Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (334)

WARBRINGER - War Without End (2008)
Par POWERSYLV le 3 Février 2008          Consultée 4803 fois

MySpace est quand même un sacré outil pour faire des découvertes musicales intéressantes sur internet quoi qu’on en dise. Dès qu’on a un peu le temps, on peut surfer un peu et au mieux, tomber sur de bonnes surprises. C’est ainsi que j’ai découvert toute une scène adepte du thrash old-school : WARBRINGER dont il est question ici, DEKAPITATOR, MERCILESS DEATH, STRIKEMASTER … Alors que le metal américain du 21ème siècle semble se cantonner en apparence au metalcore (CHIMAIRA, LAMB OF GOD, SHADOWS FALL pour ne citer que les plus connus), un mouvement underground semble se mettre en place autour de jeunes combos qui n’ont pourtant pas connu « en vrai » l’essor de la Bay Area avec les débuts de METALLICA, EXODUS ou SLAYER.

On sort à nouveau les cartouchières et on tape sur les nouveaux « posers » (comprenne qui pourra) ; la Californie semble fourmiller à nouveau comme il y a 25 ans de ces combos sans concession. Et dans cette fourmillière, WARBRINGER a une place de choix. Avec des musiciens dont l’âge va de 17 à 22 ans, WARBRINGER s’affirme comme une nouvelle force qui pourra peut-être (souhaitons-le) re-déplacer le centre de gravité du metal ricain et le remettre dans son milieu naturel. Bien aguerrit sur les scènes américaines (nombreux shows à Los Angeles, Phenix, Las Vegas, Mexico) qu’il a partagé avec des pointures aussi variées que SUFFOCATION, EXODUS ou PRONG, WARBRINGER attend de prendre son envol. Une démo sort et n’échappe pas à l’attentif Century Media qui signe les jeunôts pour ce premier opus, War Without End.

A l’image de la pochette ultra-guerrière, War Without End est un escadron de la mort thrash qui dévaste tout sur son passage. Menés à un train d’enfer, les tempos et rythmiques se suivent à une cadence effreinée, surmontés de la voix rauque d’un John Kevil impressionnant (ah, ces râles), dont les cordes vocales ont été passées au papier de verre. Les soli des duellistes John Laux et Adam Caroll sont rapides, efficaces et parfois déjantés lorsqu’ils n’accompagnent pas les rythmiques. Depuis les bruits militaires, les clameurs de bataille et les roulements de batterie qui envoient la sauce de « Total War » jusqu’à « Dead Current » (qui débute bizarrement par une minute de silence … peut-être pour ceux qui n’auront pas survécu aux 10 assauts précédents), le thrash old school des californiens vous attrape par les couilles pour ne plus les lâcher jusqu’à la fin du CD (rassurez-vous les filles, ça marche aussi pour vous … les « couilles », c’est juste une figure de style). La saveur qui se dégage de la mixture rappelle bien sûr par exemple EXODUS ou TESTAMENT pour l’urgence et le vitesse d’exécution, mais les références à la scène allemande (DESTRUCTION et KREATOR) se reflètent dans la vigueur des rythmiques et dans le timbre de John qui n’est pas sans rappeler celui de Schmier (DESTRUCTION).

On avait LEGION OF THE DEAD ou encore ONE MAN ARMY en Europe : l’Amérique n’a pas tardé à donner sa réponse en terme de revival Thrash. WARBRINGER qui a déjà affûté ses armes n’en est qu’un des plus beaux exemples. Les ronchons trouveront qu’il y a beaucoup de ressemblance entre les titres : n’empêche que c’est vachement efficace et ça risque de péter de partout en live. Un des meilleurs défouloirs pour headbangers de ce début d’année, enregistré et produit par … (je vous le donne en mille) le référentiel producteur Bill Metoyer (SLAYER, DARK ANGEL …). Raison supplémentaire de succomber à ce thrash fumant.

PS : WARBRINGER est prévu sur les routes européennes, et notamment au Wacken 2008.

MySpace :
http://www.myspace.com/warbringer

A lire aussi en THRASH METAL par POWERSYLV :


SHADOWS FALL
The War Within (2004)
Un groupe de trash puissant et mélodique...




DESTRUCTION
Sentence Of Death (1984)
Thrash metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- John Kevil (chant)
- John Laux (guitare)
- Adam Caroll (guitare)
- Andy Laux (basse)
- Ryan Bates (batterie)


1. Total War
2. Systematic Genocide
3. Dread Command
4. Hell On Earth
5. At The Crack Of Doom
6. Beneath The Waves
7. Instruments Of Torture
8. Shoot To Kill
9. Born Of The Ruins
10. Combat Shock
11. A Dead Current



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod