Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  COMPILATION

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



MAGNA CARTA - Guitar Greats Volume 1 (2007)
Par SPHERIAN le 21 Juillet 2007          Consultée 2787 fois

Ahhhh les compilations, ces subtils témoignages qui illustrent notre société et son moto : l’exploitation à outrance. Les compilations, ces ultimes rappels que les labels sont là pour faire du fric en premier et que l’artiste en lui-même n’est qu un vulgaire produit de seconde zone. Je n’ai jamais aimé les compilations qui sont pour moi l’équivalent du cubi de blanc à 2 euros. L’étiquette a beau dire que c’est un « subtil assemblage des essences vinicoles les plus torrides de la région », y a pas à chier, c’est jamais un Pouilly Fuissé mais plutôt une vulgaire (jolie) boite en carton avec de l’urine filtrée à l’intérieur. Le principe est le même dans les compilations musicales …

Le métal a traditionnellement plutôt été épargné par ces recueils d’immondices et il fut jusqu'à présent rare de les trouver dans les bacs. Il semble pourtant que certains labels s’y mettent de plus en plus et ceci je pense pour pallier au déficit de revenus créé par les téléchargements illégaux. Seulement voilà, servir du réchauffé à l’auditeur n’est probablement pas la bonne solution pour relancer le marché du disque.

Aujourd’hui c’est Magna Carta qui s’y colle ! Le label mythique américain de musique progressive (rock/metal) fut responsable de la majorité des plus belles sorties et découvertes dans ce style de musique durant les années 80-90. Il y a peu de cela, une sortie Magna Carta s’attendait avec impatience et délectation anticipée, c’était en gros un gage de qualité inébranlable. Malheureusement quelques prises de risques du label lui ont fait perdre de son rayonnement et cela a eu pour effet de limiter la signature de nouveaux artistes. La solution ? ... Augmenter le volume des compilations maisons dans des opérations qui (je le soupçonne fortement) tiennent plus du renflouement des caisses que du choix artistique.

Pete Morticelli (président de Magna Carta) nous propose donc dans Magna Carta Guitar Greats vol. 1 (ah merde y’aura un volume 2 !) sa sélection des meilleurs axemen qui ont officié sur le label à travers différents projets. Cette sélection est d’ailleurs plutôt impressionnante sur le papier (avec notamment John Petrucci, Michael Romeo, Joe Satriani, les Steve Stevens, Lukather et Morse, Vinnie Moore, Geroges Lynch) et les morceaux sélectionnés sont sympathiques. On a pourtant du mal à trouver un quelconque intérêt à la démarche. A l’exception d’un titre inédit, tous les morceaux (ou extraits de morceaux) apparaissent déjà sur divers tribute band ou albums. De plus, les albums d’où les morceaux sont tirés auraient du être plus variés. On retrouve donc 3 morceaux du tribute de RUSH (Working Man), 2 morceaux du dernier album de RUDESS en solo (Rythm of time), en gros, autant acheter les albums complets ! Tout ce que l’on risque à l’écoute de cette compilation, c’est de passer à côté d’albums absolument magnifiques. Ou pire ... de se faire une idée fausse sur un groupe en le jugeant sur un seul titre. Je pense notamment à NIACIN, ce groupe légendaire de prog/fusion dont le morceau sélectionné (« Things Aren’t What They Used To Be ») n’est absolument pas représentatif de la musique du combo.

Comment justifier l’achat d’une telle compilation ? Pas facile … Si vous êtes un ptit nouveau du metal prog et que vous n’avez jamais entendu parler de Magna Carta, cette compilation est peut-être pour vous ? Et bien non, je ne pense pas car les morceaux ne sont même pas représentatifs des groupes signés par le label ! J’aurais aimé voir un titre du fabuleux projet Leonardo, The Absolute Man, un solo du grandiose groupe de prog ICE AGE ou même un court extrait d’un groupe plus obscure tel que DALI’S DILEMMA. Au moins cela aurait eu le mérite d’être le vrai Magna Carta …

Allez tout n'est quand même pas absolument noir ... j'ai redécouvert le titre "Anthem" tiré du tribute de RUSH ...(léger tout de même !).

On a donc droit ici à une collection de grands noms pour attirer le pigeon et même si on peut comprendre les motivations du label en ces temps difficile de téléchargements illégaux, on ne peut excuser la démarche purement pécuniaire derrière cette sortie. La note peut donc paraître sévère mais elle doit être ressentie comme un coup de gueule contre Magna Carta plutôt que dirigée à l’encontre des excellents musiciens présents sur cette galette. Je garde néanmoins la foi en Magna Carta et, au vu des sorties annoncées, je sais que je ne serais pas déçu !

Note 1/5 pour l’intérêt, 2.5/5 pour le choix des morceaux.

A lire aussi en METAL PROG par SPHERIAN :


AKASHIC
Timeless Realms (2000)
Prog metal accrocheur dans la veine de sympho x




John ARCH
A Twist Of Fate (2003)
Le grand retour d'une légende du metal prog!


Marquez et partagez




 
   SPHERIAN

 
  N/A



Non disponible


- Guitar Greats Vol.1
1. John Petrucci - “fate Speaks”
2. Derek Trucks - “cat’s Squirrel”
3. Michael Romeo - “analog Kid”
4. Steve Stevens - “roadside America Medley”
5. Joe Satriani - “screaming Head”
6. Steve Lukather - “things Ain’t What They Used To B
7. Jake E Lee - “working Man”
8. Steve Morse - “cool Wind, Green Hills”
9. Vinnie Moore - “time Crunch”
10. George Lynch - “anthem”
11. Alex Skolnick - “western Sabbath Stomp”



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod