Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY FRAPPADINGUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ROOT - Daemon Viam Invenient (2007)
Par POSSOPO le 1er Septembre 2007          Consultée 4595 fois

Que de temps passé à écouter ce nouvel album de ROOT ! Que de temps passé à me demander ce que je pouvais bien en dire ! Que de temps passé à analyser l'œuvre ! Que de temps passé à trouver une accroche et une ligne directrice à cette chronique !
Après le spectaculaire et partouzard "The Book" vinrent "Black Seal" et "Madness Of The Graves". Deux disques plus conformes à un esprit heavy metal classique, foncièrement dark, passablement lyrique mais somme toute accessible et ne déroutant pas le novice à l'excès. Mais voilà qu'en avril 2007 débarque de Brno (République Tchèque) le huitième opus de la troupe bigarrée de Big Boss. Et là, surprise ! Moi qui pensais reverser un argumentaire équivalent à celui que j'ai pu tenir sur "Black Seal" et que je tiendrai sur "Madness of The Graves" si je m'attèle à blablater sur le disque, je perds mes marques. ROOT a changé sans totalement changer. Et le faire comprendre au lecteur est chose encore plus ardue que l'informer sur un virage stylistique total. Toujours dark et épique donc, mais…

"Black Dove And White Raven", Une alarme (à intention comique ?) puis Nick Cave ! Une folk sombre et automnale qu'on n'attendait pas là. Une petite intro agréable mais pas très patchée. Puis tout et n'importe quoi s'enchaînent à une vitesse incroyable. Chaque morceau possède son identité propre et le disque tente de s'accrocher à la chaussée sur une route sacrément glissante.

Les guitares nous épatent de leur dextérité sur "Human", "She" nous fait vivre quelques minutes faussement celtiques et intimistes, "Who're They?" tire à boulet rouge dans une direction punk-thrash dégueulasse,"Immortals (Tears Of Stone)" démarre comme un disque de power américain…Un peu de tout partout sur cet opus surprenant. Continuons…
"Strange Beauty Of Fright", une voix féminine, un mid-tempo soyeux et une quasi ballade nocturne, "Sonata Of The Chosen Ones" ou du thrash totalement barré, un riff sautillant sur "What Will Be Next?", une vague odeur du cul de Mike Patton pour embaumer un "A Good Affair Turned Up" languissant.
Alors, je n'ai pas parlé de la grosse basse de "Awakening", pas plus de l'angoissante folie de "And They Are Silent", ni du lourd "Hope Dies At Last", ni de l'insensée conclusion intitulée "We Shall Never Surrender" mais l'exposé est suffisant.

ROOT a décidé de faire dans la complexité, dans l'azimutage, dans l'humour très certainement. De l'incohérence ? Pas véritablement. Plutôt une volonté affichée de laisser de côté toute idée d'harmonie et de cohésion. Résultat de ce big bazar, on ne sait trop où donner de la tête, on s'épuise à farfouiller entre des stands où s'entremêlent paires de chaussettes d'occasion, machines à laver, fruits de la passion, billets à tarif réduit pour Disneyland, souris d'ordinateur, Kitekat et revues spécialisées en tuning. Et pour une fois, malheureuse première, ce cher Big Boss, nous brise le crâne de ses interventions variées jusqu'à l'abscons.

Indiscutablement, "Daemon Viam Invenient" ne conviendra pas à tout le monde. Indiscutablement, "Daemon Viam Invenient" fera même froncer les sourcils des adeptes du combo. Indiscutablement, "Daemon Viam Invenient" constitue une expérience osée. Et espérons qu'elle fasse figure de simple parenthèse car la chronique de cette aventure estampillée Foir'fouille se termine, et ce malgré un flot d'idées inventives et quelques passages fort plaisants (surtout au début du disque), sur une triste affirmation : Quel ratage !

A lire aussi en HEAVY METAL par POSSOPO :


MISANTHROPE
Sadistic Sex Daemon (2003)
Heavy frappadingue




MERCYFUL FATE
Melissa (1983)
Heavy frappadingue

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Big Boss (chant)
- Igor Hubík (basse)
- Ashok (guitares)
- Evil (batterie)
- Ales 'poison' Jedonek (guitares)


1. Black Dove & White Raven
2. Human
3. She
4. Who're They?
5. Awakening
6. Immortals (tears Of Stone)
7. Strange Beauty Of Fright
8. And They Are Silent
9. Sonata Of The Chosen Ones
10. What Will Be Next
11. Hope Dies At Last
12. A Good Affair Turned Up
13. We Shall Never Surrender



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod