Recherche avancée       Liste groupes



      
MATHCORE  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ION DISSONANCE - Breathing Is Irrelevant (2003)
Par KERAZ le 31 Décembre 2007          Consultée 2832 fois

Hé toi, tu aimes le metalcore?
Tu aimes DILLINGER ESCAPE PLAN ?
Les riffs hyper dissonants te font flipper?

Si vous avez répondu oui à toutes ces questions, ION DISSONANCE est le groupe qu'il vous faut. Véritable disciple "padawan" de DILLINGER ESCAPE PLAN ou CONVERGE, il prêche un mathcore atypique d'une complexité parfois effarante. Accords dissonants, mosh parts irrationnels et délires techniques complètement décalés sont au rendez-vous. On se surprendra (avec raison) à rester accroché aux compositions hyper chaotiques de ION DISSONANCE et à leurs structures énigmatiques. Dès le premier album, le quintette de Montréal posera les bases de son style (déjà très développé) et fera un passage remarqué au sein des grands. Maîtrisant à souhait syncope, dissonances et breaks mortels, le groupe, que je qualifie pourtant de "padawan", n'a rien à envier à ses maîtres.

Mais ION DISSONANCE, c'est quoi exactement? Eh bien c'est une grosse base de deathcore, un peu à la manière des confrères de DESPISED ICON (avec lequel il a sorti un split), mais complètement accommodée à sa façon. Ajoutons à cette base un son de guitare hyper profond, une basse dont le groove est la seule raison d'être et un batteur inhumain, capable de prouesses dignes d'un batteur de jazz. Mais le talent technique n'est pas tout. En plus de cela, ION DISSONANCE, livre une marchandise variée, qui met en valeur les talents de compositeurs des membres de la formation. Pas de branlage de manche inutile, ou de séquences chaotiques composées aléatoirement. Non, rien n'est là pour rien sur cet album. Si certains titres font dans le pur mathcore comme "101101110110001" ou "Binary Part II", d'autres viennent davantage nous rappeler la raison d'être de leur association à la scène Deathcore montréalaise comme "The Death Of One Man Is A Tragedy... The Death Of 10,000 Is A Statistic" et ses mosh parts mortels.

Mais ION DISSONANCE ne se contente pas de jouer dans les sentiers battus. Il sert également des morceaux encore plus chaotiques, voire schizophrènes comme "The Bud Dwyer Effect", et sa structure au bord de la cassure, ou "A Regular Dose Of Azure", et ses riffs pesants et indéchiffrables. Mais quelle efficacité! Le groupe joue avec le chaos comme un pyromane avec le feu. Les compositions complexes nous amènent au bord d'un gouffre sans fin, sans jamais nous y laisser tomber. Mais n'oublions pas la voix! Partie intégrante de tout bon groupe hardcore, ION DISSONANCE ne fait pas exception à la règle. Couvrant un grand éventail de fréquences, la voix de Gabriel Mc Caughry, tout juste au bord du growl, contribue grandement à l'envoûtement que crée l'écoute de la galette. D'intenses moments de headbanging (ou de mosh si vous les voyez en spectacle) sont au rendez-vous.

30 minutes, c'est une dose finalement suffisante. Chaque morceau nous entraîne dans un rush d'adrénaline presque trop intense pour être réel. Les amateurs de mid-tempo et de mosh seront plus que rassasiés à l'écoute de cet album, et de ses délire mathématiques dignes de MESHUGGAH ou de STRAPPING YOUNG LAD. Bref, le premier album de la formation canadienne en étonnera plus d'un, non seulement par son improbable cohésion, mais aussi par son côté accrocheur. ION DISSONANCE sera le premier groupe de la scène montréalaise à sortir des frontières locales. Malheureusement, il n'égalera jamais ce succès, subissant probablement trop de pressions de la part du public pour sortir des disques d'une qualité comparable. Que pourrait-on finalement demander de mieux à ION DISSONANCE ? Peut-être un album un peu plus long ?

A lire aussi en DEATH METAL par KERAZ :


DESPISED ICON
The Healing Process (2005)
Comme une brique dans ta face!!!




DESPISED ICON
The Ills Of Modern Man (2007)
Vos voisins n'en pourront plus!!!


Marquez et partagez




 
   KERAZ

 
  N/A



- Gabriel Mc Caughry (chant)
- Antoire Lussier (guitare)
- Sebastien Chaput (guitare)
- Miguel Valade (basse)
- Jean-françois Richard (batterie)


1. Substantial Guilt Vs The Irony Of Enjoying
2. The Bud Dwyer Effect
3. Failure In The Process Of Identifying A Dream
4. 101101110110001
5. Binary, Part 2
6. The Death Of One Man Is A Tragedy, The Death Of 10
7. Oceanic Motion
8. The Girl Nextdoor Is Always Screaming
9. A Regular Dose Of Azure



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod