Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique speed metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Drakkar, Lonewolf, Gun Barrel, Iron Savior, Paragon
- Membre : Stratovarius, Axel Rudi Pell
 

 Site Officiel (279)
 Myspace (4738)

RUNNING WILD - Port Royal (1988)
Par PIERRE le 1er Décembre 2002          Consultée 8831 fois

Après avoir marqué les esprits avec "Under Jolly Roger", qui est un album essentiel du heavy metal allemand des années 80, Running Wild est de retour avec un album du même niveau. Et contrairement à ce que le titre pourrait indiquer, la bande à Rock'n'Rolf ne s'est absolument pas convertie au jansénisme (vu l'imagerie sataniste qu'ils avaient sur leurs deux premiers albums, ça aurait été bien étonnant, de toute façon). Running Wild reste dans la piraterie. Cette image de pirates du heavy metal, lancée avec le précédent album, fera désormais toujours partie du folklore de Running Wild. Question musique, bah c'est du Running Wild: toujours ce même riffs entêtant, accrocheur et identifiable à la première écoute.

C'est clair que Running Wild fait toujours la même chose. Et alors? L'essentiel, c'est que ce soit bon, et c'est vraiment le cas pour "Port Royal". Franchement, des morceaux comme "Uaschithoun", "Port Royal", "Calico Jack" et surtout, "Conquistadores" (l'une des meilleures chansons que Running Wild ait écrite, si ce n'est la meilleure, rien que pour celle-là l'album vaut le coup d'être acheté) sont des hymnes intemporels. Rock'n'Rolf ne se prend jamais la tête quand il compose, c'est simple, mais qu'est-ce que c'est efficace! Le son a légèrement vieilli, mais ça ne gâche pas trop le plaisir de l'écoute. Cet album est l'un des meilleurs de Running Wild, et même si les plus récents ont un son énorme, je prends beaucoup plus de plaisir écouter "Port Royal".

Pour ceux qui apprécient Running Wild ou qui veulent découvrir le groupe, ou tout simplement ceux qui aiment le metal des années 80, "Port Royal" est un album à avoir dans sa discothèque.

A lire aussi en SPEED METAL par PIERRE :


RUNNING WILD
Ready For Boarding (1988)
Speed metal




RUNNING WILD
Victory (2000)
Speed metal


Marquez et partagez




 
   PIERRE

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Rolf Kasparek (chant, guitare)
- Majk Moti (guitare)
- Jens Becker (basse)
- Stefan Schwarzmann (batterie)


1. Intro
2. Port Royal
3. Raging Fire
4. Into The Arena
5. Uaschitschun
6. Final Gates
7. Conquistadores
8. Blown To Kingdom Come
9. Warchild
10. Mutiny
11. Calico Jack



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod