Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Blizzen
- Membre : Thin Lizzy, Whitesnake, Blue Murder

TYGERS OF PAN TANG - Crazy Nights (1981)
Par DARK SCHNEIDER le 22 Juillet 2007          Consultée 4087 fois

A peine six mois après l’excellent Spellbound, voilà déjà qu’en cette année 1981 les TYGERS OF PAN TANG ressurgissaient dans les bacs avec ce Crazy nights, leur troisième album en moins de deux ans. Il faut dire qu’à cette époque les groupes anglais étaient très dépendants de leur maison de disque, les TYGERS n’y dérogeaient pas. C’est ainsi qu’ils furent poussés à sortir cet album, afin de profiter du succès de Spellbound. Crazy nights est donc un disque réalisé dans la précipitation, et franchement, ça s’entend ! Bien que réalisé par la même équipe que son prédécesseur, avec donc les excellents John Sykes et John Deverill, Crazy nights n’en est pas moins une déception.

Les premiers signes ne trompent pas : « Do it good » est un morceau heavy rock mid-tempo, qui ouvre poussivement l’album, aucune comparaison possible avec les « Gangland » et « Euthanasia » des deux premiers albums. La suite ne dément pas ce manque évident d’énergie et de conviction. En effet, « Love don’t stay » est un morceau qui a le cul entre deux chaises, laissant apparaître des velléités mélodiques évidentes, avec un John Deverill qui semblerait plus à l’aise en chantant du hard FM. Il y avait déjà eu des titres de ce genre sur Spellbound, mais ils étaient bien meilleurs ! Sur « Never satisfied » on sent que Deverill veut se la jouer plus heavy, plus agressif : il ne convainc pas ! Pas plus que les riffs de John Sykes d’ailleurs.

Heureusement, les TYGERS reprennent du poil de la bête avec le titre « Running out of time », qui constitue enfin un morceau de la trempe des speederies rageuses de Spellbound. Une très bonne impression confirmée par le title track « Crazy nights », fort sympathique, au refrain très entraînant.
Le reste de l’album est constitué de morceaux heavy rock moins attrayants mais de bonne facture. Un peu dans la veine du SAXON de Denim and Leather sans l’esprit biker et en moins efficace, mais avec un chanteur bien meilleur techniquement.

Il apparaît donc que Crazy nigths est un album vraisemblablement bâclé. Les TYGERS OF PAN TANG, en cette année 1981, ne réussirent pas le même exploit que SAXON l’année d’avant, ces derniers ayant sorti deux albums excellents. Néanmoins, Crazy Nights reste tout à fait agréable à écouter. Il n’y a rien de mauvais sur cet album, c’est déjà ça. Et le groupe reste nettement au dessus de la masse de ce qui se faisait à l’époque. Il ne faut pas non plus oublier la qualité du line-up, avec un John Sykes qui balance encore quelques soli bien sentis (mais moins flamboyant que sur Spellbound). Crazy nights fut cependant son dernier album avec les TYGERS, il partira ensuite rejoindre THIN LIZZY, groupe dont il se sert encore abusivement aujourd’hui pour remplir son portefeuille. Quant à John Deverill, et aussi Rob Weir (guitariste et principal compositeur), on sent qu’ils ne sont plus très à l’aise dans un registre purement heavy, la suite le confirmera.
Ce troisième album marque la fin de « la grande époque » pour TYGERS OF PAN TANG. L’album suivant, le très controversé The Cage, entérinera le divorce avec les fans.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


WARLORD
The Holy Empire (2013)
Touché par la grâce de Dieu




ETERNAL CHAMPION
The Armor Of Ire (2016)
Champion de l'Epic Metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Jon Deverill (chant)
- Robb Weir (guitare)
- John Sykes (guitare)
- Rocky (basse)
- Brian Dick (batterie)


1. Do It Good
2. Love Don't Stay
3. Never Satisfied
4. Running Out Of Time
5. Crazy Nights
6. Down And Out
7. Lonely Man
8. Make A Stand
9. Raised On Rock
10. Slip Away (bonus Track)
11. Stormlands (bonus Track)
12. Paradise Drive (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod