Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Long Day Fear, Trucker Diablo
- Membre : Pride & Glory, Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Zakk Wylde , Crowbar
 

 Site Officiel Du Groupe (1021)
 Site Officiel De Zakk Wylde (1019)
 Myspace Officiel Du Groupe (513)

BLACK LABEL SOCIETY - Hangover Music - Vol.vi (2004)
Par FENRYL le 19 Décembre 2007          Consultée 8020 fois

Je termine ma série de pompes sur un doigt et ma session d'althères. Après un salut viril à toute ma bande de gros musclés, membres des bikers du coin, je prends congé, sans leur avoir au préalable signifié que je courrai de ce pas acheter notre sacro-sainte bible annuelle.
En effet, le nouvelle parole divine allait être dévoilée: le pape Zakk Wylde allait nous offrir sa déferlante de guitares saturées, de riff gras à souhait. Fuck yeah !!!
J'enfourche mon deux-roues, lui faisant cracher sur l'asphalte sa dose de gomme nécessaire à tout démarrage digne de ce nom. Chromes rutilants, cheveux au vent et barbe en bataille, je fonce au drugstore du coin.
Une seule info: un titre « Hangover Music – Vol.VI »: littéralement « Musique de gueule de bois ». De lendemain de cuite, quoi... Etrange... Volume 6...Pourtant, c'est bien le 5ème album estampillé Black Label Society ???!!!
J'attrape le cd. La pochette est toujours moche à souhait (je me répète, cela en devient pénible à force). Nos classiques crânes, une écriture gothique ornent la devanture...
Le tout est placé dans le lecteur: le morceau d'ouverture heavy-rock tranquillou « Crazy or high » inonde la pièce. Tiens, la ballade typique de chaque album se trouve au début. Bon, pourquoi pas. « Queen of sorrow »... un poil plus calme encore... Putain, mais il n'y a pas un gramme de guitare saturée ?
Et bien non. Crevons l'abcès. BLS nous livre ici un album qui, pour une fois, étonne et déconcerte le fan de base que je suis.
Le titre ouvrant l'album sera ainsi celui contenant le plus de guitares électriques agressives de ce disque (avec le très bon « House of Doom »). Zakk Wylde nous fait donc le coup d'un retour en arrière, période « Book of Shadow ». Ce projet solo qu'il avait monté avant BLS, au moment de son intégration dans la famille Osbourne, en remplacement du très regretté Randy Rhoads (son idole au passage).
Mais là où le gaillard est très fort, c'est qu'il a su utiliser sa surprise pour nous éviter un album « mou du genou ». La parade « Ballade de derrière les fagots », c'était la technique de diversification de la maison dans un océan de riffs et de soli jusqu'alors. Technique usée et abusée, au point que la redondance commencait à sérieusement guetter (cf les chroniques antérieures...).
Alors, on ne peut pas reprocher cette initiative aussi déconcertante que bienvenue. Car BLS, ce n'est pas de la ballade « à la Skid Row » (et pourtant, je respecte ses gars énormément). Ici aussi, c'est de la composition burnée et couillue. Le tout, simple et efficace.

« Queen of sorrow » est tout bonnement superbe avec ses montées ponctuelles en puissance, « Steppin' Stone » reproduit un schéma assez proche, tout aussi agréable. Les trois premiers titres sont ainsi excellents.
Puis Zakk nous ressort le piano, avec arrivée progressive de guitares. Bon, là, moi je coince un peu plus... Ça coule et ça déborde de guimauve (« Yesterday, Today, Tomorrow » et « Damage is done »). Je ne suis pas un fan mais cela reste agréable ponctuellement tout de même (on formulera la même remarque pour les deux derniers titres de l'album).
Une démonstration technique unplugged hispanisante plus tard, on préfèrera les excellents titres électro-acoustiques avec solo Wyldien à souhait (celui « Won't find it here » est prodigieux dans son genre).
Mention spéciale au titre « Layne » à l'ambiance sombre, en hommage au très regretté frontman d'Alice in Chains, Layne Staley puis à l'ovni complet que représente cette cover voix + piano de « Whiter shade of pale » de Procol Harum (groupe formé en 1967, dont le titre a déjà été repris en 1995 par... Annie Lennox...).
Une chose est définitivement acquise à l'écoute de cette production: notre Zakk Wylde est un putain de chanteur dans son style. Que de progrès !

Le vrai BLS n'est donc pas ce « Hangover Music – vol. VI ». il ne s'agit que de la face posée de son redneck de géniteur. C'est une nouvelle fois une démarche totalement sincère, franche, comme le type quoi. On soulignera donc, qu'enfin, il s'est un peu bougé le cul, notre natif du New Jersey.
Bizarrement, cela reste peut-être à ce jour la plus belle réussite du groupe... Qui l'eut cru ?
Allez, on dira que tout cela reste à déguster une bière sucrée à la main... Un dimanche après-midi d'automne, quand il pleut... Histoire de vous plomber le moral jusqu'au bout.

Verdict: 3,5/5 pour les fans.
2/5 pour les néophytes de la maison BLS.
1/5 pour les métalleux purs et durs qui passeront leur chemin à coup sûr.

Bleed BLS.


Conseil: Ne commencez pas par ce Hangover Music – volume VI si vous voulez découvrir le groupe... Grosse erreur de casting !

Surprise: Vous l'aurez compris, c'est bien l'ensemble de cet album, la surprise.

N.B: Je roule en 125 cm3, je fais 72 kg tout mouillé et mes bras sont aussi larges qu'une baguette de pain... That's all folks !

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


BLACK LABEL SOCIETY
The Song Remains Not The Same (2011)
La chanson vous rappellera bien quelque chose...




DEADLINE
Fire Inside (2014)
Essai brillamment transformé !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Zakk Wylde (chant, guitares, basse, piano.)
- Craig Nunenmacher (batterie.)
- John Tempesta (batterie sur le titre 14.)
- James Lomenzo (basse sur les titres 3,4,6-8,1)
- John (jd ) Deservio (basse sur les titres 2,9,10,14)
- Mike Inez (basse sur le titre 1.)


1. Crazy Or High
2. Queen Of Sorrow
3. Steppin' Stone
4. Yesterday, Today, Tomorrow
5. Takillya (estyabon)
6. Won't Find It Here
7. She Deserves A Free Ride (val's Song)
8. House Of Doom
9. Damage Is Done
10. Layne
11. Woman Don't Cry
12. No Other
13. Whiter Shade Of Pale (procol Harum Cover)
14. Once More
15. Fear



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod