Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1998 Shakra
1999 Moving Force
2001 1 Power Ride
2003 1 Rising
2005 1 Fall
2007 1 Infected
2009 1 Everest
2011 Back On Track
2013 Powerplay
2016 High Noon
2000 The Live Side
2014 33 - The Best Of
 

- Membre : Fox
 

 Myspace (549)
 Site Officiel (629)

SHAKRA - Infected (2007)
Par POWERSYLV le 30 Août 2007          Consultée 4973 fois

Sortez vos râpes à fromage !

En cette année 2007, SHAKRA décide de venir se rappeler à notre bon souvenir. Après un Fall très bien reçu voilà 2 ans, une première partie remarquée sur l'affiche HAMMERFALL / STRATOVARIUS et même l’ouverture du concert de GUNS’N ROSES à Zurich en 2006 (je pense que le groupe a dû se sentir tout chose), Infected, sixième album studio vient confirmer tout le bien qu'on pouvait penser de nos hard rockers helvètes et bien élevés, les seuls ma foi à pouvoir rivaliser avec un GOTTHARD. Et avec le superbe Domino Effect de ces derniers, Infected vient nous faire dire encore une fois : ils sont forts ces suisses.

Pour ce nouvel opus, SHAKRA a mis les petits plats dans les grands pour nous fournir un disque inspiré, varié et dynamique. Un dynamisme qui transparait surtout et d’abord dans les compos les plus véloces : l’enthousiasmant « Make Your Day » qui débute la galette de fort belle manière, « The One » bien fonceur et aux guitares assassines. Des brulôts destinés à être de grands moments scéniques et à prouver que SHAKRA reste un groupe burné qui peut satisfaire un autre auditoire que celui caricatural (les minettes du premier rang) qu’on lui attribue. On décèle un soucis de varier les plaisirs en parsemant le paysage de quelques moments plus intenses et plus heavy : « Inferno », l’insistant et héroique « Playing With Fire », du gros riff sur «Dance With Madness », un petit fond de groove sur « The Conquest » (je sais pas pourquoi mais le refrain de celle-là me fait penser à … ABBA (?) – les chœurs peut-être) ... Car s’il n’a pas la classe d’un GOTTHARD, SHAKRA a pour lui la jeunesse et l’enthousiasme.

SHAKRA réussit à fondre ses influences pour les glisser dans son moule et en faire un disque plaisant et enthousiasmant : en effet, AC/DC (les guitares sur « The Other Side » pompent carémment dans le style Young), DEF LEPPARD, TESLA ou GREAT WHITE ne sont pas loin. Les 2 guitaristes Thom Blunier et Thomas Muster sont les maîtres à bord en ce qui concerne les riffs de tueurs qu’ils assènent aisément, ainsi que les phrasés plus rugueux ou plus mélodiques et des soli qui assurent sans toutefois innover. Sur la rythmique bien confortable de la paire basse/batterie Oli Linder / Roger Tanner, Mark Fox pousse la chansonnette. Son chant efficace et légèrement erraillé (qui peut parfois rappeler le caractère d’un Mike Tramp) n’est pas mal du tout, même si je me souviens avoir toujours eu un peu de mal avec Mark car je trouve toujours sa voix un peu linéaire en général. Le vocaliste est en progrès mais gagnerait à donner plus de relief et d’émotion à son chant (je me limite aux titres rock car il s'en sort plutôt bien dans les ballades).

Les refrains sont assez imparables également (« Vertigo », « The Other Side »). Comme tout combo de hard rock inspiré de la fin des eighties, SHAKRA se plie à l’exercice de la ballade et il faut avouer qu’il s’en sort avec les honneurs. « Love Will Find A Way » est tout bonnement bouleversante et située au milieu du disque, elle permet de respirer au milieu de ces brûlots (très très) chaleureux. Quant à la jolie conclusion intimiste sur cet « Acherons Way », elle ne pourra que ravir les fans de roucoulades au coucher du soleil.

Ajoutez à cela une production moderne signée Thom Blunier (le guitariste) qui donne de la luminosité et de la lourdeur là où il faut … et vous obtenez un disque qui est pour moi quasiment irrésistible et qui le sera encore plus si vous êtes fan absolu. Il est bon de savoir qu’il existera toujours ce genre de groupes qui chanteront les femmes, l’amour et le rock’n roll (sans parler ce ceux qui chantent comment faire l’amour à des femmes sur du rock’n roll). Un disque non seulement pour les minettes mais aussi pour les gros matous. Préparez-vous donc à l’infection !

A lire aussi en HARD ROCK par POWERSYLV :


RAINBOW
Live In Munich 1977 (2006)
Un superbe live, un line-up mythique




DROP-O-RAMA
Three At Last (2007)
Entre hard/heavy, rock et new wave


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Mark Fox (chant)
- Thom Blunier (guitare)
- Thomas Muster (guitare)
- Oli Linder (basse)
- Roger Tanner (batterie)


1. Make Your Day
2. Inferno
3. The One
4. Playing With Fire
5. Dance With Madness
6. Love Will Find A Way
7. Vertigo
8. The Conquest
9. Higher Love
10. Cardiophobia
11. Look At Me
12. The Other Side
13. Acherons Way



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod