Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Manigance, Dream Theater, Headline, Evergrey, Red Circuit
- Membre : Abydos, Place Vendome
 

 Site Officiel (123)
 Myspace (132)

VANDEN PLAS - Far Off Grace (1999)
Par JEFF KANJI le 24 Février 2016          Consultée 1889 fois

VANDEN PLAS s'est imposé en un rien de temps comme une nouvelle référence du Prog européen. "The God Thing", le deuxième opus du groupe, témoignait d'une telle intelligence et d'une profondeur si intense que j'aurais eu du mal à croire à un one-shot. Le line-up des Allemands est d'une solidité à toute épreuve (c'est toujours le cas quinze ans plus tard) et VANDEN PLAS a clairement une place de leader à prendre aux côtés des EVERGREY, AYREON, HEADLINE, THRESHOLD et PAIN OF SALVATION.

"Far Off Grace" est plus heavy que son prédécesseur et réussit l'exploit d'être encore plus abouti. Plus direct et moins dans la nuance que "The God Thing", il n'en n'oublie pour autant pas de rester sensible et cela en très grande partie grâce au talent d'interprète d'Andy Kuntz. Mais le groupe souhaite laisser sa créativité s'exprimer au mieux et dès le progressif "Far Off Grace", les Allemands nous prennent à contre-pied avec une pièce tout en nuances, même si une nouvelle fois la guitare de Stephan Lill se fait très Heavy. C'est d'ailleurs amusant, car si ses soli sont toujours aussi gorgés de feeling et servis par un timbre chantant et ultra mélodique, les accompagnements et riffs sont plus proches du Morrisound que du Finnvox si vous voyez ce que je veux dire.

Le tour de force de "Far Off Grace" c'est d'être capable de succéder à une pièce maîtresse et de se payer le luxe de la devancer d'une courte tête. Techniquement déjà on avance. Mention spéciale à l'intro de "Iodic Rain" avec ses mises en place vertigineuses, ses intelligentes et subtiles parties de clavier. On est ici largement au niveau des meilleurs DREAM THEATER et Andy Kuntz est épatant tant tout semble maîtrisé et sincère dans son expression.

La grande force de "Far Off Grace" est de proposer un Metal Prog des plus recherchés sans se départir de son efficacité. Plus accessible que son grand frère, il devient dès la première écoute une pierre angulaire de la discographie des Allemands qui jusqu'ici signent un sans-faute. Le travail abattu par Stephan Lill tant en électrique qu'en acoustique, le boulot sur les lignes de chant coulées et incarnées d'Andy (ce "Where Is The Man" monumental) ou encore le travail de recherche poussé de Günter Werno qui varie les sons et les approches avec beaucoup de goût et de sobriété sont autant d'éléments qui façonnent le son VANDEN PLAS. Mixé un peu plus en retrait que sur "The God Thing", le claviériste s'illustre tout de même régulièrement et il est pour beaucoup dans la progression épique qui mène au refrain plombé de "Far Off Grace" où la guitare se permet un riffing dynamique des plus adaptés.

Chaque titre est une pièce d'orfèvrerie, et on pourrait les disséquer un à un en vain, tant la magie qu'obtient VANDEN PLAS tient davantage de l'alchimie de ses membres et de leur faculté à façonner des idées originales qu'à un cahier des charges pré-établi. Mais en l'espace de trois albums, les natifs de Kaiserslautern se sont forgés un son, une personnalité et une réputation. C'est l'âge d'or pour le groupe qui écumera les scènes européennes et notamment françaises pour y enregistrer son premier album Live, à l'Élysée Montmartre. Le Prog a alors le vent en poupe (il faut dire que le DREAM THEATER new look va sortir un chef d'œuvre avec "Scenes From A Memory" très peu de temps après) et VANDEN PLAS en est indiscutablement l'un des leaders.

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


ASTRA
From Within (2009)
Ce petit malin d'Emanuele




ANTHROPIA
Non-euclidean Spaces (2015)
Leçon de Prog pour les ténors du style


Marquez et partagez







 
   JEFF KANJI

 
   GARTH

 
   (2 chroniques)



- Andy Kuntz (chant)
- Stephan Lill (guitare)
- Torsten Reichert (basse)
- Gunter Werno (claviers)
- Andreas Lill (batterie)


1. I Can See
2. Far Off Grace
3. Into The Sun
4. Where Is The Man?
5. Iodic Rain
6. I Don't Miss You
7. Inside Of Your Head
8. Fields Of Hope
9. I'm In You
10. Kiss Of Death [DOKKEN Cover]
11. Shape Of My Heart [sting Cover]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod