Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATHCORE  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Du Groupe (112)
 Site Officiel Du Groupe (117)

DESPISED ICON - The Healing Process (2005)
Par KERAZ le 18 Décembre 2007          Consultée 2158 fois
(Conversation entre deux Européens chez un disquaire peu de temps après la sortie de "The Healing Process")

- DESPISED ICON, qu'est-ce que c'est que ça ??
- Je sais pas trop, jamais entendu... Paraît qu'ils sont de Montréal et qu'ils font du Deathcore.
- Ah, encore un de ces groupes de 'core à deux balles, crois-moi, je passe mon tour...

Voilà l'erreur que la plupart des européens ont fait. Car DESPISED ICON est bien loin d'être un groupe de metalcore à deux balles, plagiant systématiquement les bases du death metal scandinave ! Non, ils ont leur style bien à eux, et ils réussiront avec brio à l'imposer impitoyablement sur le continent Nord-Américain. Vous l'aurez compris, "The Healing Process" sera la consécration pour le groupe et ils jouiront dès lors d'une notoriété dépassant largement les frontière de la scène hardcore locale Québécoise.

Issus d'une nouvelle vague de metalcore, principalement basée à Montréal (comprenant entre autres, ION DISSONANCE, BENEATH THE MASSACRE ou SUICIDE SILENCE), le style livré par DESPISED ICON tranche radicalement avec celui des groupes metalcore traditionnels. Plutôt que d'offrir un matériel proche des groupes de death mélodique Scandinaves, ils s'inspirent de groupes de death metal plus traditionnels et surtout plus brutaux. Car il faut bien le dire, avec DESPISED ICON, on ne joue vraiment pas dans la dentelle. L'écoute de cet album est comparable sur le plan de l'intensité, à se faire foutre un coup de brique en plein visage. Offrant une variété de séquences grind, mid-tempo où carrément des mosh parts, chacun trouvera son compte sur "The Healing Process". D'ailleurs, pour plaire à un plus grand éventail de fans de musique extrême, le groupe compte deux hurleurs, qui explorent une panoplie de chants, allant du pig squeal jusqu'au growl guttural d'outre-tombe. Avec ces alternances chaotiques entre séquences grind et mosh-parts, on ne trouve aucune longueur à la musique de DESPISED ICON. Une seule ligne directrice: une énergie constante inépuisable sur riffs de plomb.

Même si leur style est pour le moins unique, on décèle facilement quelques influences de la formation, notamment sur le single "The Sunset Will Never Charm Us", qui avec sa structure résolument très chaotique rappelle un peu THE DILLINGER ESCAPE PLAN (certains de leurs riffs sont d'ailleurs très "math"). Idem pour "Bulletproof Scales", qui fait penser à SUFFOCATION ou VADER avec ses riffs de plomb incisifs. Aussi, on ne s'empêchera d'headbanguer vigoureusement sur les parties mid-tempo de "Immaculate" ou "End This Day" ou sur le très grindcore "Retina" avec ses chœurs hurlés. La structure des morceaux est simple, mais diablement efficace, avec la batterie martelée, le son de guitare hyper distordu et le son de basse hyper profond. Les morceaux les plus variés constituent les moments forts de l'album. C'est notamment le cas de "Warm Blooded" ou bien sûr "The Sunset Will Never Charm Us". Bref, de l'agression sonore constante et sans concession tout au long des 9 morceaux que compte l'album (qui ne dure malheureusement que 32 minutes !!!). Après tout, c'est ce que l'on recherche chez un groupe de death, non ?

Apportant un souffle d'originalité sur la scène death metal, DESPISED ICON est sans doute une des révélations de l'année 2005 du côté Américain, et peut-être auraient-ils mérité de l'être également outre-atlantique. Ils posent avec cet opus les bases d'un style complètement nouveau et résolument très rassembleur, un peu comme VOÏVOD a su le faire à l'époque. Malheureusement, cet album est beaucoup trop court et il nous laisse un peu sur notre faim. Alors ce sera un 4/5, en attendant une galette d'au moins trois quart d'heure !




Marquez et partagez




 
   KERAZ

 
  N/A



- Alex Erian (chant)
- Steve Marois (chant)
- Eric Jarrin (guitare)
- Yannick St-amand (guitare)
- Sébastien Piché (basse)
- Alex Pelletier (batterie)


1. Bulletproof Scales
2. Silver Plated Advocate
3. Immaculate
4. Warm Blooded
5. Retina
6. The Sunset Will Never Charm Us
7. As Bridges Burn
8. Harvesting The Deceased
9. End This Day



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod