Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


NOUMENA - Anatomy Of Life (2007)
Par BAST le 23 Novembre 2007          Consultée 2646 fois

A ceux qui déplorent que les groupes de speed mélodique éclosent comme champignons sous la grisaille, je leur propose de jeter un œil sur les signatures récentes des principaux labels. Impossible d’éviter la bombe death mélodique prête à faire de l’ombre à SOILWORK ou IN FLAMES. Ces deux scènes ont au moins ceci en commun que les musiciens en herbe estiment qu’il suffit « de » pour faire « du ». Dans le cas où le « du » est un death flanqué de son acolyte le mélodique, alors le « de » tient en quelques ingrédients simples à isoler : riffs black nettoyés de leur soufre, soli lancinants, chant entre caverne death et hystérie black, voix claire, refrains popisants. Portrait minimaliste, certes, je vous propose pourtant de faire avec.

Seulement, avec NOUMENA, j’ai envie de céder à l’imposture et parler d’une formation qui vaut le détour. Imposture ? Un peu, forcément, car je n’écoute pas tout ce que l’industrie tirant ses racines de Göteborg manufacture. Alors mes superlatifs vont immanquablement manquer de repères. Cette chronique n’a donc pas vocation à alimenter le long classement des bons et mauvais mais seulement de mettre l’accent sur une surprise hasardeuse.

NOUMENA boude le génie créatif. Il ne fait pas de l’inventivité son credo. Seulement, il a réussi à tirer du genre une moelle intelligente car brassant des éléments ajustés de manière adroite autant qu’opportune. Les mélodies éthérées prennent le pas sur une brutalité assez diluée, le chant clair emprunte au gothique une partie de sa substance, les guitares acoustiques s’accaparent une place de choix. NOUMENA raffine son death, naviguant entre des eaux limpides heavy et une mer death étale. Et c’est bien là que l’origine géographique du combo met la puce à l’oreille. La Finlande. Si l’on excepte les formations à la CHILDREN OF BODOM, la Finlande regorge de ces formations extrêmes dont l’objectif consiste à prendre un grès rugueux puis en rogner les aspérités pour aboutir à un poli favorable à l’appréciation du tout venant. Une façon de calibrer pour les radios, quoi. Objectif faussé dès l’origine qui a pourtant eu le mérite de proposer un son neuf. NOUMENA ne sombre pas dans l’extrémisme forcené. La rythmique tient plus du power que du death. Les finlandais n’ont pas forcément tenu à en foutre plein la gueule. On évolue dans un death mélodique raffiné, peu appuyé mais pourtant percutant. Les mélodies sont soignées au point qu’il règne sur cet album une volupté qui me rappelle le premier album de DARK TRANQUILLITY. Un savant dosage de death mélodique et de heavy intimiste. Le pendant death à ETERNAL TEARS OF SORROW, en quelque sorte.

La pochette représente d’ailleurs assez bien la volonté de NOUMENA de s’isoler de la masse grouillante des flagorneurs se trémoussant sur IN FLAMES ou SOILWORK. La lithographie de ce thème naïf et cruel à la fois fait passer NOUMENA pour des rêveurs en black. Ce troisième album des Finlandais mérite probablement qu’on s’y attarde. « Anatomy Of Life » ou l’album conçu pour ceux qui souhaitent étirer leur réseau d’investigation alentours sans risquer l’indigestion.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par BAST :


AMON AMARTH
Twilight Of The Thunder God (2008)
Comme un retour à l'essentiel

(+ 3 kros-express)



DARK TRANQUILLITY
Damage Done (2002)
Death melodique

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Antti Haapanen (chant)
- Ilkka Unnbom (batterie)
- Tuukka Tuomela (guitare)
- Hannu Savolainen (basse)
- Ville Lamminaho (guitare)


1. Misanthropolis
2. Burden Of Solacement
3. Retrospection
4. The Burning
5. Monument Of Pain
6. Triumph And Loss
7. Marionettes
8. Through The Element
9. Fire And Water



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod