Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH PRIMITIF  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tankard, Destruction, Aura Noir
- Style + Membre : Kreator

SODOM - The Final Sign Of Evil (2007)
Par CANARD WC le 2 Novembre 2007          Consultée 10633 fois

En 2006, SODOM avait surpris tout son petit monde en sortant un album éponyme si fort qu’on se demandait même s’il était bien d’eux. En attendant le nouvel album, SODOM nous propose un petit apéritif : la réédition de leur premier EP * « In the Sign of Evil » (1984) avec en rab 7 morceaux inédits. Ce qui nous fait un total de 12 titres. Ce qui fait beaucoup pour un EP.

Du coup, « The Final Sign of Evil » n’est pas vraiment présenté comme un EP, mais plutôt comme un album à part entière. C’est là que le bat blesse.

Pour l’occasion, SODOM se la joue « Raw ». On réunit donc le line-up de 1984, on s’enferme dans le garage d’Angelripper et on demande à Toto le Webmaster (véridique) de mixer le bordel. Du coup, vous vous en doutez, la production est assez « cracra » mais c’est fait exprès. Ouf, on est rassuré. Les fans parleront donc de « choix artistique », les autres d’un « parti pris roots ». Moi j’ai envie de parler de feignantise mais je vais m’abstenir.

Quel intérêt de refaire la même chose qu’en 1984? A la limite, avec un bon gros « son », ce « Final Sign of Evil » aurait eu un intérêt. Ce premier problème de fond nous oblige à considérer le prix de la chose. Car, quand on se la joue « à la bonne franquette », encore faut-il que le prix soit lui aussi « à la bonne franquette ». Ce qui n’est pas le cas. J’estime qu’à 16 €, ça fait cher le délire « raw ». A ce prix là, autant vous procurer l’album (self-titled) de 2006.

Deuxième problème de fond : le contenu. Pas de miracle non plus, les compos sont joués à l’identique. Ca reste donc très médiocre, soit du bon gros Thrash bien primitif avec des riffs néanderthaliens. Angelripper grogne et tout ce petit monde fait un sacré boucan autour de lui, mais ne convainc pas vraiment. On pense parfois aux premiers SEPULTURA (Cf. « Ashes to Ashes »), mais ce serait dévaluer la musique des Brésiliens.

Quand le riff est pas mal (Where Angels die), que ça groove bien (Sons of Hell), que ça poutre fort (Defloration)... On finit par s’emmerder rapidement tant la linéarité et l’absence de contenu se font sentir au bout de quelques minutes. Même si j’avoue avoir pris un certain plaisir (davantage pas mauvais goût que par plaisir brut) à découvrir ces vieux morceaux ressortis du placard.

D’un point de vue presque pédagogique, cette réédition améliorée nous rappelle combien le groupe a progressé depuis 1984. Avec cette espèce de VENOM matinée d’influences Black, on avait un peu oublié à quel point la musique de SODOM était perfectible à l’époque. Ils ont fait du chemin depuis. On se serait bien passé de ce mémorandum.


Bref, ce « Final Sign of Evil » sent bon l’arnaque. Quand on voit que par le passé, à l’époque de « Cod Red », le groupe avait joint un CD bonus (Hommage to the Gods – un Best Of de reprises). Pourquoi ne pas avoir fait la même chose à l’occasion (par exemple) d’une édition limitée de leur prochain nouvel album ?


Note : 1/5 (faut pas déconner)


Morceau préféré : Defloration (idéal pour vos dîners aux chandelles)


* : A noter que deux démos intitulées "Witching Metal" (1983) et "Victims of Death" (1984) très confidentielles sont sorties avant ce "In th Sign of Evil". Par ailleurs, ce n'est pas la première fois que le groupe essaie de nous refourguer cet EP. En effet, lors d'une réédition de "Obssessed by Cruelty" (1986), SODOM avait déjà rajouté les morceaux de cet EP en rab des titres de l'album. Je balance pas, j'informe.

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


EXODUS
Another Lesson In Violence (1997)
Ca arrache... les poils et la peau avec !




KREATOR
Extreme Aggression (1989)
Kreator en passe de devenir un des plus grands...

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Tom Angelripper (chant + basse)
- Grave Violator (guitare)
- Chris Witchhunter (batterie)


1. The Sin Of Sodom
2. Blasphemer
3. Bloody Corpse
4. Witching Metal
5. Sons Of Hell
6. Burst Command 'til War
7. Where Angels Die
8. Sepulchral Voice
9. Hatred Of The Gods
10. Ashes To Ashes
11. Outbreak Of Evil
12. Defloration



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod