Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Summoning

ABIGOR - Satanized (2001)
Par LESOMBRE le 11 Février 2008          Consultée 3373 fois

C’est assez curieux de constater comme la perception d’un CD peut varier au fil du temps. Alors que je me remettais à peine de la déception causée par le dernier opus d’ABIGOR après six ans de silence, la réécoute de cet album pour préparer cette chronique m’a fait réévaluer l’impression que j’en avais eue autrefois. Même si j'avais déjà bien accroché à l’époque de sa sortie, j’avais trouvé cette sixième production studio des Autrichiens nettement en dessous des précédentes. Cette impression ne subsiste désormais qu’en partie : j’ai réussi aujourd’hui à apprécier toute l’originalité de "Satanized" et surtout son inscription cohérente dans production du groupe ("Fractal Possession" ayant toutefois brisé cette continuité).

Dès les premières notes, on reconnaît la « patte » d’ABIGOR, qui joue depuis ses débuts (le premier album studio date de 1994 !) un black complexe, aux riffs tranchés et glacials, soutenus par un batteur qui ne fait pas que cogner mais dont le jeu élaboré et inattendu ajoute à la richesse de la composition. Il faut souligner encore l’énorme travail d’harmonisation réalisé pour l’essentiel par P. K. qui confère aux titres une véritable force narrative. De ce point de vue, l’usage des synthés, toujours délicat en metal extrême, renforce l’impression que les morceaux nous racontent une histoire. Mais comme pour "Fractal Possession", ABIGOR pêche par le chant : les vocaux criés sont monotones mais acceptables, en revanche les parties claires sont souvent déplaisantes voire fausses. Les fans le savent, le chant reste le problème du groupe depuis le départ de Silenius après "Apocalypse". Je profite d’ailleurs de l’occasion pour dire combien ce e.p. est à mon sens indispensable à posséder pour tout black metalleux qui se respecte : ses titres courts, très puissants et son chant possédé en font une de ces productions habitées par le Mal.

"Satanized" s’inscrit plutôt dans la ligné de "Opus IV", qui constitue, à mon sens, l’album de référence de la discographie d’ABIGOR : il s’agit ici encore de pénétrer d’autres dimensions par l’espace ou les rêves, ce qui donne lieu à des alternances de passages brutaux et calmes censés matérialiser la transition entre différents univers ; transition parfois un peu longue, voire carrément lourdingue (« Satan’s Galaxy »). C’est d’ailleurs le point faible de ce CD : ABIGOR s’attarde parfois sur des riffs ou des enchaînements qui sont en décalage avec ce qui a fait la qualité de ses créations passées. On perd un peu de ces moments durant lesquels le groupe alignait des compos inattendues et puissamment évocatrices qui prennent aux tripes (pour un exemple de décollage musical express voir toutefois « Nocturnal Stardust », quatrième minute).

On sent ABIGOR tenté par autre chose. Si "Satanized" reste un des joyaux de la discographie du groupe, certains passages laissent présager du changement de style à venir et place l’album en dessous des grands moments de créations black que sont par exemple "Nachthymnen" ou "Supreme immortal art". Les transformations décelées dans le travail de composition vont constituer (hélas !) le fondement de la mutation opérée avec "Fractal Possession", qui place la formation sur une toute autre orbite.

A lire aussi en BLACK METAL par LESOMBRE :


CADAVER INC
Discipline (2001)
Un déferlement de puissance




SOLEFALD
The Linear Scaffold (1997)
Un concentré d'innovation et de talent

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   LESOMBRE

 
  N/A



- Peter K (guitars, bass)
- Moritz N (drums)
- Thurisaz (vocals)


1. The Legacy
2. Re-pulsor
3. Battletar Abigor
4. Galaxie And Eons Decline
5. Luminescence Of Darkness
6. Nocturnal Stardust
7. Satan’s Galaxy
8. The Redeemers Return



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod