Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



DEATHSPELL OMEGA - Inquisitors Of Satan (2002)
Par POSSOPO le 12 Octobre 2007          Consultée 3685 fois
La voilà, la preuve que DEATHSPELL OMEGA était fait pour devenir un grand du black metal. Une preuve en forme de contradiction lorsqu'on compare Inquisitors Of Satan et Si Monumentum Requires, Circumspice. Deux albums qui ne se ressemblent nullement, deux visions totalement différentes de l'art sombre, la première baignée de l'orthodoxie la plus stricte, la seconde toute personnelle et quasi révolutionnaire. Inquisitors Of Satan aurait pu constituer ce pont entre le fumeux et DARKTHRONien Infernal Battles et le savant et dément Si Monumentum Requires, Circumspice. Point du tout, ce disque poursuit la route tout rectiligne tracée deux ans plus tôt. Et la galette ne s'inspire pas, elle ne reprend pas des éléments de, elle ne pioche pas dans le climat de, elle est Transilvanian Hunger. Nouvelle copie carbone, grossissons légèrement le trait, cela n'a guère d'importance.

Alors pourquoi cette vulgaire rondelle de plastique bénéficie-t-elle de cette qualité de preuve ? Je m'explique :
Le groupe gomme avec ce disque, aussi peu original soit-il, nombre d'imperfections audibles sur un premier album frôlant le dilettantisme. Haineux, puissant et noir, comme le veut le dogme édicté par Nocturno Culto et Fenriz, grands inspirateurs du DEATHSPELL OMEGA des premières années. Un cap est franchi, le doute n'est pas permis. Un cap énorme qui libère l'orchestre du fardeau de la médiocrité. En 2002, DEATHSPELL OMEGA est devenu un artiste à potentiel. Après avoir appris à peindre l'univers si particulier du raw black du début des années 90, après avoir réussi à absorber l'odeur, le climat de colère indomptée qui jaillissait déjà sur A Blaze In The Northern Sky, après avoir pris le muscle suffisant pour dévoiler toute son animosité en bénéficiant du respect des anciens, il reste dorénavant à adopter une attitude originale, montrer son véritable caractère et tenter de défricher de nouveaux chemins encore inexploités.

Mais nous n'en sommes pas encore là. Et Inquisitors Of Satan officie dans un registre nostalgique. Il déplaira à ceux qui ne misent que sur la nouveauté perpétuelle, il gorgera de bonheur les adeptes du Norsk Arisk Black Metal, qui n'ont pas tant de galettes de qualité à se mettre sous la dent. Le disque propose même quelques modestes variantes. Si la rythmique ne faiblit jamais, quelques tentatives mélodiques et des textures très abrasives érodent la simple idée du clone. Comme une atmosphère tourmentée qui éveille les premiers soupçons d'un avenir différent. Un début de déprime...

Ce deuxième opus se place sans difficulté dans le rayon raw black brutal de votre discothèque. Reste à savoir s'il mérite de côtoyer les premières œuvres de celui dont je parle dans toute cette chronique. Ma réponse est négative, une discothèque idéale se devant de ne comporter que la crème de la crème, refuser l'éphémère et ne conserver que ce qui marquera l'histoire. Mais cette vision idyllique de la chose ne doit pourtant en aucun cas vous empêcher de jeter une oreille sur Inquisitors Of Satan, sorte de piqûre de rappel pour ceux qui auraient malencontreusement oublié la définition du mal établie par DARKTHRONE en 1994. Une piqûre de rappel égoïste et jouissive !




Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



Non disponible


1. From Unknown Lands Of Desolation
2. Torture And Death
3. Desecration Master
4. Lethal Baptism
5. Succubus Of All Vices
6. Inquisitors Of Satan
7. Decadence



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod