Recherche avancée       Liste groupes



      
CROSSOVER THRASH HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CRO-MAGS - Alpha Omega (1991)
Par POSSOPO le 5 Octobre 2007          Consultée 2383 fois
Ah, le bon vieux temps du crossover, ce metal de la rue aujourd'hui totalement oublié. D'un côté, les partisans de la funkitude, les RED HOT CHILI PEPPERS bien entendu, mais aussi LIVING COLOUR ou DAN REED NETWORK. De l'autre, d'anciens hardcoreux tentés par l'aventure thrash metal. Tête de file du mouvement, le génial, le monumental, le sublime SUICIDAL TENDENCIES. MORDRED aussi, un groupe qui n'a jamais bénéficié d'aucun soutien, talentueux mais littéralement fou. Et puis, sur la côte atlantique (vous aurez compris que tout ce petit monde nous vient du pays de l'Oncle Sam), les CRO-MAGS.

Les CRO-MAGS, c'est New-York et une évolution toute naturelle. Harley Flanagan a beaucoup écouté et traîné avec les dinosaures de la fusion, les séminaux BAD BRAINS (l'histoire est un peu plus compliqué car en fait de fusion, les BAD BRAINS ont commencé leur existence discographique en proposant côte à côte brulôts hardcore et morceaux reggae, le son des premiers ne touchant jamais au groove fumeux des seconds. Mais là n'est pas le sujet). Egalement influencé par la basse nucléaire de MOTORHEAD et le caractère de Lemmy Kilmister, il décide de se lancer dans l'aventure de la musique. Il s'acoquine avec un certain Parris Mitchel Mayhew, guitariste de son état et naissent ainsi les CRO-MAGS. Abrégeons la biographie. Un premier album 100% hardcore devenu culte, "The Age Of Quarrel", un "Best Wishes" nettement plus teinté de metal et 1991 voit l'enregistrement et la sortie d"Alpha-Omega".

"Alpha-Omega", le retour du premier chanteur (le bassiste fondateur tenait le micro -enfin était posé devant- sur "Best Wishes") ici faussement lyrique et un très fort accent thrash. Le hardcore d'"Alpha-Omega", on le cherchera dans le look des musiciens, pas ailleurs. Car comme SUICIDAL TENDENCIES quelques années auparavant, le combo New-Yorkais a, en trois albums, totalement dilapidé son héritage hardcore pour tomber dans une marmite metal groovante préfigurant à certains égards le nu metal et le rap metal actuels. La rue, le skate, le tag, voilà l'univers des CRO-MAGS en 1991. Et un titre emblématique, "The Eyes Of Tomorrow". Du scratch (comme chez MORDRED dites donc), un riff qui renvoie instantanément à SLAYER et "Angel Of Death", un chant rappé et musclé, une deuxième partie de morceau plus riche en pogo, une voix parlée…On n'avait jamais autant fusionné depuis FAITH NO MORE. Mais cette fois, on conserve toute notre virilité.

Le reste du disque nous épate tout autant. Par la longueur de certains morceaux, 8 et 12 minutes, un exploit pour l'époque. Par les nombreuses tentatives, les soli qui s'étirent parfois, l'aspect très progressif d'une musique qui pâtit malheureusement en de nombreux endroits d'une pesanteur un peu trop étouffante. Quelques riffs poussifs et une batterie qui lambine, soyons clairs. Mais les CRO-MAGS ne méritent pas qu'on s'attache trop longtemps à leurs défauts, pourtant si présents.

Rappelons enfin que si les similarités avec SUICIDAL TENDENCIES sont grandes, la géographie enferme l'album dans une certaine noirceur. New-York n'est pas Venice Beach, pas question de porter des shorts trop longs ni de tâter du ollie, les CRO-MAGS, c'est jeans troués et tatouages apparents. Un caractère moins détendu, une oppression permanente, un esprit de révolution anarchiste qui n'a rien de bon enfant. "Alpha-Omega", c'est une fusion thrash sombre et unique au feeling punk qui forme un mariage plutôt contre-nature avec le concept mystico-tribal du disque. Va comprendre, Charles !




Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- John Joseph (chant)
- Harley Flanagan (basse)
- Doug Holland (guitare)
- Gary Abularach (guitare)
- Dave Dicenso (batterie)


1. See The Signs
2. Eyes Of Tomorrow
3. The Other Side Of Madness
4. Apocalypse Now
5. Paths Of Perfection
6. Victims
7. Kuruksetra
8. Changes



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod