Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ-PROG-HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (4 / 10)
Metalhit
Acheter Cet Album
 

2000 1 Ark
2001 Burn The Sun
 

- Style : Superscream
- Membre : Jorn, Crest Of Darkness, Masterplan, Beyond Twilight, Allen - Lande, Fool\'s Game, Jorn Lande & Trond Holter
- Style + Membre : Conception

ARK - Burn The Sun (2001)
Par NICO le 1er Décembre 2002          Consultée 8512 fois

A l'aube du nouveau millénaire, un vent de fraîcheur avait soufflé sur la planète metal. C'était il y a un an exactement. Aujourd'hui, le vent se transforme en tempête : ARK est de retour et nous balance un chef d'oeuvre intemporel. Cette fois-ci vous n'avez aucune chance d'y résister, "Burn the Sun" laissera des traces indélébiles.
Leur premier album était une mise en condition, probablement assez hermétique il faut l'avouer : sept titres assez longs, barrés, déstructurés, un son manquant de profondeur. Mais pour celui qui acceptait d'y consacrer une écoute approfondie, le voyage se révélait forcément magnifique.

Avec "Burn the Sun", ARK conserve toute son originalité et sa créativité mais se montre un peu plus accessible. Déjà, l'album contient 11 titres d'une durée plus "conventionnelle". La production est beaucoup plus lisse, le son est excellent. Il ne vous reste plus qu'à piocher parmi les 11 pépites proposées. Avouons-le, la grande diversité et les influences pas toutes à base de metal peuvent en décourager certains. Pourtant, tout le monde est susceptible d'être comblé : du heavy-metal ("Feed the Fire") et du hard-rock ("Heal the Waters", "Burn the Sun") jusqu'aux ballades ("Missing You"), l'éventail proposé est large. Du côté de l'Islande, ARK a découvert Bjork et a intégré le style particulier de la chanteuse dans son univers, cela donne ainsi l'incroyable "Torn" et le non moins excellent "Absolute Zero". Plus vers le sud, là où il fait plus chaud, ARK a trouvé de quoi composer un potentiel "tube de l'été" avec l'acoustique et folklorique "Just a Little" qui pourrait cartonner en radio. A noter qu'un deuxième titre, "Resurrection", possède à mon avis un potentiel "commercial" indéniable.

Dans l'ensemble, les titres de ce deuxième album paraissent moins complexes que sur le premier. Par contre, les influences sont encore plus variées. Du coup, la musique de ARK ne perd rien de sa richesse, bien au contraire. Il n'y a pas sur ce disque un seul titre qui soit moins intéressant que les autres. Le plus impressionnant, c'est le chanteur Jorn Lande, qui adapte sa voix à chaque titre, à chaque style.

Loin des modes, ARK a trouvé sa voie, son monde. Un endroit où il n'y pas de limites à la créativité, où chacun est invité. La porte d'entrée de ce monde n'est pas forcément évidente à trouver, mais une fois qu'on est dedans, on ne veut plus en sortir. Parce que le bonheur y est total.

A lire aussi en DIVERS :


NIGHTFALL
Macabre Sunsets (1993)
Death violent, puissant, épique et original




WALTARI
So Fine! (1994)
Un melting pot des genres musicaux par excellence!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par JULIEN



Par DAVID




 
   NICO

 
  N/A



- Jorn Lande (chant)
- Tore Ostby (guitare)
- John Macaluso (batterie)
- Randy Coven (basse)
- Mats Olausson (clavier)


1. Heal The Waters
2. Torn
3. Burn The Sun
4. Resurrection
5. Absolute Zero
6. Just A Little
7. Waking Hour
8. Noose
9. Feed The Fire
10. I Bleed
11. Missing You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod