Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH/HARDCORE/CROSSOVE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 6)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Fueled By Fire, Sss, Merciless Death, Suicidal Tendencies, Gama Bomb, Bonded By Blood, D.r.i., Toxic Holocaust, Lost Society
 

 Site Officiel (610)

MUNICIPAL WASTE - Waste'em All (2002)
Par FENRYL le 16 Décembre 2007          Consultée 4782 fois

« Approchez, Mesdames et Messieurs, approchez ! Sous vos yeux ébahis, je vais vous présenter une toute nouvelle machine qui va révolutionner votre approche de la chronique. En effet, face à vous se trouve la NIMAKROMATIC. Elle compose et rédige l'ensemble de la chronique d'un album en autant de temps que la durée réelle de l'album. Des volontaires dans l'assistance ? ».

Ouarf, tu penses ! Je lève la main et m'approche avec fierté. Dans ma besace, le premier skeud de jeunes américains bien énervés, MUNICIPAL WASTE. On m'assure que je vais en avoir pour mon argent. Sinon, je perçois une belle somme en dédommagement.
La machine s'agite, chauffe. La production sort au fur et à mesure... Et s'arrête au bout de 17 minutes ! Je me penche, rigolard, face au commercial, qui, tout emmerdé (pas d'autres termes!), se répand en excuses des plus bidons. Il m'assure que jamais sa machine n'avait été stoppée de la sorte, que tout cela n'avait pas de sens et blablabla...
On m'offre un gros chèque. Pari réussi en l'occurrence grâce à ce "Waste'em all" d'une durée dépassant tout juste... le gros quart d'heure !!!!

MW, c'est la mutation et l'hybridation dans toute sa splendeur: thrash crossover à fond les manettes, à la mode 80's. Créé en 2000, ce groupe originaire de Richmond, Virginie, s'est fait connaître après avoir été accusé d'incitation à l'émeute dans son état. Bon esprit !
Après avoir écumé l'ensemble des bars de la région et avoir été présents sur quelques compilations, le groupe se voit offrir l'occasion de sortir son premier véritable album.
Mission délicate pour un combo ayant déjà fait ses preuves sur scène et devant confirmer en studio.
MUNICIPAL WASTE décide donc d'appliquer la recette ancestrale du genre en se basant sur l'adage affirmant que « c'est dans les vieux pots que l'on fait la meilleure soupe ».
Ce WEA est ainsi un album hommage, de par:
- son titre qui est ouvertement inspiré par le premier opus de METALLICA (le groupe ne s'en cache pas à l'époque). Une tradition dans le groupe après "Thrashing's My Business And Business Is Good'" sur leur E.P précédent;

- le respect des codes établis: "Subsitute Creature" ou "Waste'em all" et son micro-solo;

- sa furie de chaque instant: "The mountain wizard", "Jock Pit" ou bien "Sweet attack" sont des bijoux d'énervement. Inutile de citer l'album en entier, vous comprendrez bien que le groupe ne joue pas à l'économie des titres ne dépassant jamais 2 minutes ! Heureusement tout de même;

- des bruitages (ouverture de cannettes, extraits de films);

- ses discours et thèmes abordés: "Drunk as shit", "I want to kill the president", "Thrash ?! Don't mind if I do" loin du bon goût ! Ici, ce sont délire, pote, bières, fêtes;

- ses influences indémodables: comment ne pas penser immédiatement à SUICIDAL TENDENCIES, D.R.I, NUCLEAR ASSAULT ou encore ATTITUDE ADJUSTEMENT ? ;

- son chanteur. Retenez ce nom: Tony Foresta. Il hurle, balance, crie mais surtout assure grave à chaque instant. Une véritable leçon de débit de paroles toutes aussi barrées les unes que les autres;

- On notera que le dernier titre bonus comporte un silence d'une minute avant l'arrivée de la chanson, soit l'équivalent de deux compositions pour le groupe !!! Quel gâchis !!!

MUNICIPAL WASTE nous délivre une première baffe, sous forme de gag et d'album express. Mais en connaisseur, comment ne pas déceler, dans le cas présent, tous les ingrédients d'une erreur de la nature qui tend à se fondre dans le paysage avec réussite. Et si Mr Darwin s'était trompé: l'évolution par l'utilisation d'outils du passé ! MW remplit son contrat grâce à un défouloir de décibels ! Merci les gars ! Il faudra confirmer.


Vlan, 3,5/5 ! Mutants Of Waaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrr !!

Conseil: Essayez d'écouter avant d'acheter... pour moins de 17 minutes, il faut être sûr de dépenser correctement vos euros !

Surprise: la jeunesse rendant hommage avec bonheur aux gloires passées du genre. Avec pour principe de ramener du fun dans le hardcore ! C'est bon ça !

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


KREATOR
Phantom Antichrist (2012)
Triomphe allemand et pas romain...

(+ 2 kros-express)



HERTZ & SILENCE
You! Machine (1999)
Un bijou du PANTERA français ! Une bombe...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Andy Harris (batterie)
- Brandon Ferrell (basse, chant)
- Tony Foresta (chant)
- Ryan Waste (guitare, chant)


1. The Executionner
2. Sweet Attack
3. Mutants Of War
4. Knife Fight
5. Drunk As Shit
6. Death Prank
7. Substitute Creature
8. Waste’em All
9. Toxic Revolution
10. I Want To Kill The President
11. Thrash, Don’t Mind If I Do
12. Dropped Out
13. Blood Hunger
14. Jock Pit
15. The Mountain Wizard



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod