Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ASGUARD - Dreamslave (2005)
Par LESOMBRE le 12 Février 2008          Consultée 2444 fois

J’ai dit dans une précédente chronique tout le bien que je pense de ce groupe biélorusse, qui en 2007 vient de nous gratifier d’un nouvel opus. Leur troisième véritable production studio, "Dreamslave", débute par une série de morceaux saisissants : rien n’est à jeter, tout s’enchaîne avec une incroyable musicalité et l’on comprend rapidement que l’album est structuré pour une montée en puissance. Le nombre de titres (seize), leur découpage en quatre actes, le design soigné du CD semble indiquer que c’est rien de moins qu’un concept-album qu'ASGUARD nous propose. Et ce qui frappe d’ailleurs, c’est l’envergure du projet. ASGUARD n’est définitivement pas là pour faire de la figuration. Les musiciens se montrent complètement à hauteur de leur ambition, et leur travail a de la gueule.

On sent en effet un gros boulot derrière ce "Dreamslave". J’avais relevé dans la chronique du génial "Black Fireland", un réel talent pour organiser les différents éléments des compositions. Exception faite du chant qui est un peu sourd, manquant d’amplitude et, paradoxalement, de conviction (!). Ce qui n’enlève rien au fait que les riffs ont manifestement été torturés dans tous les sens pour qu’ils rendent leur substantifique moelle. Si le fond a été profondément travaillé, la forme n’est pas en reste. Par exemple, les musiciens se sont cassés la tête pour trouver à plusieurs reprises, une conclusion des titres en rupture avec ce qui a été leur contenu : ce peut être quelques inquiétantes notes de synthés ou un sample venu de nulle part, en tous les cas ça déstabilise et intrigue l’auditeur. Toujours au rayon des éléments énigmatiques, il y a des paroles, toujours les mêmes, qui reviennent à des moments stratégiques de l’album ; paroles que l’on retrouve dans d’autres productions du groupe et qui constituent la clef pour pénétrer son univers.

Si les premiers titres sont excellents, le milieu de l’album bascule ensuite « seulement » dans le très bon, pour remonter sur la fin. Il y a une petite baisse de niveau à partir de « The Main Art of Mortal » : ça sonne bien, c’est très pro, intelligemment agencé pour qu’on se laisse accrocher mais les musiciens d’ASGUARD donnent trop l’impression de vouloir bien faire. Ils nous offrent une démonstration sans doute excessive de professionnalisme, qui fait perdre un peu d’âme aux compos. Mais ne boudons pas notre plaisir, "Dreamslave" reste un album profond, inspiré, touchant (essayez donc de ne pas pleurer devant la beauté des instrumentaux « Act III: Time of Eternal Dream » ou « Act IV: Infinite Road To Hell ») et surtout, chose rare, parvient à attirer des fans de différents horizons, tant leur univers musical se nourrit d’inspirations variées, unies avec intelligence. ASGUARD confirme qu’il est un groupe qui progresse sans cesse (ce qui est très loin d’être une qualité partagée par tous les combos, pour le vérifier, consulter les productions récentes de MAYHEM ou DARKTHRONE) et qui doit urgemment rentrer dans les références éminentes du death mélodique.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par LESOMBRE :


SEPTICFLESH
Communion (2008)
Un nouveau joyau noir...

(+ 3 kros-express)



ASGUARD
Black Fireland (2003)
Death mélodique génial, à découvrir d'urgence


Marquez et partagez




 
   LESOMBRE

 
  N/A



- Alexander Afonchenko (all vocals & bass)
- Andrey Tselobenok (guitars)
- Oleg Maslakov (guitars)
- Sergey «dead» Tselobenok (drums)


1. Act I: There Is No Time For Inaction.
2. Under The Silent Moon
3. Dreamslave
4. Masquerade
5. Act Ii: In The World Of Violence And Lies
6. Master Of Everything
7. Supremacy Over The World
8. The Main Art Of Mortal
9. Slave Forever
10. Act Iii: Time Of Eternal Dream
11. Crash Of Hope
12. Last Day Of The Real Existence
13. Eternal Dream
14. Act Iv: Infinite Road To Hell
15. Dark Veil Of Dreams
16. Where Once The Moon Rose



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod