Recherche avancée       Liste groupes



      
HORROR METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Therion, Illwill, Dream Evil

NOTRE DAME - Coming Soon To A Theatre Near You, The 2nd (2002)
Par AAARGH le 6 Janvier 2008          Consultée 3937 fois

« Coming soon to a theatre near you, the 2nd » est une réédition d’un EP de 1998 épuisé, avec 6 titres supplémentaires (« Blacksmith & CO », « Dracula Sucks », « Ulv », « Michael », « Give Blood - Save Lives » et « Horrorscope ») enregistrés entre 1998 et 2001.
Un coup d’œil attentif à la pochette, nous révèle premièrement le line-up et deuxièmement un potentiel « humour potache » mêlé à un concept horrifique, sorte de commémoration de l’esprit d’Halloween (par exemple : "Live on stage 13/13 : das Blut Fabrik").

Détaillons ce line-up , si tu le veux bien , ami lecteur:
- Snowy Shaw, un gars au CV long comme le bras, difficile de passer à côté, un peu comme son compatriote Mats Leven. Tu es certain de ne pas le connaitre ? Alors là, je me dois de te féliciter pour ce tour de force !
Batteur, guitariste, chanteur, photographe, designer, etc… Il a commencé sa carrière comme batteur de KING DIAMOND, MERCYFUL FATE, il a enchainé les expériences avec MEMENTO MORI, ILLWILL, à créer son projet NOTRE DAME, a fait parti de DREAM EVIL, a chanté sur le « Gothic Kabbalah » de THERION, est crédité pour les photos du livret et a, en plus, fait les décors et les costumes de la tournée qui a suivis. Ouf ! Malheureusement, je suis convaincu que j’en ai oublié… Le bonhomme étant coutumier des collaborations dans l’instant, des parties batterie par-ci, des lignes de chants, par-là ...
- Vampirella : Supposée ex de Snowy et danseuse de cabaret.
- Jean-Pierre De Sade : prétendu descendant du Marquis de Sade.
- Mannequin De Sade : frère du précédent.

De Sade ? Notre Dame ? Oui, la France est bien à l’honneur, mais les thèmes récurrents du quatuor sont l’horreur en général, le vampirisme et Dracula en particulier, l’humour (recours aux jeux de mots notamment « fangs » pour « thanks », je te l’accorde, ami lecteur, ça n’est pas du Walkyier) et la France étant plus là pour le « folklore ». NOTRE DAME joue avec les codes et les clichés de l’horreur en s’appuyant sur le visuel (livret soigné, paroles imprimées sur une rubrique nécrologique, le mot « blood » est en rouge alors que tout le reste est en noir, l’affiche façon film d’horreur ou encore le look des musiciens, Snowy et sa coupe de cheveux Cruella Denfer)

Le genre pratiqué par le groupe est à la croisée du black metal, du gothic pour l’ambiance, et de King Diamond pour la théâtralité de l’œuvre. Musicalement, il n’y a pas de recette unique, certains morceaux sont animés par un esprit black metal grand-guignolesque. Je pourrais citer « The Bells Of Notre Dame » avec les gargouillis de Shaw et la partie batterie de Mannequin mais avec un break où les claviers et Esméralda interprétée par Vampirella (qui narre plus qu’elle ne chante) se retrouvent seuls. Ou encore évoquer « Sisterhood » qui se coupe net, ou alors « Give Blood – Save Lives » bien qu’un peu moins black primitif dans l’esprit que les 2 titres précédents.
« Horrorscope », avec les signes du zodiaque d’après NOTRE DAME, rappelle CELTIC FROST avec son chant plaintif de Shaw doublé et accompagné par la femme vampire, en voix de tête, et de doubles. J’en profite pour souligner que le son batterie n’est pas claquant, je le qualifierai par opposition de « mat ».
Quelques plages du CD frisent le mauvais, voire l’inutile « Ulv » en passant par « Dracula Sucks ! », sorte de trip hop vampirique, ou le quelconque « Blacksmith & CO » avec son martèlement de batterie digne d’un forgeron… D’autres titres restent dans l’ambiance horrifique « Michael », avec ses claviers en rythmique grave et lent accompagnés de notes aigues rapides, supplés d’un chant enfantin, recette classique de la musique de films d’horreur.
« Vlad The Impaler », brillant par son texte, pauvre en riff, avec ses bruitages, façon « Scoubidoo » : les fantômes sifflotant, offre la part belle à la donzelle, qui reste encore une fois à la limite de la narration. « A Misconception Of The French Kiss » est l’occasion d’entendre Snowy parler français, le morceau est pour l’essentiel aux claviers, ayant une sonorité de piano, où l’on retrouvera le thème du générique de "la famille adams", claquements de doigts compris ! « Daughter Of Darkness » est le morceau le plus riche, chant masculin doublé, en duo avec Vampirella, quelques notes de claviers distillées avec parcimonie, une partie de batterie subtile et une guitare misant sur l’émotion.


En Résumé : Pas ultra-violent ni même franchement malsain, ce mix varié entre musique gothic/heavy/extrême théâtralisé est divertissant ! A écouter comme on regarde les contes de la crypte : pour passer un bon moment ! Avec le risque de tomber sur du quelconque voire du médiocre...

La phrase mystère : A la toute fin de la dernière plage, on y entend Snowy chantant, en arrière plan, « Le théâtre du vampire ! Ta-daah ! » ce qui est annonciateur de la prochaine chronique « Le théâtre du vampire ».


Le morceau à ambiance, en duo, avec une guitare faisant autre chose que de la rythmique : « Daughter of Darkness »
Le morceau à fausse ambiance innocente : « Michael »
Le morceau où NOTRE DAME revisite le mythe de Dracula : « Vlad The Impaler »
Le morceau de trip-hop à ambiance horrifique : « Dracula Sucks ! »

A lire aussi en BLACK METAL :


LORD BELIAL
The Black Curse (2008)
Enter The Moonlight II ? Ouais, pas loin




TODTGELICHTER
Angst (2010)
Autre brillant chapitre de notre modernité...


Marquez et partagez




 
   AAARGH

 
  N/A



- Snowy Shaw (chant, guitare, basse, clavier)
- Vampirella (chant, percussions)
- Jean-pierre De Sade (guitare)
- Mannequin De Sade (batterie)


1. The Bells Of Notre Dame
2. Blacksmith & Co
3. Vlad The Impaler
4. Dracula Sucks !
5. Ulv
6. Daughter Of Darkness
7. Sisterhood
8. Michael
9. Give Blood Save Lives
10. A Misconception Of The French Kiss
11. Horrorscope



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod