Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  COMPILATION

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dream Theater, Dalis Dilemma

SHADOW GALLERY - Prime Cuts (2007)
Par SPHERIAN le 7 Septembre 2007          Consultée 3868 fois

Il n’y a pas très longtemps de cela, la chronique de “Magna Carta guitar greats Vol. 1 » me donnait l’occasion de grogner contre les méchants labels qui sortaient à la pelle des compilations sans intérêt, prenant au passage l’auditeur pour un touriste américain lâché dans Paris (avec un portefeuille rempli de bon gros dollars). On pourrait légitimement penser que la chronique d’un best-of recevrait le même traitement. Et bien il n’en est rien et je pense d’ailleurs beaucoup de bien de la nouvelle série de Magna Carta intitulée « Prime cuts ».

Je m’explique…

SHADOW GALLERY est un groupe injustement méconnu. Le groupe fut une des premières signatures de Magna Carta avec MAGELLAN et depuis 1992, il n’a cessé d’arroser le marché du prog avec des véritables joyaux d’albums qui restent maladroitement mésestimés. Le combo américain est très certainement une des premières formations de metal progressif aux côtés de DREAM THEATER mais les lois du music-business sont impénétrables et les deux groupes ont eu des carrières bien différentes. Pendant que les New yorkais jouissaient d’une popularité à la croissance exponentielle à travers des tournées de plus en plus longues, Mike Baker et sa bande restaient confinés dans les studios pour donner naissance à une trilogie (« Carved in stone », « Tyranny », « Legacy ») désormais devenue mythique. Le temps est le meilleur allié de SHADOW GALLERY et l’aura que possède le groupe auprès des amateurs de prog ne cesse de s’élargir. L’excellent accueil réservé au dernier opus du groupe (« Room V ») a permis l’élargissement de la fan-base du groupe et ce « Prime Cuts » arrive à point nommé pour capitaliser sur ce léger pas en avant. On peut d’ailleurs féliciter Magna Carta pour avoir pensé la stratégie idéale pour booster son poulain.

J’apprécie énormément le concept de la série « Prime cuts ». L’idée est très simple : un groupe ou artiste (Jordan Rudess par exemple) revient sur sa carrière et sélectionne les morceaux qu’il affectionne particulièrement et représentent au mieux sa musique. Pour faire bonne mesure, on ajoute à la track list un ou deux titres inédits provenant des démos du premier album et un artwork original. L’intérêt pour le fan du groupe est certes très limité (on y reviendra) mais pour aborder cette sortie, j’ai changé de chaussettes et me suis positionné dans les patins de l’auditeur qui découvre le groupe. Nous avons tous quelques formations pour lesquelles on s’interroge constamment (« ah tiens j’aimerais bien m’y mettre, mais je ne sais pas par où commencer »). Même si les plus aventureux d’entre nous prennent le taureau par les cornes et se jettent sur le premier album venu (généralement le moins accessible de la disco !) beaucoup ne franchissent jamais le cap, vivent dans le regret et ne savent pas ce qu’ils ratent ! « Prime cuts » est le remède parfait pour cette condition et représente une excellente introduction à la complexe musique de SHADOW GALLERY. Asseyez-vous confortablement, pressez « play » et laissez Carl Cadden-James et sa bande vous guider dans leur histoire musicale.

La play-list de ce best-of est intelligente. On voyage agréablement à travers tous les albums du groupe qui sont à peu près également représentés, même si « Tyranny » a obtenu la queue de Mickey avec quatre titres sur les douze proposés. On notera aussi que le groupe a inclus une grosse proportion de ballades (quatre, un tiers du disque) et même si celles-ci sont d’une beauté rarement égalée (« Hope for us », « Colors » en version raccourcie), ce choix est un peu curieux. SHADOW GALLERY sort tout de même la grosse artillerie avec les titres les plus fédérateurs (heavy) de leur album culte « Tyranny » (« New world order », « Mystery ») mais l’agréable surprise vient de la présence des titres plus anciens de la discographie du groupe. Je fus particulièrement heureux de voir figurer « Say goodbye to the morning » et « The final hour » qui viennent tout droit du coffre à souvenirs. Le premier album (« Shadow gallery ») reste en effet mon préféré du combo.

Tout n’est pourtant pas parfait. Si on laisse de côté le choix judicieux des titres, on peut se sentir lésé par l’austérité du packaging de ce « Prime cuts ». L’artwork est sympathique et colle bien à l’esprit des albums du groupe. Le boîtier en carton passe encore. Malgré tout, le CD n’est accompagné que d’un court texte (imprimé dans le boîtier) sans grand intérêt car il n’offre aucune explication sur le choix des titres et le pourquoi du comment. On se retrouve avec une maigre biographie qui se confine aux grandes lignes de la vie du groupe. On aurait aimé voir un livret contenant l’explication du choix des titres par le groupe/label ou encore quelques anecdotes croustillantes sur la composition de la musique (ou la couleur du caleçon de Brendt Allman). Ceci aurait au moins eu le mérite de rendre intéressante cette sortie pour le fan collectionneur de SHADOW GALLERY qui ne trouvera pas son compte sachant que le « titre inédit » (venant des sessions d’enregistrement de « Carved in stone ») ne restera pas dans les annales du groupe.

Ce « Prime cuts » est donc réservé au néophyte qui veut découvrir SHADOW GALLERY et si vous êtes dans ce cas, ce disque mérite largement un 4/5 car on ne peut pas bâcher un album des américains!! Les fans retrouveront avec plaisir la sélection du groupe mais ne seront pas comblés par le manque d’inédits, le packaging austère et pencheront vers le 2/5, tout en attendant le prochain album studio. On fait la moyenne de tout ça, on retranche l’âge du capitaine et on arrive à une note finale de 3/5.

A lire aussi en METAL PROG par SPHERIAN :


ROYAL HUNT
1996 (1996)
L'excellent premier live des chasseurs royaux




ANDROMEDA
The Immunity Zone (2008)
Moins progressif, toujours aussi bon!


Marquez et partagez




 
   SPHERIAN

 
  N/A



Non disponible


- Prime Cuts
1. Mystery
2. Ghost Of A Chance
3. Deeper Than Life
4. Hope For Us
5. The Crusher (edit)
6. Colors (edit)
7. The Final Hour
8. Say Goodbye To The Morning
9. Don't Ever Cry, Just Remember
10. New World Order
11. Legacy
12. Rule The World (unreleased Demo)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod