Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  DVD

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Guns N' Roses
 

 The Cult Us (821)
 The Cult Homepage (1424)

The CULT - Music Without Fear (2002)
Par POULPI le 8 Octobre 2007          Consultée 3446 fois

C’est toujours délicat de chroniquer un DVD live. Il y a en effet un élément qui, bien que présent lors de la prestation originelle, disparaît après avoir été capturé par les caméras : l’ambiance. Je ne vais rien vous apprendre en vous disant que durant un concert, nos sens se trouvent tous accaparés par le groupe, le son, le public, et parfois même quelques substances que certains qualifieront de « chelou ». Il est donc facile de pardonner, voire même de ne pas relever les quelques petits écarts techniques dont le groupe pourrait être auteur. Une fois face au DVD, malgré une image de toute beauté et un son à dézinguer votre immeuble, on est tout de suite moins magnanime.

Groupe de hard rock préhistorique, The Cult est passé par nombre de styles musicaux à travers les âges, du post punk gothique, au métal heavy et burné, en passant par le hard rock plus conventionnel, mais néanmoins excellent. Après une scission, puis une reformation en 2001, le groupe enregistre son premier DVD live officiel en 2003. Grand fan du groupe, je me jette immédiatement sur l’objet. Je ne le savais pas encore, mais les prestations du groupe, bien que très réputées et carrées, souffraient en fait d’un défaut que l’on peut considérer comme majeur : son chanteur.
Mettons les choses au point, sur album, Ian Astbury possède une voix absolument magnifique, et un chant qui sublime chacune des chansons du groupe. En concert, jusqu’au milieu des années 90, le charismatique chanteur menait de main de maître les shows du groupe, bien épaulé par son compagnon de toujours, Billy Duffy à la guitare. Mais The Cult est un groupe de hard rock, avec tous les excès que cela implique (suivez mon regard). C’est donc un Ian exténué, et incapable de tenir une note, qui nous fait face sur ce DVD. Inutile de dire, que malgré son charisme, la bougeotte comme jamais, et une bonne volonté qui met mal à l’aise, l’efficacité des chansons en prend un coup. Et il y à fort à parier que si j’avais chroniqué cet album à cette époque de ma vie (j’étais encore jeune et biggaré…), j’aurais été sans pitié avec l’objet. Et ce n’est que récemment que j’ai remis le nez dedans.

Ce fut une sacrément bonne idée. Le temps (peut être aussi l’expérience) m’a permis d’objectiver quelque peu mon ressenti. Certes, les erreurs sus cités me font parfois hérisser le poil. Mais à coté de ça, on est finalement devant du bon. Le groupe est constitué alors du duo Astbury/Duffy, bien entendu, mais aussi de Matt Sorum à la batterie (plus dans les Guns depuis un bout de temps, mais pas encore dans Velvet Revolver), Billy Morrison à la basse, et Mike Dimkick à la guitare de soutien, quasiment invisible pendant tout le concert. Peu importe, Billy Duffy, véritable guitar-hero, se démène comme un diable, faisant fi du poids des ans. Les musiciens sont donc excellents, et assurent le show, malgré un chant approximatif (hein, je me répète …?)
La discographie du groupe est riche en tubes en tous genres. Peut-être même trop riche pour en extraire seulement 17 titres, qui font la part belle au dernier rejeton du groupe, « Beyond Good and Evil », ainsi qu’à « Sonic Temple » et « Electric ». On peut donc reprocher au groupe de n’avoir pas joué d’avantage d’anciennes chansons, et d’avoir même passé aux oubliettes trois de ses albums. Néanmoins, avoir mis autant en avant le dernier album permet au groupe d’offrir un concert à la tonalité différente de ce à quoi il nous avait habitué. Le son est en effet très métal et lourd, et personne ne s’en plaindra, puisque cela profite même aux anciens titres. Les hits de toujours sont bien entendus présents, de la jolie ballade « Rain » à l’excellent « Peace Dog » en passant par « Sweet Soul Sister ». Une bonne setlist, donc, quoiqu’un peu courte sur les bords, et peut-être trop axée « best-of »…
La prestation du groupe est bonne (malgré les pains du chanteur, j’insiste encore) et il se permet même des petits remaniements de dernière minute du meilleur goût (« War », ou « Peace Dog », par exemple). La scène est sympathique, le public est motivé, malgré une moyenne d’âge plutôt élevé (arf , arf, je parle ici en toute subjectivité, bien entendu….), bref, il y a de l’ambiance à L.A. De son côté, le light show est honorable, même s’il manque un peu de variété à la longue. A noter que les trois ballades présentes sont filmées en noir et blanc, une initiative plus que discutable, mais bon, ça reste dans le domaine du détail. Globalement, le concert est bon, et même sans atteindre les sommets, on passe un très bon moment.

D’un point du vue plus technique, c’est du tout beau… L’image est excellente, le son très clair et puissant, et le montage est dynamique. Du côté des bonus, par contre, pas grand-chose à se mettre sous la mains. On a seulement droit à un documentaire de moins d’une demi heure, sous-titré en français (s’il vous plaît !), et présentant le groupe en backstage, en dédicace, ainsi que quelques fans américains de grande classe... On reste quand même sur notre faim…

En conclusion, on se trouve devant un DVD relativement bon, mais malheureusement pas excellent. La prestation du groupe est bonne, malgré un chant parfois raté qui ne plaira pas à tout le monde. Le manque de bonus de la part d’un groupe qui possède sûrement des tonneaux pleins à vomir de matériels inédits est lui à la limite de l’acceptable. Cependant, les fans y trouveront leur compte, c’est certain, d’autant que ce produit est encore le seul de ce type concernant le groupe… Les autres le trouveront probablement quelconque, et les néophytes devraient passer leur chemin pour découvrir le groupe, bien meilleur dans sa version studio.

A lire aussi en HARD ROCK par POULPI :


AEROSMITH
A Little South Of Sanity (1998)
Hard rock




The CULT
Love (1985)
L'amour, le nirvana, etc...


Marquez et partagez




 
   POULPI

 
  N/A



- Ian Astbury (chant)
- Billy Duffy (guitare)
- Matt Sorum (batterie)
- Mike Dimkich (guitare)
- Billy Morrison (basse)


1. Intro/rise
2. In The Clouds
3. Lil' Devil
4. Peace Dog
5. Take The Power
6. My Bridges Burn
7. Rain
8. Edie (ciao Baby)
9. The Witch
10. Breathe
11. Fire Woman
12. Sweet Soul Sister
13. Wildflower
14. She Sells Sanctuary
15. True Believers
16. War (the Process)
17. Love Removal Machine



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod