Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Manowar, Majesty
- Membre : Riot
 

 Site Officiel (257)
 Myspace (226)
 Chaîne Youtube (215)

VIRGIN STEELE - The Marriage Of Heaven And Hell Part 1 (1994)
Par JULIEN le 28 Août 2005          Consultée 5485 fois

Enfin ! Enfin VIRGIN STEELE s’applique t-il à faire sauter les dernières entraves l’empêchant de briguer le statut qui l’appelle avec insistance depuis des années ! Enfin VIRGIN STEELE donne t-il une orientation plus claire à son Metal, éprouvant la force de sa personnalité jusque là un peu timide : Se balladant depuis ses débuts entre un Metal classique, un Heavy Hard moulé de relents US avec attirail Glam, et une facette épique majestueuse, VIRGIN STEELE semblait comme perdu dans les nuées d’inspirations multiples, réussissant à séduire plus ou moins sur chaque plan, sans pour autant parvenir à concrétiser réellement le potentiel énorme échu à l’association de l’excellent guitariste Edward Pursino et du grand chanteur claviériste David DeFeis, au timbre noble pas si éloigné que ça de celui d’un autre géant, à savoir Eric Adams (MANOWAR)...

« Noble Savage », premier album marquant du groupe, était culte mais il manquait selon moi de consistance sur toute sa deuxième partie (exceptée la pièce "The Angel Of Light" qui en refermait les portes). L'encourageant « Age Of Consent », souligné par le chant moins efféminé de David DeFeis, suivait lui une pente plus homogène et travaillée, préfigurant les albums des 90's, tandis que l’inattendu « Life Among The Ruins », paru en 1992, destabilisait complètement (et ponctuellement) en proposant un Heavy Hard très US, sorte d’AEROSMITH en plus Metal... mais c’est véritablement ce premier volet d’une trilogie impeccable qui ouvrait enfin d’autres portes à VIRGIN STEELE, laissant derrière lui sa confidentialité pour s’en aller défier les meilleurs, et en renverser pléthore, du haut de son Metal épique pas toujours éloigné de MANOWAR, mais affichant un soucis lyrique plus accentué et possédant des cordes mélodiques à mon sens plus affinées.

Et VIRGIN STEELE ne s’embarrasse pas d’atermoiements pour énoncer ses ambitions : "I Will Come For You", ouverture évidente de ce « The Marriage Of Heaven And Hell Part I » ne laisse aucun répit à l’auditeur : intro captivante rassemblant les fidèles, rythmique démente et volcanique, chant passionné, mélodies belles à pleurer (à noter que le passage instrumental dépose le thème musical récurrent de la trilogie), lignes vocales inoubliables... Ceux qui doutaient encore de la capacité du groupe à investir avec fierté les sphères des groupes majeurs en seront pour leur frais ! Et ce premier tome en quatorze chapitres ne cessera dès lors de ravir les fans exigeants, dans un style finalement pas si fréquenté que ça, VIRGIN STEELE se classant bel et bien dans le Heavy, et non dans le Speed Metal : si les merveilles "Weeping Of The Spirit" ou le lugubre "Blood Of The Saints" s’adonnent partiellement aux joies de la vélocité, VIRGIN STEELE ne trame pas ses compositions selon les canons du Speed, privilégiant le relief rythmique et les riffs ardents, acérés ou valeureux, à la vitesse et aux bombardements touffus et parfois linéaires pratiqués par les émules des GAMMA RAY et autres RHAPSODY. En résultent les vifs "Blood And Gasoline" (sacré riff, refrain en béton armé) et "Life Among The Ruins" et son passage central superbe, encadré d’un refrain magique, surpuissant, et d’un travail plaisant à la guitare, mais aussi les complexes "Trail Of Tears" (incrustations pertinentes de Pursino à la guitare acoustique), et le sinistre "Last Supper" tissé de multiples changements de rythme, accompagnant un chant possédé. Quant aux très bonnes "I Wake Up Screaming" et "The Raven Song", voilà deux compositions plus marginales : la première pour ses intonations directes un peu décalées (comme le sera "Devil/Angel" sur le deuxième volet), la seconde pour sa construction découpée à la serpe, avec plusieurs parties assez distinctes, toutes habitées de gravité.

Mais si le registre d’une vivacité altière épouse ici plusieurs compositions, VIRGIN STEELE sait également développer des ambiances plus posées, comme sur "Self Crucifixion", "House Of Dust", ou encore la très belle ballade "Forever Will I Roam". Il se réserve même deux plages instrumentales avec "Warrior’s Lament" et le morceau éponyme qui refeme l’album sur un écrin pour piano et orchestrations de plus de trois minutes, ourdi tout autour du magnifique thème musical spécifique de la trilogie, présenté au cœur de "I Will Come For You"... deux plages décevantes en tant que la production étrange des claviers et pianos les fait sonner tout simplement faux ou désaccordés (tout particulièrement le second titre, presque inécoutable), gâtant furieusement de superbes mélodies ! Heureusement ce défaut crispant, frappant aussi certains solos de guitare et l’une ou l’autre partie accoustique, disparaîtra t-il sur les deux autres volets de la trilogie !

Du haut de ses soixante dix minutes, ce « The Marriage Of Heaven And Hell Part I» à la production conservant un petit côté brut savoureux par ailleurs, dévoile ainsi un VIRGIN STEELE conquérant, affuté en diable, combattant pour obtenir sa place dans l’élite du Heavy Metal. Tous les éléments ou presque étaient réunis pour participer de cette émergence remarquable, et si l’on excepte ce soucis de production et quelques morceaux peut-être moins marquants, cet excellent disque mérite toute l’attention du fan en quête d’un groupe à la personnalité réelle, pleine de charme, et bâtie autour de deux brillants musiciens créatifs. Et maintenant, vite, le deuxième tome pour confirmation... et le troisième pour la génuflexion !

A lire aussi en HEAVY METAL par JULIEN :


WARLORD
Rising Out Of The Ashes (2002)
Heavy metal




EDGUY
King Of Fools (2004)
Heavy metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par STEF




 
   JULIEN

 
  N/A



- David Defeis (chant, claviers, pianos)
- Edward Pursino (guitare, basse)
- Joey Ayvazian (batterie)


1. I Will Come For You
2. Weeping Of The Spirits
3. Blood And Gasoline
4. Self Crucifixion
5. Last Supper
6. Warrior's Lament
7. Trail Of Tears
8. The Raven Song
9. Forever Will I Roam
10. I Wake Up Screaming
11. House Of Dust
12. Blood Of The Saints
13. Life Among The Ruins
14. The Marriage Of Heaven And Hell



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod