Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Satan, Avenger
 

 Site Officiel (189)

BLITZKRIEG - Theater Of The Damned (2007)
Par DARK SCHNEIDER le 31 Août 2007          Consultée 3068 fois

BLITZKRIEG fait incontestablement partie de ces groupes malchanceux, de ces groupes qui auraient dû avoir une carrière bien plus conséquente. A l’instar d’un EXODUS qui rata de peu le premier wagon thrash metal, BLITZKRIEG sortit son premier album avec quatre bonnes années de retard. Et malgré tout le bien que je pense de "A time of changes", force est de constater que cet album était déjà presque anachronique en 1985. Comble de malchance, la version de « Blitzkrieg » qui figurait sur ce premier opus était bien inférieure à celle enregistrée un an plus tôt par METALLICA, qui eux se basaient sur la version démo datant de 1980… Malgré tous les efforts du chanteur/leader Brian Ross, BLITZKRIEG splitta, un bel échec pour ce qui fut un des combo les plus prometteurs de la NWOBHM. Au milieu des 90’s Brian Ross fit renaître le groupe de ces cendres, avec un tout nouveau line-up. Depuis, les albums, souvent de qualité, sortent assez régulièrement…dans l’indifférence générale, BLITZKRIEG étant victime d’une distribution insuffisante. Pour ce nouvel opus, "Theater of the damned" (co-produit par Biff Byford de SAXON), BLITZKRIEG semble enfin faire l’objet d’une promotion satisfaisante grâce au label allemand Armageddon, il était temps !

L’infatigable Brian Ross est donc de retour pour nous gratifier de dix morceaux qui sont du pur BLITZKRIEG de tradition. Même les vieux métalleux des 80’s arborant fièrement leur veste à patches, qui ne connaissent le groupe que pour le classique "A time of changes", ne seront pas dépaysés par les compos de cet album qui aurait très bien pu être le successeur direct du premier disque, c’est dire ! La force des anglais est donc de proposer un album de heavy metal traditionnel, très classique (aucune fioriture prog technico sympho à la noix pour métalleux à lunettes), carré comme il faut, tout en ayant une personnalité qui leur est propre, la patte de Brian Ross étant immédiatement identifiable. Cela fait d’ailleurs bien longtemps que BLITZKRIEG est en fait le « Brian Ross Band », la preuve : malgré les changements de line-up incessants, l’identité musicale du groupe a toujours été conservée et ce grâce aux lignes vocales très personnelles du chanteur.

"Theater of the damned" est tout du long porté sur les épaules de Brian Ross, notre chanteur est la star de cet opus, un point c’est tout. Tout est mis pour mettre en avant ces lignes de chant, qui sont pour la plupart du temps très inspirées, à un tel point que l’on a parfois tendance à en oublier les riffs de guitare ! Des riffs tantôt bons, tantôt quelconques, bref pas le point fort de l’album, pas non plus une faiblesse qui plombe le disque bien que les guitaristes donnent l’impression de faire du taf de fonctionnaire. De toute façon l’important ici c’est le chant, les guitares ne sont là que pour le servir, écoutez donc ce très bon morceau qu’est « Into the light », qui alterne passage façon ballade et passage heavy avant l’indispensable pont instrumental, ce titre très bien foutu montre tout le charisme de Brian Ross. Un chanteur d’une classe typiquement british, loin de l’emphase habituelle des chanteurs de heavy (et tout ses dérivés), il fait au contraire dans la grande sobriété, distillant les screaming de façon homéopathique. Certains seraient tentés d’y voir un manque de conviction, mais les refrains très bien fignolés d’un « The phantom » ou « Devil’s spawn » me laissent dire exactement le contraire, ainsi que le côté catchy et très mélodique du très bon « Together we are strong ». Parfois également, l’on aurait tendance à faire le rapprochement avec James Hetfield, ce qui me semble tout à fait justifié, il suffit d’écouter les couplets de « Tortured souls » pour s’en convaincre. Oui, là c’est du James Hetfield l’agressivité en moins, y’a pas à chier ! Petite précision cependant et pas des moindres : Brian Ross chantait déjà de cette façon bien avant la sortie de Kill’em all de METALLICA (comme le prouve le fameux titre « Blitzkrieg »), il est d’ailleurs intéressant de constater à quel point ce chanteur (qui a sans doute largement dépassé la cinquantaine) a su parfaitement conserver sa voix. De là à dire que Ross est une des influences principales d’Hetfield…et ben pourquoi pas ?

Theatre of the damned est donc un bon album de BLITZKRIEG, un très bon cru qui surpasse nettement son prédécesseur, le moyen Sins and greed. Certes, il y a bien un ou deux titres un peu en dessous du reste (on citera pour le coup « My life is my own » et « Night Stalker ») mais tous les autres morceaux possèdent chacun leurs lignes de chants qui donnent envie d’être reprises à tue-tête.

Cerise sur le gâteau, Theatre of the damned propose en bonus des réenregistrements avec le line-up actuel de deux anciens classiques : le très enlevé « Armageddon », et une énième version de l’incontournable « Blitzkrieg ». Il est cependant vraiment plaisant d’entendre enfin une version de ce titre éponyme avec une production satisfaisante, d’autant plus qu’il s’agit là du millésime de 1980 un poil réactualisé, celui qui a été repris par METALLICA, avec son solo en harmonique à la fin et des « hohoho » rajoutés, et non pas la version tronquée de 1985. Justice est enfin rendu à ce titre légendaire.
Autre bonus : deux vidéos live de morceaux plus récents (« Escape from the village » et « I’m not insane », ce dernier étant un hommage évident à Ozzy Osbourne) qui permettent de constater que Brian Ross a vraiment de la bouteille !

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


ADX
Exécution (1985)
Les débuts d'un des plus grand groupes français!!




UDO
Mastercutor (2007)
Album monstrueux du pape du heavy teuton


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Brian Ross (chant)
- Ken Johnson (guitares)
- Guy Laverick (guitares)
- Paul Brewis (basse)
- Phil Brewis (batterie)


1. Theatre Of The Damned
2. The Phantom
3. Devil's Spawn
4. My Life Is My Own
5. Spirit Of The Legend
6. The Passing
7. Into The Light
8. Tortured Souls
9. Together We Are Strong
10. Night Stalker
11. Armageddon (bonus Track)
12. Blitzkrieg (bonus Track)
13. Escape From The Village (vidéo Live)
14. I'm Not Insane (vidéo Live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod