Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD SUDISTE  |  LIVE

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



BLACKFOOT - Highway Song Live (1982)
Par THE BLUE OYSTER le 11 Janvier 2008          Consultée 4665 fois

Il y a des lives qui laissent une trace indélébile dans l'histoire du rock, des lives cités comme références lorsqu'on parle d'un genre. Celui-ci en fait partie. Lorsqu'on parle de hard sudiste ce live est (ou doit être) cité. En ce début des années 80, Blackfoot venait de sortir une trilogie d'albums tous excellents ("la trilogie animalière"), il ne restait plus qu'à confirmer avec un grand live pour faire partie des groupes de références. C'est au moment où Blackfoot jouit d'une réputation à son sommet (tout est relatif, en période de NWOBHM ce n'est bien sur pas le southern rock qui est à la mode...) que le groupe tente de conquérir le cœur des européens. C'est pendant cette tournée anglaise en 1982 que le combo décide, avec le studio mobile des Rolling Stones, de l'immortaliser avec un album live.

Le groupe s’élance par une annonce gueularde destinée à chauffer le public... "BLACKFOOT" et puis blam on nous balance un "Gimme, Gimme, Gimme" jouissif en pleine poire ! Le groupe est réputé pour son rock sudiste déjà couillu en studio mais alors sur ce live, les titres prennent une ampleur tant l'envie et l'énergie dépensée par le groupe sont conséquentes... ils s'éclatent et cela s'entend. La set-list est composée essentiellement des titres pêchus des trois derniers albums (quel bon choix), tout cela sera servi tel un coup de poing dans la face ! C'est du live brut que l'on nous offre, pas d'artifices de toutes sortes, le groupe est là pour nous faire partager son southern rock avec entrain et sueur. En tout cas le slide chauffe tout au long du concert avec une version d'anthologie de "Train Train" ou encore de "Good Morning" littéralement dopée. De plus Blackfoot nous concocte pour la fin le meilleur... "Highway Song" qui est un peu le "Freebird" de Lynyrd Skynyrd. C'est beau, mélancolique puis ça part crescendo en soli de gratte endiablés... fabuleuse fin que voici, ce dernier morceau est fait pour définitivement achever le public et par la même occasion l'auditeur !
Tiens tant qu'on parle du public, sa présence est étonnante, c'est absolument lui le cinquième homme du concert. Présent sur tous les titres, acclamant le groupe de la plus belle façon qui soit en lui renvoyant l'énergie déjà reçue par la représentation scénique, c'est pas groupe et public... c'est un seul et unique ensemble, "Rollin' & Tumblin'" et "Howay the Lads" en sont le parfait exemple : le groupe joue et s'éclate avec le public.

Ce live est donc pour moi le plus grand live de hard sudiste de l'histoire ! Le "One More From The Road" de Skynyrd étant un peu décevant et le "Double Trouble Live" de Molly Hatchet composé d'un passage de morceaux de hard FM de mes deux sans saveur... donc Blackfoot réussit à mes yeux le plus joli coup en live sudiste. De plus le son chaud et épais de cet enregistrement met tellement bien en valeur ce hard rock énergique et coloré.
Donc si vous vous voulez vous mettre au hard sudiste, vous savez quel live écouter en priorité !

A lire aussi en HARD ROCK par THE BLUE OYSTER :


ALCOHSONIC
Songs From The Delirium Tremens World (2009)
Le monde délirant des Français d'ALCOHSONIC




DEEP PURPLE
Fireball (1971)
Un des albums les plus sous estimés du pourpre

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
  N/A



- Rick Medlocke (chant, guitare)
- Charlie Hargrett (guitare)
- Greg T Walker (basse)
- Jackson Spires (batterie)


1. Gimme, Gimme, Gimme
2. Every Man Should Know (queenie)
3. Good Morning
4. Dry Country
5. Rollin' & Tumblin'
6. Fly Away
7. Road Fever
8. Trouble In Mind
9. Train Train
10. Highway Song
11. Howay The Lads



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod