Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING/BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


NEBELHORN - Fjordland Saga (2007)
Par VOLTHORD le 11 Janvier 2008          Consultée 2165 fois

Une fois de plus devient coutume, et ce n'est pas en 2008 que je m'arrêterai : voici en exclusivité sur Naïtfaule une énième chronique de Viking/Black/Pagan/Folk/Bidultruc Metal Allemand par votre très dévoué serviteur Volthordounet.
Normal quoi, comment bien finir une année et débuter une nouvelle ? En se donnant quelques nouvelles de son genre favoris, et en se rendant compte, après un long souffle de soulagement, qu'on aime toujours autant ça (Qu'Odin m'élimine si un jour je faiblis).

Le portrait semble assez classique : NEBELHORN est un one-man band d'un dénommé Wieland (pas mauvais musicien au passage), et fait parti de ses outsiders qui, faute de ne ramener rien de neuf sur la table du banquet, est ce genre de plat faits-maison bien préparé et toujours bon à se remettre en bouche.
Quelques notes de harpes, quelques vagues en fond. Les fjords apparaissent presque aussi bien que sur les réalisations de Viking Metal du grand nord. On débouche ensuite sur « Beutefhart » intéressant, dévoilant une prod juste assez crade mais pas calamiteuse, une compo assez lambda dans un genre pagan/black, une voix hargneuse comme il faut, ce riff solennel et plein de ferveur, et des fluctuations rythmiques tout en subtilité.
« Verrat » se fait plus folk, quoiqu'on garde une certaine retenue quant à cet apport, à l'instar des premiers MAANEGARM ou FALKENBACH. Ça reste certes un peu léger, mais je préfère ça à la boulimie folklorique d'un SVARTSOT (pour rester dans l'"actualité").
« Der Zeiten Wende » tourne une nouvelle page, rythme bastonnant et nouveau riff poignant, clin d'œil direct à WINDIR et intégrant une dose de chœurs encore une fois subtilement ajoutée.
C'est au moment où « Fenrirs Brut » tombe dangereusement dans la redite que l'instrumental « Fjordland Saga » pointe son nez, une petite perle d'ambiance qui arrive à dresser un splendide panoramique sonore tout en se gardant de nombreux artifices. THE titre de l'album en gros.
Et on termine gentiment par les onzes minutes de « Lokis Kopf », morceau voguant dans une lignée plus mélodique, pourtant encore assez charnu, à l'image de certaines réalisations d'EINHERJER.

...Mais voilà. C'est longuet tout ça.
Pas l'album, mais les titres : le blême, c'est que même si les 7 morceaux sont plutôt variés entre eux, on a toujours du mal à passer la cinquième minute (parce que souvent, ça dure plus longtemps) pour la simple et bonne raison que Wieland nous ressasse ses riffs (souvent bons mais pas toujours géniaux) et étend en longueur des compositions qui auraient gagné à être plus courtes. Et une ou deux compos en plus auraient suffit à combler ce mal...

C'est à mon avis le vrai défaut du disque, mis à part un certain manque d'identité qui se compense tout de même par une véritable capacité à créer cette ambiance froide et évasive typiques des BONS albums du genre.

Pas de longs discours aujourd'hui, pas de prise de tête pour un album sobre, agréable et plutôt bon. La précédente réalisation du bonhomme, Gen Helwegs Grund, m'était un peu passée sous le nez, et avait d'ailleurs peu chances de me passionner dans une période où j'avais bien mieux à faire que de me tourner de son côté...
Mais Fjordland Saga, c'est du tout cuit.
Ceux qui aiment les groupes cités en haut peuvent s'y pencher sans problèmes, pour les autres... C'est vous qui voyez!

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


ENSIFERUM
Victory Songs (2007)
Madness ? THIS - IS - VIKING !




EINHERJER
Blot (2003)
L'album ultime avant le ragnarok!!!


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Wieland (tout)


1. Der Wogen Pfad - Intro
2. Beutefahrt
3. Verrat
4. Der Zeiten Wende
5. Fenrirs Brut
6. Lokis Kopf
7. Fjordland Sagas



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod