Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY NEO-CLASSIQUE  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


PROPHESIA - Eye Of The Storm (2007)
Par BAST le 27 Janvier 2008          Consultée 2763 fois

A force d’écouter des groupes débarqués de tous horizons, reconnaître la nationalité d’un nouveau venu devient un jeu d’enfant (on s’éclate comme on peut). Parmi les moins cachotiers sur leurs origines, les Italiens. La faute à cet accent totalement impossible à escamoter, même avec la meilleure volonté associée à des heures et des heures de cours de diction. Pas loin des Italiens, les Japonais. L’accent, là encore, mais aussi le style employé et les moyens de le mettre en œuvre. Les Japonais vénèrent Malmsteen. Alors évoluer dans un heavy néo-classique bourré de soli et de thèmes hard FM tombent, de leur point de vue, sous le sens. Au point de délaisser tout ce que le heavy compte de ramifications, pour une seule et unique branche. Et la petite touche en plus, ce serait cette exaltation presque naïve avec des mélodies très appuyées, des refrains bourrés d’emphase et un chant qui n’a de cesse de gratter avec une convoitise obsessionnelle l’échine le long de laquelle se dressent les années 80.

PROPHESIA est en plein dans cette caricature. Inutile de creuser, cet album se dévoile rapidement, sans détour. Les Japonais ne prennent aucune espèce de risque, présentent leur premier album dans son plus simple appareil : un hommage, une rétrospective, une redite de ce qui fut. D’accord, c’est très bien fait, accrocheur ou plutôt riche. D’accord, PROPHESIA n’est pas avare de plans variés, de changements de rythme et agrémente correctement son album. Le christique « Glorious », le déjanté « Living For The Night » ou « Lionheart » et ses vapeurs nostalgiques peuvent en témoigner.

D’un autre côté, « Eye Of The Storm » affiche des titres si convenus que l’absence de surprise rend l’écoute rébarbative. On ne découvre pas, on devine. Les mélodies inscrivent leurs premières notes, les suivantes déboulent avec évidence. Les couplets se terminent à peine, le refrain sectionne le titre sans la moindre once de tromperie. L’intro de « Into The Eye Of The Storm », on l’a déjà entendue mille fois. « Destiny », c’est une variation à peine masquée de STRATOVARIUS et du Rising Force de MALMSTEEN. Et « Reality », on croirait une imitation de HEAVENLY, un comble. Le carbone est incrusté si profondément qu’il est difficile de profiter des quelques passages intéressants.
A part les deux lapins que PROPHESIA parvient à sortir de son chapeau, « Glorious » ou « Living Fort The Night », l’enthousiasme véhiculé par cet album échoue régulièrement à se répercuter sur l’auditeur.

Un album franchement bien fait qui ne tient pas la longueur sur plusieurs écoutes. Je reconnais l’avoir apprécié au tout début, avant que ma motivation ne retombe inévitablement.
Si vous tenez absolument à ce que vos investigations en termes de heavy s’octroient une pause chez les nippons, préférez GALNERYUS à cette formation franchement timorée. Celui-ci, pas fondamentalement original non plus, il ne faut pas exagérer, a tout de même le mérite d’agrémenter ses compos d’idées personnelles et de quelques crochets vers de la nouveauté.

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


MOONLIGHT AGONY
Silent Waters (2007)
Surprise heavy 2007, ou quelque chose comme ça




MOB RULES
Among The Gods (2004)
Heavy frais et original, encore un bien bel album

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Akira (chant)
- Michael (guitare)
- Takao (basse)
- Tashiro (batterie)
- Ayuco (clavier)


1. Prophet
2. Into The Eye Of The Storm
3. Glorious
4. Samsara
5. Destiny
6. Disaster In The Gray World (version 2007)
7. Living For The Night
8. Reality
9. Lionheart (version 2007)
10. Take A Chance On Love
11. Neverland (version 2007)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod