre poule aux œufs d'or, faudrait voir à ne pas se foutre de la gueule de ceux qui vous soutiennent depuis vos débuts ... Car tout ceci finit par ressembler à la bonne vieille technique du sacrifice de ladite volaille sur l'autel de la réussite. Tourner le dos de la sorte à NORTHER en finirait presque par penser que ce groupe est en train de vivre ses dernières heures ... de là à ce que l'on soit dans le vrai ... J'espère bien me tromper mais je dois reconnaître ne pas avoir grand chose à quoi me raccrocher.

Cet album est, vous l'aurez certainement compris, le plus mauvais disque du groupe à ce jour. Si il pourra intéresser les petits nouveaux ne connaissant pas la maison (et encore ...), les fans de la première heure passeront leur chemin dès les premières écoutes assurément. Et un seul constat s'offrira à eux ...
NORTHER, c'était mieux avant ...

Verdict : 1,5/5.

« Ça surnage » : "My Antichrist", "We Rock" et à la limite "Always & Never".
« On s'emmerde » : le reste.
« Raté total » : surtout "If you go" ...

A lire aussi en BLACK MELODIQUE par FENRYL :


DRUDKH
Handful Of Stars (2010)
La tête dans les étoiles ? Moi oui.

(+ 1 kro-express)



RIMFROST
Veraldar Nagli (2009)
Voyage épique et bien plus...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Petri Lindroos (chant death, guitare)
- Kristian Ranta (guitare, chant clair)
- Jukka Koskinen (basse)
- Tuomas Planman (claviers)
- Heikki Saari (batterie)


1. My Antichrist
2. Frozen Angel
3. Down
4. To Hell
5. Savior
6. Black Gold
7. We Rock
8. Always & Never
9. Tell Me Why
10. If You Go
11. Self-righteous Fuck
12. Forever And Ever



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod