Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2007 1 The Dark Side

DARKSUN - The Dark Side (2007)
Par POWERSYLV le 1er Décembre 2007          Consultée 3047 fois
DARKSUN a été fondé en 2002 par Daniel Gonzalez (chant), Tino Hevia (guitare) et Pedro Junquera (basse) après le split de leur premier groupe NORTHWIND qui avait connu un certain succès avec leurs 2 premiers albums. Une assise confortable donc pour ces espagnols qui a rempilé illico sous le nom de DARKSUN avec déjà quelques connaissances dans la poche pour les aider, genre Ingo Cjavkoski (RAGE) qui les a assisté lors de l'enregistrement de leur premier opus (El Lagado, 2004) et Achim Kohler (PRIMAL FEAR, SINNER) qui a mixé ce même opus. Un premier album qui les a d'ores et déjà propulsé au rang de nouvel espoir du power mélodique. Même les commentaires live furent excellents.

Au cours de l'été 2005, ce fut le temps du deuxième album, El Lado Obscuro. Idem, Ingo Cjavkoski a présidé à l'enregistrement. Par contre, c'est le fameux Dennis Ward (ANGRA, SILENT FORCE, PINK CREAM 69) qui s'est collé au mixage, assisté de Lars Ratz (METALIUM) pour la production des vocaux. Preuve qu'un début de reconnaissance pointait le bout de son nez. Encore une fois, les critiques furent élogieuses. A côté de cela, DARKSUN a collaboré avec RAGE sur leur album Speak Of The Dead. Une version espagnole du titre "Full Moon" fut réalisée par le groupe : "La Luna Reine" qui est apparue en bonus track.

Ce nouvel album, The Dark Side, est le premier album du groupe chanté en anglais. DARKSUN arrive ici à se dresser comme le nouveau chantre d'un heavy metal à fort potentiel mélodique, et aux quelques accents symphoniques. Un power metal fantasmagorique et enchanteur. Il suffit de jeter un oeil à la pochette, une des plus belles que j'ai vues ces derniers temps.

Après une très mystérieuse introduction narrative et aux choeurs épiques ("Invocation"), c'est le mid-tempo puissant et très soigné "The Dark Side" qui prend la main. Le cadre se met en place : une classe se dégage de cette chanson, classe représentative de la tenue de ce disque et où se démarque la voix de Daniel González. Profonde et inspirée, elle possède quelques intonations à la James LaBrie / Eduardo Falashi ce qui sied bien au power metal mélodique du combo. Les accents symphoniques parfois grandiloquents peuvent évoquer NIGHTWISH ou la grande époque d'ANGRA. Les amateurs du groupe de Kiko Loureiro seront d'ailleurs plus particulièrement comblés par cette petite pépite racée qu'est "A Hero Reborn" : le refrain aurait pu être écrit par les brésiliens et les soli des duelistes Tino Hevia et David Figueiras sont aussi fulgurants qu'efficaces, bien qu'on ait vu plus démonstratif dans le genre.

Plus sombre et menaçant dans son approche, "Slaves Of Fear" possède quelques relents progressifs proches d'un BEYOND TWILIGHT : rythmique hachée, nappes de synthétiseurs qui s'entremèlent dans le fond de la chanson. "Blood Brothers" est un des morceaux les plus savoureux du lot avec son refrain accrocheur. Sur le plus énergique "Prisoners Of Fate", une voix plus bourrue se fait entendre : il s'agit de Peavy Wagner (RAGE) venu en tant que guest donner quelques coups de gosier (le groupe est décidément très proche du trio allemand). Refrain très efficace et joli break avec par la suite un passage à la guitare sur laquelle tombent quelques fines goutelettes de piano. Refrain très efficace aussi pour "Echoes Of The Past" dont la trame générale me fait penser à du HELLOWEEN (période Deris) mid-tempo.

"Part I Confrontation" ouvre un triptyque ("Elegy") et possède elle des connotations classisantes (clavecins) à son début, et part d'ailleurs ensuite sur des sentiers à la STRATOVARIUS (soli de guitares et aussi de claviers). Sans transition, "Part II Light Between Darkness" est court (1:17) et avec ses choeurs et ses arrangements épiques lorgne carrément sur ... RHAPSODY avant que ça ne re-explose dans une troisième partie ("Part III Agony"). Une jolie petite ballade d'un peu plus de 2 minutes ("Legend") où Daniel est accompagné au piano confère à la fin de l'ouvrage une solennité touchante.

Vous l'aurez donc compris : DARKSUN possède de nombreux traits de caractères et des influences qu'il a puisé dans pas mal de groupes heavy / power metal mélodique qui sévissent depuis 10 ans, mais il a mixé ça en un joli florilège aux multiples senteurs. Peu de groupes peuvent de toute manière se renouveller réellement dans le créneau, reste pour tout combo de cette trempe de s'approprier les influences, de les appliquer à des compositions judicieuses et d'en faire un disque attachant. C'est le pari réussi de DARKSUN sur ce dernier opus véritablement racé. Du travail d'orfèvre digne d'un Maître Elfe.

La version bonus de l'album possède un DVD avec un making of, un clip et des extraits live. C'est le premier opus du combo sous l'égide de FC Metal / Metal Heaven / Underclass.




Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- Daniel Gonzalez (chant)
- Tino Hevia (guitare)
- David Figueiras (guitare)
- Pedro Junquera (basse)
- Ana Fernandez (claviers)
- Rafael Yugueros (batterie)


1. Invocation
2. The Dark Side
3. A Hero Reborn
4. Slaves Of Fear
5. Blood Brothers
6. Prisoners Of Fate
7. Echoes Of The Past
8. Elegy (1.confrontation 2.light Between The Darknes
9. Legend



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod