Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY TEINTé THRASH  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



EXCITER - Ott (1988)
Par CANARD WC le 26 Janvier 2008          Consultée 2582 fois
EXCITER – OTT (1988)

Exciter OTT. ‘tain ils ont fait exprès les mecs ou quoi ?
Exciter aux tétés.
Au moment où j’écris ces lignes, une cohorte de nichons volètent dans mon cerveau. Mes neurones en fusion déversent un flot d’images libidinales : grosses poitrines, tétons qui dardent, T-shirts mouillés, Hot Vidéo, Briana BANKS, bonnets, seins siliconés, tombants, fripés, bretelles de soutifs tombant délicatement... Ça y est, c’est foutu. Rien qu’avec le titre de leur album, les canadiens ont réussi à me coller une trique du tonnerre. Vite les chiottes, séance de tripotage expresse : Schlika Schlika Rhaaa Lovely. Ça va mieux, j’ai le cerveau dégagé pour vous parler de l’album*.

Après un « Unveiling the Wicked » au ras des pâquerettes, les Canadiens remettent le couvert deux ans plus tard avec le retour du « leader » RICCI dans les rangs (le break n’aura pas duré longtemps). Je ne doute pas que cette reformation « originelle » ait dû provoquer tout un tas d’excitations au Sud Est d’Ottawa (vers la 24ème rue).

On pouvait espérer que RICCI présent, EXCITER retrouve un minimum d’inspiration. Et c’est le cas mais dans une moindre mesure. Même si ça tient la route, la majorité des riffs ne sont pas sortis de la cuisine à Jupiter. Heureusement que le groupe se la joue « sympa » / happy Heavy-Thrash en quelque sorte, cela incite à l’indulgence. Stylistiquement, le groupe continue donc de foncer droit dans un Heavy teinté Thrash sympathique mais pas transcendant. Et encore, « teinté Thrash » faut le dire vite. EXCITER peut être historiquement affilié à la scène Thrash, mais depuis 1985 faut chercher la violence et l’agressivité à la loupe. Surtout en 1988, après le passage de groupes comme SLAYER ou EXODUS, à côté desquels ils font figure de gentilles tapettes.

L’ensemble rappelle un peu MAIDEN première période, pas mal ACCEPT (davantage que METALLICA). EXCITER saute à pieds joints dans le Heavy 80’s en espérant faire du PRIEST. Le problème c’est que même pour du Heavy, ce n’est pas extraordinaire. C’est la recette déjà entrevue précédemment : riff tagada convenu, batterie linéaire (avec petits coups de double de temps en temps), refrain basique et petits cris dans les aigus. Le menu est inchangé donc. EXCITER donne surtout l’impression de ne pas avoir vraiment les moyens de changer, ni l’intention de progresser.

On perd donc la rapidité et l’intensité propres au Thrash et on récolte une poignée de riffs moyens, quelques refrains sympas pour un Metal déjà Old-School en 1988. La production restant médiocre (plus puissante certes mais manquant de précision), il semble désormais impossible pour EXCITER de pondre un titre vraiment excellent vu le nombre de handicaps que le groupe cumule. Ce manque de moyens est bien le problème de fond. Rappelons qu’OTT est le 5ème album du groupe : il fallait faire mieux ! Or, tout cela sonne comme un aveu d’impuissance. L’opus est plat et assez moyen, dans la lignée de précédents autrement plus convaincants... à leur époque.

Il faut se rendre à l’évidence : EXCITER ne sera à jamais qu’un groupe de simili-Thrash très secondaire et sans envergure. Le genre de formation qui n’intéresse que les amateurs psychopathes, les connaisseurs exhaustifs ayant le souci du détail et plus généralement les maniaques des listes qui aiment à avoir un album de plus à citer pour le millésime 1988. Ce qui constitue un marché assez restreint.

OTT laisse la désagréable impression que les dés étaient pipés d’avance. L’album reste superficiellement agréable, mais guère plus. Si vous êtes amateur de Metal 80’ un peu désuet, OTT s’écoute gentiment, le sourire aux lèvres. Pas inoubliable, le genre de plaisir coupable qu’on s’octroie en cachette.


Note : 2,5/5


Morceau préféré : Back in the Light

* : Je dois avoir les idées mal placées parce que quand j’ai demandé à Mickael ZARDU – mon collègue brother of Metal – à quoi ça lui faisait penser, il s’est marré comme un tordu en hurlant dans les couloirs « OUKEC’ESTQUET’ETAIS ? » (EXCITER – OTT = Ou que c’est que t’étais ?). No comment. Cette introduction est superbe.




Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



Non disponible


1. Scream Bloody Murder
2. Back In The Light
3. Ready To Rock
4. O.t.t.
5. I Wanna Be King
6. Enemy Lines
7. Dying To Live
8. Playin' With Fire
9. Eyes In The Sky



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod