Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (18)
Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Delain
- Membre : Nightwish

TARJA - My Winter Storm (2007)
Par VOLTHORD le 5 Janvier 2008          Consultée 8277 fois

Tarja Turunen, ainsi évincée d'une des plus grandes formations finlandaises, n'a certainement pas laissé échapper son dernier murmure. Elle continue son petit bonhomme de chemin (ou bonne femme de route, comme vous voulez), seule ou presque (citer les musiciens, producteurs, compositeurs du truc n'est pas franchement pertinent pour la suite du propos).
Une petite tempête hivernale ne fera de mal à personne, alors que la madame brune finlandaise se transforme l'espace d'un instant en mère noël et que nos doigts touchent habilement le bouton lecture, c'est déjà quelques airs de contes de fée qui s'éparpillent dans nos enceintes... « I Walk Alone », premier véritable titre de l'album (et premier « single), réveille quelque peu la ferveur, la sensualité, cet onirisme volatile et énigmatique qui animait les premiers NIGHTWISH, avec le support d'un véritable orchestre.

A César ce qui est à César, la crainte que Tarja tombe dans une dérive variétoche toute pourrie après avoir donné son autographe aux costards cravate d'Universal Music s'efface assez vite dès les premières écoutes de cet album somme toute correct.
Il y aura toujours des râleurs, partisans et lèches-cul d'un Tuomas aux techniques patronnales plutôt douteuses, s'étant senti presque obligé de faire un cour de rhétorique au public du groupe pour se justifier. Ceux-là se forceront à voir dans cet album une sorte de magouille mercantile et opportuniste, peut-être aussi par dépit d'avoir perdu une chanteuse qu'ils considéraient comme une artiste incomparablement talentueuse.

N'allez pas non plus croire que je prendrais pour un centime la « défense » de Tarja (je m'en bats plutôt les couilles à vrai dire), et très sincèrement si Dark Passion Play ne m'a absolument pas transcendé, je ne pense pas qu'il aurait été nécessairement meilleur avec la semi-Tarja archi décevante de Once. La seule évidence que j'arriverais à tirer de tout ça, c'est que la brunette lyrique ne convenait plus aux nouvelles idées plus prétentieuses, mais aussi plus éclectique du principal compositeur de NIGHTWISH (à mon avis, Annette Olzon non plus, mais là c'est un autre débat).

My Winter Storm et DPP ne sont finalement pas à mettre en compétition, comme contrairement au second, le premier revient sur une musique très nettement plus basique, mais qui se rapproche également davantage de l'émotion qui se dégageait des premiers albums de NIGHTWISH. Son problème réside malheureusement dans son atout, car Tarja ne joue finalement QUE sur cette nostalgie, sans vraiment nous en balancer pleins les yeux.

Alors oui, d'un côté, on retrouve bien la grande, l'émotive Tarja, celle qui chante à pleine gorge, impose tout son charisme et la personnalité de ce chant qui est le facteur principal de notre premier amour pour NIGHTWISH et les fantastiques Oceanborn et Wishmaster. Ce que j'entends sur My Winter Storm , ce n'est pas le substrat faussement lyrique qui a empêché à Once d'être la grande perle qu'on attendait, mais bien le chant de la grande Tarja, irremplaçable, éminemment rêveuse et charismatique.

Ce que j'entends sur My Winter Storm, c'est un album de Metal Symphonique mid tempo jamais surprenant mais résolument prenant. Au rayon des « ouah 'tain c'pas mal du tout ce truc »: « I Walk Alone », le plus pop mais résolument attachant « Die Alive », « Sing For Me », progressif, aussi tendre que grandiose, idem pour un « Damned and Divine » au rictus un tantinet plus sombre, la kitchounette mais irrésistible reprise de Alice Cooper « Poison », l'évasif et mélodieuse ballade « The Reign »...
Au rayon des « 'tain c'plutôt casse-couille là », ce putain de duo merdique « Leaving You ForMe », formaté à mort dans la veine de « What Have You Done » de WT et « Bring Me To Life » de EVANESCENCE, un chouia moins lamentable, mais à bannir tout de même. Et puis sinon, il y a cette tendance qu'a Tarja de se fourrer dans la ballade langoureuse, voir carrément niaise : « Boy And The Ghost », « Our Great Divide » et « Calling Grace » sont particulièrement casse-couilles. A part un « Minor Heaven » à la montée en puissance et en émotion mémorable, la fin d'album tombe un peu à plat...
Et si vous faites l'erreur d'acheter une version limitée avec les versions de « I Walk Alone » (dont celle d'IN EXTREMO qui est juste mauvaise), là il y a vraiment de quoi vous planter le plaisir palpable du début d'album.

Pour faire un peu plus court, Tarja Tutu nous livre là un album qui ne la déliera pas de son statut iconique, tant son interprétation suffit à elle toute seule à faire de My Winter Storm un album mémorable. Si on reste dans un registre très consensuel, c'est assez sensuel pour ne pas paraître trop con, et mise à part quelques digressions « rose bonbon » un peu pénibles et minoritaires, le tout est honnête et attachant.
Cet album est un peu à Tarja ce que le premier ANGTORIA était à Sarah Jezabel Deva : quelque chose de rassurant, qui ne déçoit pas mais ne surprend jamais. Et puis bon, en ces temps hivernaux où les fêtes n'arrivent pas toujours à nous éloigner complètement de nos soucis, un peu de réconfort et de nostalgie ne peuvent pas faire de mal.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par VOLTHORD :


NIGHTWISH
Showtime, Storytime (2013)
Le début (remarquable) d'une nouvelle ère




NIGHTWISH
Imaginaerum (2011)
Un album de Noël pour les petits et les grands

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
   DARK BEAGLE
   KARL VON KARL

 
   (3 chroniques)



Non disponible


1. Ite, Missa Est (intro)
2. I Walk Alone
3. Lost Northern Star
4. Seeking For The Reign (interlude)
5. The Reign
6. The Escape Of The Doll (interlude)
7. My Little Phoenix
8. Boy And The Ghost
9. Sing For Me
10. Oasis
11. Poison (reprise De Alice Cooper)
12. Our Great Divide
13. Sunset (interlude)
14. Damned And Divine
15. Die Alive
16. Minor Heaven
17. Ciarán's Well
18. Calling Grace



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod