Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK MELANCOLIQUE  |  STUDIO

Commentaires (14)
Questions / Réponses (3 / 17)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Les Discrets, Amesoeurs
- Membre : Old Silver Key

ALCEST - Souvenirs D'un Autre Monde (2007)
Par POSSOPO le 30 Juillet 2007          Consultée 11189 fois

Depuis son Gard natal, Neige a gravé une nouvelle ligne dans l'histoire du Black Metal. Une ligne profonde, que tout le monde n'a pas encore lue, et que ceux qui ont tenté de la décrypter n'ont pas forcément comprise. ALCEST a construit un pont entre Black Metal et Shoegaze. Shoe quoi ?

Voilà bien le problème d'un premier EP qui se joue à merveille des étiquettes, en mêlant une esthétique radicale, qui évoque immanquablement le BURZUM des vertes années à une volonté de douceur incroyable, un désir de sérénité épris d'une mélancolie qui ne tombe jamais dans les abîmes de la dépression. Un premier EP, "Le Secret" qui aura donc, et peut-être bien involontairement puisque Neige lui-même concède que la production de crachoir jamais nettoyé n'est due qu'à un manque de moyens, fait une fois de plus bouger les choses dans l'univers longtemps sclérosé du Black Metal.

Mais le temps a passé et "Souvenirs D'un Autre Monde" vient de heurter les bacs des disquaires. Et là, plus besoin de se poser de questions, ALCEST ne joue plus, mais alors plus du tout de Black Metal. Du Shoegaze pur jus alors (du Shoe quoi, putain !) ? Honnêtement non, pas tout à fait. MY BLOODY VALENTINE ou CHAPTERHOUSE ne paraissent pas si proches de ce Rock très mélancolique mais jamais morose, pas foncièrement sombre, presque rassurant mais terriblement brumeux.

Bon, le Shoegaze. Le terme vient d'une attitude de musiciens des années 80 qui regardaient leurs pieds en jouant, histoire de se donner un genre, de baigner dans un climat de timidité romantique ou je ne sais quoi encore. Des guitares qui s'étirent de toute leur distorsion soyeuse, un chant qui suit le mouvement en se laissant noyer dans un son plein, gavé de saturation et qui ne laisse à ce qu'on appelle riffs que la portion la plus congrue possible. Des couches et des couches de guitares ondulant comme dans un rêve (d'où le lien de parenté évident avec la Dream Pop synthétique des COCTEAU TWINS).

Il y a bien de tout cela dans "Souvenirs D'un Autre Monde" et admettons même quelques affinités avec le meilleur de SOUVLAKI. Mais il reste chez ALCEST, chez Neige, qui officie toujours chez PESTE NOIRE et AMESOEURS (dont on attend le premier album avec une impatience non feinte puisque j'en parle ici même), autrefois chez MORTIFERA, un brin de puissance toute metallique. Là encore est-ce peut-être involontaire mais ce disque dépote un minimum. Hmm, un tout petit minimum, un brin de souffle d'alizé de testostérone néanmoins perceptible et qui permettra au headbangueur moyen de se sentir presque chez lui. Tout cela viendrait-il de quelques descentes à la batterie ou d'une distorsion encore grésillante ?

Mais j'ai déjà exagéré et le langoureux reprend immédiatement ses droits. Une ballade en forêt sous l'aurore quand la rosée livre encore son arôme fugitif, une expérience à vivre seul, l'âme qui plonge dans les pensées de son idéale, une expérience de grand sensible, une vision exaltée de l'amour... Une expérience à vivre à deux. "Sur L'autre Rive Je T'attendrai", rappel de cette nécessité absolue de couple, et Audrey Sylvain qui accompagne Neige pour l'occasion.

"Souvenirs D'un Autre Monde" ou la beauté voilée des sentiments, le partage nu dans le non-dit.

Et une légère fausse note qui vient gâcher ce bonheur amoureux, "Tir Nan Og". Un voyage folklorique et gaélique à l'esprit enchanteur mais tellement différent. Dommage, vraiment et pourquoi ce titre placé en fin de recueil, comme une conclusion déplacée, à côté d'une plaque à la nacre quasi-parfaite ?

A lire aussi en DIVERS par POSSOPO :


MAUDLIN OF THE WELL
Leaving Your Body Map (2001)
Avant-gardus maximalus et qualitato extremo




FANTOMAS
Director's Cut (2001)
Euh...?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





Par POSSOPO




 
   POSSOPO

 
   POSITRON

 
   (2 chroniques)



- Neige (instruements et voix)
- Audrey Sylvain (voix)


1. Printemps Émeraude
2. Souvenirs D'un Autre Monde
3. Les Iris
4. Ciel Errant
5. Sur L'autre Rive Je T'attendrai
6. Tir Nan Og



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod